3 froidsolaire FrancoisBoudehenn

3 froidsolaire FrancoisBoudehenn

3 froidsolaire FrancoisBoudehenn Premium François BOUDÉHENN francois. [email protected] fr Etat des lieux de la climatisation solaire Rassemblement CQP – 14 juin 2013 Sommaire Contexte & grands principes Cl Le marché de la climatisation Et ses répercutions Cl Intérêt de la climatisation solaire Sni* to View Aspects technologiqu Etats des lieux du ma Conclusions et persp org Etat des lieux de la climatisation solaire Rassemblement CQ 14 juin 2013 2 Besoins et marché du froid Des besoins en froid de plus en plus important Les années 2000 : la démocratisation de la climatisation

IO 20 18100. 05 HFC 3900 0 Fluide inorganique Contexte 1987 : Protocole de Montréal 2005 : Protocole de Kyoto ODP 1890 0 16100 1300 0 0. 02 3000 2500 2000 1 500 1000 0. 01 S-O USA Pologn Bahrein Italie (température & rayonnement) Gains conductifs (température) Charges internes (température humidité) Air neuf Air extrait (température et humidité) 6 7 8 9 DHW load Interne Charges 10 Système à compression de vapeur – Compresseur méca. – Fluide HFC Etat des lieux de la climatisation solaire Système à dessiccation 100% 8096 2096 25 g Exhaust Air 20 g Isg Ambiant Air

Indoor Air Rassemblement CQP d’ammoniac Equilibre des transferts massique/ thermique Limitation

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de températures de froid (froid positif), de refroidissement et de source chaude (cristallisation) Pas de limitation en température Optimisation facilitée des échangeur Equilibre des transferts massique/thermique Encombrement important Masse inertielle importante Limitation de température de froid (froid positif) Etat des lieux de la climatisation solaire Rassemblement CQP Aspects technologiques Etats des lieux du marché Cl Quelques installations entre 1878 et 2012

Données de marché Conclusions et perspectives Etat des lieux de la climatlsation solaire Quelques installations 1860, présentée à l’Exposition Universelle de Londres de 1862) Etat des lieux de la climatlsation solaire Rassemblement CQP 12 1991 : Cave GICB Banuyls 130 m2 de capteurs à tube sous-vide Cortec de Giordano Stockage chaud de 1000 litres Machine à absorption Yazaki eau/LiBr de 52 kW Tour de refroidissement humide de 180 kW C] Utilisée de mai à septembre depuis 20 ans Cl Produit 17 000 kWh/an de froid PRODUCTION TRANSFORMATION UTILISA IONS QI Elb

Stockage Solaire Chaud de 5,5 m3 2011 : UWC Singapour Froid + ECS 3900 rn2 de capteur Absorption 1,47 MW 2 stockages de 30 m3 [source : SOLID] 15 l_Jn petit marché toujours grandissant, principalement (85%) utilisant des machines à sorption Nombre d’installations 800 700 600 DEC liquide DEC solide Monde Europe 5000 €/kW froid, entre 2 et 5 fois le montant des solutions traditionnelles D Temps de retour fortement fonction des conditions de fonctionnement (utilisations, coût de l’énergie, conditions climatiques,… mais pouvant être inférieurs à 10 ans. Cout spécifique chiller [€/kW] 2 500 € Absorption – réel Absorption – Task 38 Adsorption – réel Adsorption – Task 38 Compression – Task 38 Compression – Réel 2 000 € 1 500 € 1 000 500 € 50 100 150 200 250 300 réduction des coûts/augmentation des performances : • Captation & stockage solaire : – max. e réduction coûts dans les 2/3 ans • Machines à sorption . – max. 20% de réduction des coûts dans les 2 à 3 ans – jusqu’à si production en série (capacité de production > à 500 unités) • Rejet de chaleur : – potentiel de réduction des coûts entre 40 et 50 % ?? Régulation, électricité et télé-contrôle : – min. otentiel de réduction des coûts – accroissement des performances du système • Installation – 10-30% de réduction des coûts par des kits standardisés [Source : Solar Next] 21 Conclusions & perspectives [Source : Alsolenl Perspectives Activités de développement de composants/système adaptés • Captation & stockage solalre • – Couplage au solaire concentré • Machine à sorption – Double/triple-effet pour les grosses puissances Machines compactes pour les etites puissances • Reiet de chaleur : *AGF g c,Fq