Aaaa

Dans un premier temps, le roman montre a son lecteur un autre monde, il lui permet alors de découvrir d’autres paysages et ‘autres cultures. De saviez lauréat Petit, I personnages et de le mongolien. Ce romans chez nous. Le roman OUF usine toi ans un îles larmes de l’intermédiaire des errent du sien : la être paysage loin de e politiquement comme dans balança et la petite taillées chinoise où l’on découvre la révolution culturelle en chiné.

Aussi, dans No et moi, le lecteur rentre dans un autre monde beaucoup plus proche de chez lui car ce roman parle des sans abris qui vivent sous les ponts de nos villes, à côté de chez nous. Même dans les romans du Moyen âge nous découvrons plutôt les cultures et les paysages de l’époque, ainsi nous comprenons où et comment les personnes de l’autre époque vivaient. Les romans peu swaps toi vie nixe page peuvent aussi nous instruire sur les différentes sociétés actuelles ou anciennes.

Par exemple dans Bel ami de gué de impuissant, le lecteur peut voir que la société du SIX siècle est basée avant tout sur le pouvoir de l’argent et des femmes : c’est grâce eux que le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
héros gravit les échelons de la société. Le roman ouvre également les yeux du lecteur sur la société du siècle des Lumières avec, par exemple, les lettres prépares dans lesquelles monastiques critique la société de son époque (exemple lettre).

Les auteurs contemporains critiquent également leur société, comme dans L’Élégance du hérisson et dans No et moi, le lecteur peut réfléchir sur la société dans laquelle il vit. Dans L’Élégance du hérisson le lecteur remarque une société construite sur des clichés avec un héros qui est concierge (expliquer ou est le cliché) et dans No et moi le lecteur prend conscience du milieu dans lequel il vit : les gens vivent dans l’indifférence des sans abri et des laisser pour compte. Pour finir, le roman nous apprend comment réagir face aux afférentes qui existent entre les hommes.

Dans le roman Simple de Marie-Aude Muraille, le lecteur apprend comment accepter les différences entre les hommes car simple est un personnage qui a un retard mental et, tout au long du roman, le lecteur suit son intégration dans la société. Aussi, dans Candide, le lecteur découvre comment étaient traités les noirs, le nègre de suriner est décrit comme un animal. Ainsi le lecteur peut réfléchir comme les noirs, le nègre de suriner est décrit comme un animal. Ainsi le lecteur peut réfléchir comment accepter les différences et sur e comportement de poupée de la traite des noirs et même sur le racisme d’aujourd’hui.

Le roman peut ensuite permettre au lecteur de rêver, de s’évader ; de s’identifier et de se crée un univers tout a fais différent du sien. Le lecteur peut tous d’abord prendre du plaisir à lire un roman, cellule-ci le fais rêver comme par exemple dans les romans où le monde est parfait ou extraordinaire. Tous d’abord il y a le monde fantastique d’haro botter, celui-ci peut faire rêver le lecteur et donc le lecteur peut prendre plaisir à lire ses romans car c’est un univers plongé dans la magie, et plusieurs créatures théologiques qui font apparition, comme le phénix ou même le toril.

Ensuite le lecteur peut prendre plaisir à lire des romans de science fiction car ça se passe dans un monde complètement imaginaire et futuriste : les romans de joules versés sont un parfait exemple avec 20000 lieux sous la mer. Mais aussi avec le roman l’écume des Jours de bords vain car le monde de se livre est imaginaire et réaliste ; les chambre bouge l’appartement du hère se transforme et la femme du hère a une maladie qu’il n’existe pas est qui est complètement imaginaire. Ainsi le lecteur ave de ce monde et prend donc plaisir à lire ses romans.

Puis le plaisir dans la lecture se trouve aussi dans le comique de ses romans. Si le roman fais rire le lecteur, il prendre 8 lecture se trouve aussi dans le comique de ses romans. Si le roman fais rire le lecteur, il prendra plaisir à le lire : par exemple dans Pourquoi j’ai mangé mon père, tous le long de se roman est basé sur le comique tous comme dans escadron. Puis quels que roman de chevalerie ridicule qui se moque des tournois de chevalier de l’époque. Ensuite, le plaisir de la lecture se retrouve dans les émotions transmis par le roman au lecteur.

Les romans policiers sont le premières exemple : le premier but d’un roman policier est d’éprouver de l’engageons grâce au suspense produit, les romans d’agate christ sont les plus grandes preuves. Les émotions se retrouvent aussi dans les romans d’amours comme Paul et … Ré mais surtout dans les romans d’amour impossible car l’amour et la mort se mélange comme par exemple dans Les hauts de hurlèrent. Les roman sont centrer autour d’un personnage principal, et si celui-ci est Intéressent, qu’il a des qualités, alors le lecteur vas prendre goût a ca lecture ; il va prendre plaisir de lire ces romans.

Ce qui plaît au lecteur à ca lecture d’un roman est d’abord de pouvoir s’identifier a un personnage parfait mais aussi de lire les exploits de ces personnages. Par exemple les roman épices raconte les exploits d’un personnage ou d’un groupe de personnage parfait et qui arrive à surmonter tous les épreuves : les roman de chevalerie avec la princesse de celles sont de très bon exemples car le prince est parfait physiquement et mentalement , tous oc sont de très bon exemples car le prince est parfait physiquement et mentalement , tous comme les aventure d’lyses car a chaque épreuve qu’il doit franchir il y arrive sans aucun soucis.

Les romans d’haro botter font aussi partis de ça ; le héros arrive toujours à surmonter ses épreuves. Le lecteur prend donc du plaisir à lire ces romans car il peut s’identifier a des personnages parfait. 1. Bâtir l’introduction et la conclusion. Ah. L’introduction. Elle doit ne former qu’un paragraphe. Elle comporte trois parties : La mise en contexte du sujet. On situe le sujet en présentant l’objet d’étude par exemple. La présentation du sujet. (Le correcteur est censé ne pas avoir la question devant les yeux) On expose la problématique du sujet en s’appuyant sur les termes de la citation.