53dfaea53f841

53dfaea53f841

Finance • Comptabilité MARKETING COMMUNICATION FINANCE COMPTABILI É MANAGEMENT INDUSTRIEL Hélène Lbning • Jérôme Méric • Yvon Pesqueux Véronique Malleret • Daniel Michel• Andr Ève Chiapello STRA ÉGIE 53dfaea53f841 Premium gy koukoure22 anpenq ag, 2015 | 506 pages RESSOURCES HUMAINES Sni* to View orsa6 POLITIQUE D’ENTREPRISE AIDE A LA DÉCISION Be édition H.

LONING • V. MALLERET J. MÉRIC • Y. PESQUEUX et al. GESTION SUP LE CONTRÔLE DE GESTION d’application, de gestion. ouvrage est destiné à un large public d’étudiants(université, ANDREÙ SOLÉ écoles de commerce, écoles d’ingénieurs) et de praticiens. Organisation, outils et pratiques édition ISBN 978-2-10-0521 67-8 wv ». dunod. om organisation, outils et pratiques Véronique Malleret • Jérôme Méric • Yvon Pesqueux Professeur à HEC au sein du département comptabilité-contrôle 6498299 le contrôle de gestion Ève Chiapello • Daniel Mic Section 3 Section 4 Le principe « gigogne » de responsabilité Le principe de contrôlabilité Le principe d’exhaustivité Les centres de coûts Les centres de revenus Les centres de profit Les centres d’investissement La cohérence du système de contrôle de gestion Les critères financiers d’évaluation de la performance Le mode de calcul du BIA Du B/A ou ROI à la création de la valeur et l’EVA Avantages et dangers

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
d’une évaluation financière monocritère 15 16 17 18 19 20 21 22 26 27 LE PILOTAGE DE LA PERFORMANCE:DES OUTILS PRIVILEGIANT L’EMERGENCE ET LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE 4 LA DÉMARCHE OVAR Section 1 Définitions Les objectifs Les variables d’action Les plans d’action 75 76 77 79 P005016R9782100521678. xd 3/07/08 15:23 page VII Table des matières VII Sectlon 2 82 83 85 Répondre aux limites des outils financiers traditionnels Des outils anticipateurs Le pouvoir explicatif des nouveaux outils Des démarches orientées vers l’action Les tableaux de bord Genèse et spécificités Mise en forme des tableaux de bord et choix des indicateurs 139 140 141 143 147 P005016R9782100521678. qxd 3/07/08 15:23 page VIII VIII LE CONTROLE DE GESTION Le balanced scorecard 8 L’actualité du thème de l’information Les conséquences organisationnelles de la référence à un systèm dinformation 209 La gestion du système d’information 210 P005016R9782100521678. xd 3/07/08 15:23 page IX IX Un exemple privilégié dans les rapports «système d’information – contrôle»: les ERP 6 Une question primordiale: la sécurité es systèmes d’information 7À propos des relations «information – décision» Section 2 Le contrôle de gestion, une pratique d’« aide à la décision » 6 212 213 Quelle formation pour les contrôleurs ? Où va le métier de contrôleur ? Des profils aux rôles du contrôleur de gestion Au cœur du métier de contrôleur : l’information De la collecte des données à l’organisation de l’information 260 266 267 269 P005016R9782100521678. qxd 3/07/08 15:23 Page X x De l’administration à l’animation des procédures et des systèmes d’information La relation avec les managers 270 272 Quelle relation avec les m sister/ ning, Professeur ? HEC.

Ses centres d’intérêt portent sur la diversité des pratiques d e gestion au regard des cultures nationales, le rôle du contrôle dans les proces sus d’apprentissa ger mais aussi l’analyse des coûts, les pratiques budgétaires, le ma nagement de la performance, le contrôle des activités commerciales et marketing. On lui doit, outre l’avantpropos et l’introduction, la rédaction des chapitres 1, 4 et 8, d’une large partie du chapitre 7, ainsi qu’un travail de mise à jour des ch apltres 5 et 6. Yvon Pesqueux Professeur au Cnam, Y. Pesqueux a pour centres d’intérêt le contr ôle de gestion face aux enjeux des nouvelles technologies et les rapports entre é thique et manage ment.

Il a rédigé la version initiale des chapitres 5, 6 et 10 (section 1), ainsi que le chapitre 11, entièrement nouveau dans cette édition. Professeur et doyen du corps professoral d’HEC, V. Malleret mène des recherches sur le contrôle de gestion dans les services, l’évaluation des perfor mances des ser vices fonctionnels et les systèmes de comptabilité de gestion des entreprises chi noises. Elle a rédigé et révisé les chapitres 3 et 9. Jérôme Méric Maître de conférences à l’IAE de l’Université de Tours, J Méric s’intéresse notamment aux dynamiques de contrôle dans les organisations. Il a rédigé et révisé le chapitre 2 et une large partie du cha itre 13. On lui doit aussi la mise à iour de la Professeur à HEC, E.

Chiapello a pour centres d’intérêt la sociologie des organisa tions et en particulier la sociologie de la comptabilité. Elle travaille aussi sur les cadres, les managers et la transformation du management dans a société capitalis te. Elle a rédigé une partie du chapitre 8 dans le cadre de travaux antérieurs sur les ableaux de bord. Daniel Michel Ancien Professeur à HEC et corédacteur d’un manuel de contrôle de gestion qui constitue l’une des références antérieures du domaine, D. Michel s’intéresse au pilotage de l’entreprise, aux systèmes de contrôle et au managem ent par projets. Il a participé à la révision du chapitre 3. Andréu Solé Professeur à HEC, A.

Solé mène des recherches sur la décision (sur les relations entre décision, réalité, liberté et responsabilité), étudiant en partic ulier les déci sions des dirigeants d’entreprise. Ses travaux portent également s ur les rapports ntre entreprise et société ainsi que la question du bonheur consi dérée dans une prespective historique. Il a rédigé la section 2 du chapitre 10. La rédaction de cet ouvrage, comme celle des précédentes éditio ns, a largement bénéficié de l’ensemble des travaux antérieurs des membres du Département ComptabilitéContrôle de gestion d’HEC, qu’il s’agisse de travaux d e recherche ou de réflexions pédagogiques.

Nous remercions particulièrement ? ce titre Michel édentes éditions, au Groupe HEC, mais ils continuent à partager une mêm e «philosophie» du contrôle de gestion. Les cours de mesure et management de performance regroupent à HEC l’ensemble des thématiques du contrôle de ges tion. L’ouvrage intègre le savoir codifié du champ, compte tenu des réflexions me nées par les membres de cette équipe. @ Dunod – La photocopie non autorisée est un délit. L’ouvrage est structuré en quatre parties. La première partiereconnaît que le contrôle de gestion ne peut s’ opérer indé pendamment d’une structure organisationnelle, qui conditionne l’évaluation de la performance financière.

Dans les dernières années, la plupa rt des entre prises ont connu une refonte de leurs structures, tantôt suite à de s changements mportants de périmètre ou d’actionnariat (fusions, acquisitions, c roissance exter ne), tantôt dans le but de se doter d’une organisation plus efficace sur leurs mar chés. La création de valeur est devenue un impératif à tous les niv eaux de l’organi sation. L’ouvrage part de ces constats. Le premier chapitre rappell e les théories désormais classiques d’attribution des responsabilltés, de délégati on et de décen tralisation; les différents types de centres de responsabilités sont présentés, ainsi que les principes relatifs à la res onsibility accounting. Il dessine a ussi les PAGF ID OF