AGRARR havas media

AGRARR havas media

Projet de matière « management international » Sous le thème « Quels sont les critères de choix d’implantation dHAVAS média en suède et quelles sont ses retombées managériales ? ? Encadré par : Mr AG Réalisé par : Nissrine Dkhissi ma or 17 Sni* to View ra2, Année universitaire : 2014/2015 Introduction En guise de ce travail présenté dans le cadre du projet de matière du « Management International » combinant en toute clarté, l’aspect géopolitique ou l’interaction entre la position spatiale et les rapports de force ainsi l’aspect géostratégique ou l’interaction ntre la position spatial et la stratégie d’entreprise ,qui ont pour objectif d’étudier l’impact de l’international en terme d’avantages et de désavantages sur le management de l’entreprise afin de prendre les meilleures décisions d’implantation. Comme choix de problématique concrétisant les aspects cités auparavant On a choisi : De faire une étude sur l’entreprise Havas média ; le sixième groupe mondial français de communication et de la réunion ce pays. Fiche signalétique de l’entreprise Havas Media Création 1835 (Agence Havas) Fondateurs Charles Havas Personnages clés Siège social Puteaux (France) Activité ublicité et achat d’espace médias Site Web www. havas. om capitalisation I milliard d’euros (2005) Les dimensions du Management international

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Identification des éléments d’im act PAG » 7 suédois des travailleurs, le SAP, sur le paysage politique national. Aucun autre parti n’est de force comparable, le SAP arrivant en tête de toutes les élections générales organisées depuis 1917 sans exception, système politique suédois est la remarquable stabilité des partis politiques qui animent régulièrement la vie politique du pays Sécurité interne Elle prend part activement à l’élaboration de la politique de écurité et de défense dans le cadre européen, en particulier pour les aspects civils de la gestion des crises.

Elle a une longue tradition de participation aux opérations de maintien de la paix sous mandat de l’ONU et est l’un des rares pays à avoir participé ? toutes les opérations de [‘UE. Ainsi un contrôle est souvent maintenu sur la population grâce au contrôle de l’information, la propagande, la censure médiatique Droit de l’homme La Suède a une longue tradition d’aide humanitaire mise en œuvre par la SIDA (Agence Suédoise Internationale de Développement) et met surtout l’accent sur la nécessité d’une éponse humanitaire flexible, rapide et efficace. Elle insiste sur le manque de coordination de l’aide internationale et l’interaction nécessaire entre l’aide au développement et les autres types d’action.

La question d’Internet et des droits de l’Homme figure parmi les priorités de la Suède sur laquelle le ministre des Affaires étrangères, Carl Bildt, s’implique personnellement. Birgitta Ohlsson est également très active sur cette question. La Suède n’est pas actuellement membre du Conseil des droits de l’Homme. Ainsi, en poursuivant un objectif d’é alité entre hommes et femmes, les autorités pub des mesures pour PAGF30F13 es pères à utiliser davantage leurs droits de congé de paternité. Zone conflictuelle Neutralité dans la guerre : Il s’agit ici d’une vraie stratégie de fait : la politique de neutralité appuyée sur une défense nationale forte était une stratégie avec l’objectif de rester hors d’une guerre éventuelle.

La formule politique était : rester hors alliances en temps de paix afin d’être neutre en cas de guerre. Nous avons une longue histoire des guerres avec la Russie. Elle est et elle restera la puissance dominante dans notre partie du monde. Positionnement La Suède : La superficie du Royaume de Suède est de 449 968 Km2. C’est le 3ème plus grand pays d’Europe après la France et l’Espagne Capitale : Stockholm La monnaie : Couronne suédoise (SEK) Régime portique : Monarchie constitutionnelle Royaume dirigé par un ROI : Carl XVI Gustaff Ouverture géographique Au nord et à l’ouest, la Norvège et les détroits du Skagerrak et du Cattégat. Au sud, le détroit de l’ôre Suède du Danemark.

PAGFd0F13 nombreux Suédois éprouvent une morosité durable pendant l’interminable période hivernale, en revanche l’été a chez eux un effet radicalement opposé sur l’humeur : ils rayonnent alors de joie lorsque l’été lumineux leur procure un intense sentiment de onheur et de liberté. Cadre de vie La Suède obtient de très bons résultats dans de nombreux indlcateurs du bien-être et figure d’ailleurs parmi les pays les plus performants sur de nombreux critères de l’Indicateur Vivre mieux S’il ne fait pas le bonheur, l’argent est tout de même important pour obtenir un meilleur niveau de vie. En Suède, le revenu mayen disponible ajusté net des ménages par habitant est de 27 456 USD, soit plus que la moyenne de 23 938 USD dans les pays de l’OCDE.

Mais un écart considérable sépare les plus aisés des plus modestes – les 20 % les mieux lotis touchent environ uatre fois le montant perçu par les 20 % les moins bien lotis. Aussi le niveau de Vie est très élevé Taux de chômage : 8,1% Taux d’alphabétisation : 100 % Taux de croissance : % Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : agriculture : 1,8 % industrie : 26,3 % services : 70,7 % Le taux d’urbanisation est de 84 % Ressources naturelles Principale ressources naturelles et classement mondiale : Zinc (13) ,Argent (13), Plomb (14), cuivre (21), Fer Avoine (6) 30iS (11) Orge (20) Pratiquement autosuffisa aericoles, le pays a une PAGF s 3 l’extérieur de l’Union européenne (produits pharmaceutiques, ppareils électriques, automobile… ), les échanges commerciaux sont excédentaires.

Histoire Les principales dates de Ihistoire suédoise 164 : Création de l’archevêché d’Uppsala 1250 : Le dynastie de Folkung accède au pouvoir et Stockholm devient la capitale 1397 : Adhésion à l’Union de Kalmar 1 523 : Fin des accords de l’Union de Kalmar 1 634 : Adoption d’une constitution par Axel Oxenstierna 1 648 : Traité de Westphalie 1 660 : Le roi Charles XI du Suède établit la monarchie absolue 1719 : Le Riksdag établit un règne constitutionel 1771 : Coup d’état de Gustave III de Suède qui règne en despote éclairé 809 : La Finlande est sépare de la Suède 1814 : Adhésion à l’union de la Suède et la Norvège 1905 : La Norvège se sépare de la Suède 1995 : Adhésion à l’Union européenne Tradition Festins, feux et festivités… les Suédois célèbrent des traditions à longueur d’année. Voyons quels sont les jours fériés et les spécialités savourees a ces occasions. Même si leur pays est l’un des plus modernes du monde, les Suédois sont très attachés aux traditions, dont la cuisine fait partie intégrante. Personnalité On considère les Suédois comme aimables et polis, mais également tristes et dépourvus d’humour.

Ils abondent eux- mêmes en ce sens, mais p lir des liens sociaux. renouvelables sont généralement la priorité des hommes politiques, ainsi que d’une grande partie de la population. Religion La majorité des Suédois sont luthériens. En 2013, 65,9 des habitants étaient membres de l’Église de Suède, e reste de la population est composé de catholiques, baptistes, musulmans, juifs, etc. Langues Suédois. Au nord, la population Sém parle lapon et il y a des minorités finnoises. L’anglais est enseigné comme première langue étrangère à partir de l’âge de 9 ans. Infrastructure Transport et logistique Suède accueille une excellente infrastructure.

Il correspond ou surpasse celle de tout autre pays européens L’investissement public vaste assure un réseau national de routes, de chemins de fer, les voies navigables, les ports et aéroports. Routes La Suède est un assez grand pays avec un vaste réseau routier. Chemin de fer Un système ferroviaire étendu permet, et pratique, pour se rendre en Suède. Système ferroviaire nationale de la Suède est parmi les plus écologiques dans le monde Aéroports Les compagnies aériennes ont réduit leurs prix et a introduit de nouvelles classes de Voyage ourré ondre à la concurrence – Les ports maritimes PAGF70F17 La « pole position occupee par la Suède dans les classements internationaux reflète une contribution forte du numérique ? la croissance suédoise.

La politique pragmatique de l’Etat en faveur du développement des technologies de l’information a rapidement permis le déploiement, pour tous, de Vinfrastructure numérique. Grâce à une culture technologique forte et « clusterisé Y, la Suède dispose de multiples moteurs de croissance numérique (grands groupes et start-ups), mais devra faire face à certains défis pour demeurer une terre de création de valeur ans les TIC, comme le départ de fleurons de l’innovation numérique, la perte relative d’attractivité de la filière numérique ou la tradition suédoise du « piratage » La Suède, leader du développement numérique, dispose d’une infrastructure disponible pour tous, dont le déploiement a été possible grâce à une politique pragmatique de l’Etat Tissu industriel L’industrie pèse 20% du PIB.

Si certaines activités traditionnelles ont été arrêtées (chantiers navals de Gbteborg par exemple), d’autres ont été résolument modernisées (bois-papier, textile, transport) et surtout de nouveaux domaines ont été développés, elon une logique de la triple hélice associant les pouvoirs publics, les entreprises et les universités et centres de recherche, regroupés dans des villes scientifiques. L’agenda numérique de 2011 vise à préserver la place de la Suède parmi les leaders pour la pénétration des technologies de l’information, d’innovation et de participation des TIC à la croissance ; il a structuré un écosystème technologique. Le concept de la ville durable, expérimenté à Stockholm, est devenu un élément fort de la stratégie d’exportation.

Les vingt principales entreprises occupent es positions fortes dans des secteurs comme PAGF d’exportation. Les vingt principales entreprises occupent des positions fortes dans des secteurs comme l’aéronautique, l’automobile et le transport, le bois et papier, l’énergie et Peau, l’équipement, les télécommunications, les mines et métaux. Le tissu industriel comprend de grandes entreprises, exportatrices (29%) et de nombreuses PME. Industrie minière La production minière joue un rôle très important à la fois pour la consommation intérieure et pour le commerce international. Mais, en dépit de sa tradition séculaire, l’industrie extractive a u son importance relative décliner depuis le milieu des années 1970.

La Suède est le premier producteur de fer – les gisements sont localisés au centre et dans le nord du pays, notamment à Ki una et à Malmberget , de plomb, d’argent et dior de l’Union européenne. Elle est au second rang pour le cuivre et au troisième rang pour le zinc. Électricité 230 Volts, CA de trois phases, 50Hz. Les prises de courant sont de type continental avec deux fiches. Une industrie exportatrice Sur cette base, la Suède a maintenu ses parts de marché et voit ses exportations progresser depuis 2003. Pays très ouvert aux ?changes extérieurs, les exportations représentent du PIB (25% en France), qui permettent de compenser la taille réduite du marché domestique (g, 5 millions d’habitants au 1/1 /201 2 mais à haut niveau de vie et sans modération salariale : + 3%/an depuis 2000 de hausse du pouvoir d’achat).

La performance n’est pas liée à l’orientation géographique (qui est diversifiée • des échanges dans l’UE, Norvè e Etats-Unis) mais à l’orientation sectorielle (industrie des b ment) vaste et concentré Le marché est détenu à près de 95% par des banques domestiques qui présentent des ratios de prêts sur dépôts très ?levés. La non appartenance à la zone euro a favorisé le statut de refuge du pays et a bénéficié aux banques sur les marchés de capitaux. Ce marché moyennement concentré est dominé par des banques commerciales principalement actives sur la banque de détail. Les plus grands établissements, Swedbank, Handelsbanken, Nordea et SEB, concentrent environ des dépots et 86% des actifs. Les banques suédoises ont des actifs importants, près de 550% du PIB, mais essentiellement domestiques.

Seules les quatre grandes ont une forte activité internationale, prlncpalement dans les pays scandinaves et altes. IDE (investissement direct de Pétranger) En 2013, la suède a attiré 6,1 MdS€ d’IDE (l % du PIB), principalement de la Belgique, des États-Unis et de l’Allemagne et principalement sous forme de profits réinvestis. Le stock d’IDE en Suède atteignait environ 272 Mds€ fin 2012 (66 % du PIB contre 5,2 % en 1990 et 38 % en 2000). Plus de 14 000 entreprises étrangeres (principalement scandinaves et anglo-saxonnes) employaient environ 640 000 personnes fin 2012, soit plus de 20 % de l’emploi privé. Système boursier La situation financière su 17 onne santé car elle arrive