2Nde guerre mondiale

2Nde guerre mondiale

?La deuxieme guerre mondiale Nathan terminales 1998 – Chap. 1 p. 10 I. Une guerre complexe et originale : A. Une guerre tres longue : 1939-1945 : un peu moins de 6 ans (4 ans pour la 1ere GM) et plus longue si on tient compte des antecedents : par exemple : – imperialisme italien (Ethiopie 1935, Albanie 1939) – imperialisme allemand (Anschluss en 1938, Tchecoslovaquie en 1939) – imperialisme japonais des 1931 en Mandchourie, et Guerre ouverte contre la Chine en 1937 – Guerre Civile espagnole avec interventions etrangeres 1936-39 t des prolongements d’apres guerre : guerres civiles en Grece, Chine… jusqu’en 1949 B. une guerre vraiment planetaire (carte 2 p. 13) les Etats neutres ne sont qu’une poignee, sans grande importance et pas toujours si neutres (finances suisses, livraisons de matieres premieres suedoises… ) les pays de l’Axe sont encercles par les Allies et les pays qui leurs sont favorables C. une guerre totale : 1. enorme mobilisation des hommes des militaires : plus de 60 M de mobilises ? des civils : miliciens, resistants, partisans… mais aussi ouvriers, terrassiers… 2. obilisation des capitaux et des moyens techniques et economiques mobilisation des colonies, des partenaires economiques… poids decisif des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Etats et des facteurs economiques : – Cf. dirigisme rooseveltien aux USA (doc. 4 p. 13) – et le total autoritarisme economique du nazisme ou du stalinisme : « guerre totale » primaute a terme du potentiel des Allies (doc. 3 p. 13) 3. des methodes tres diversifiees : guerre classique guerre terroriste, raciste : Cf. Genocide tsigane et juif.. guerre de destruction systematique, guerre d’usure… Cf. Conceptions allemandes de la Blitzkrieg (definition p. 4) et raids de terreurs en Pologne notamment sur les populations civiles pour desorganiser la resistance des militaires : Cf. Stukas Cf. Les bombardements strategiques (definition p. 12) : bombardements systematiques des villes comme au RU… ==> aviation determinante (photo p. 9) « guerre de l’ombre », guerre du renseignement… guerre moderne, nucleaire… Cf. Chocs d’Hiroshima et Nagasaki en 45 guerre psychologique, de propagande… Doc 1 p. 12 D. une guerre marquee par l’ideologie : ideologie totalitaire et raciste : Allemagne et un peu Italie. ideologie dite democratique ou liberale : USA, Allies…

Mais : la formule classique « LIBERTE CONTRE DICTATURE » ne tient pas, ne serait-ce que par la place de l’URSS, dictature tout aussi totalitaire que l’Allemagne nazie ! II. Des phases militaires bien marquees A. succes de l’axe de 1939 a 1942 : 1. de rapides succes allemands en Europe Centrale et Occidentale : 39/40 1. ecrasement de la Pologne 1939 (guerre-eclair de 4 semaines) 2. L’immobilisme franco-britannique (la « drole de guerre ») – permet a l’Allemagned’occuper Nord DK et Norvege, et d’enfermer la Suede – et a l’URSS de depecer la Finlande ! (rappel : Pacte germano-sovietique 1939) 3. i 1940 : percee a l’Ouest : Pays Bas, Belgique, Luxembourg et France (carte 1 et 2 p. 15) Succes nazi enorme en ete 1940 et isolement total des britanniques 2. le Royaume-Uni seul dans la tourmente : 1940-41 : 1. la « Bataille d’Angleterre » : offensive surtout aerienne, raids de terreur sur les villes a l’automne : le Blitz 2. la guerre d’usure dans l’Atlantique : 1940-44 : blocus, guerre sous-marine systematique… 3. conflits au Sud : detruire les bases britanniques de Mediterranee, couper les sources d’approvisionnement britannique… –> intervention des italo-allemands des Balkans jusqu’en Crete -> et en Afrique du Nord (Libye) : succes de ROMMEL et de son Afrika Korps 4. MAIS formidable resistance britannique, incarnee en CHURCHILL 3. la generalisation du conflit des 1941 : 1. en Europe centrale et orientale –> ralliements forces : Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Slovaquie –> choix tactiques (revanche contre l’URSS) : Finlande –> conquetes : Albanie, Yougoslavie, Grece et Crete 2. En URSS : invasion de l’ete 1941 : plus grande offensive de l’histoire ! (doc. 2 & 3 p. 17) 3. en Asie : offensive japonaise – 07/12/41 : destruction flotte US de Pearl Harbor ==> entree en uerre immediate des USA qui avaient deja choisi leur camp (Cf. Charte de l’Atlantique ete 41 – Doc. 5 p. 17) – 10/12/41 : destruction flotte britannique au Sud de l’Indochine ==; fin des colonies occidentales : Indochine francaise, Indonesie neerlandaise, Birmanie britannique, Philippines etatsuniennes… ==; immense empire insulaire et continental japonais (carte 4 p17) B. le « tournant » fin 42 debut 43 ? 1. causes principales : changement du rapport de forces : 1. regroupement des Allies : – Grande Alliance de 1942 – rencontre de Teheran entre ROOSEVELT, STALINE et CHURCHILL de fin 43 . superiorite logistique –> aerienne : l’Allemagne est systematiquement bombardee –> navale : en 43 la production de navires est superieure aux tonnages coules « liberty ships » –> terrestre : des 43 USA et URSS produisent 2,5 fois plus de blindes que l’Allemagne 3. effort accru des resistances : interieures (partisans… ) et exterieures (FFL… ) 2. le « rouleau compresseur russe » : 1. debut 42 : 1° contre-offensive sovietique (carte 2 p. 19) 2. et succes sovietiques de 43 : – Stalingrad : le « Verdun de la 2° guerre mondiale » : sept. 42-fev. 43 (doc. 4 & 5 p. 19) ete 43 : semi-echec allemand de Koursk = le « tombeau des panzers » 3. l’etonnante resistance d’Afrique du Nord : 1. arret du reve allemand en Afrique du Nord Est : octobre/nov. 42 : El Alamein (carte 1 p. 19) 2. nov. 42 : 1° debarquement allie en Afrique du Nord Ouest : EISENHOWER 3. fin du front tunisien : printemps 43 4. rapide retournement de situation dans le Pacifique (3 etapes decisives) : 1. mai 42 : bataille de la mer de Corail au Sud 2. juin 42 echec japonais des Midway a l’Est 3. debut 43 : succes de MAC ARTHUR a Guadalcanal (Salomon) ==> FIN ETONNANTE et RAPIDE DE LA SUPERIORITE NAVALE NIPPONE

C. vers la victoire alliee 43-45 : 1. les luttes principales en Europe de l’Est: 1. contre-offensive sovietique decisive : debut 44 : plus de 10 Mh dans l’Armee Rouge –> fin 44/debut 45 : liberation de l’Europe Centrale et Orientale (carte 1 p. 21) 2. quasi autoliberation de la Yougoslavie… (TITO) 3. role des resistants et des britanniques en Grece 2. des bombardements permanents sur l’Allemagne nazie les villes, surtout Berlin, Dresde, Hambourg… les objectifs economiques : depots de carburants surtout 3. des debarquements a l’Ouest et au Sud : 1. juil. 3 : Sicile : appuis populaires, resistants et mafiosi ! (carte p. 26) ==> – chute de MUSSOLINI remplace par BADOGLIO – intervention allemande et reconstitution de la Republique Sociale Italienne de Salo 2. sept. 43 : « autoliberation » de la Corse, role de GIRAUD 3. juin 44 : Normandie, avec EISENHOWER (carte 3 p. 21) 4. aout 44 : debarquement de Provence D. fin des dictatures : 1. effondrement allemand : fin 44/debut 45 : 1. ultime sursaut allemand : Ardennes : dec. 44, lancements de V1, V2… , mobilisation generalisee… 2. jonction des Allies sur l’Elbe – avril 3. crasement de Berlin par les sovietiques (photo 4 p. 23) 4. suicides nombreux, dont HITLER le 30 avril 45 ==; capitulations : – 7 mai a Reims devant EISENHOWER – 8 mai a Berlin devant JOUKOV et DE LATTRE 2. capitulation italienne mars 45 ==; execution de MUSSOLINI en avril 3. la fin du Japon : 1. les tactiques US du « saut de mouton » : (carte 2 p. 21) ==; Marshall (jan. 44), Mariannes, Carolines, Philippines, Okinawa (mai 45) 2. ecrasement maritime japonais : role de MAC ARTHUR ==; bataille de Leyte (Philippines) fin 44 3. bombardement systematique du pays : Cf. mars 45 : 200 000 morts a Tokyo . choix atomique de TRUMAN : – 6 aout : Hiroshima plus de 100 000 morts (photo 2 p. 24) – 9 aout : Nagasaki 5. 8 aout : offensive sovietique en Mandchourie 6. 10 aout : capitulation de HIRO HITO ; 2 sept. capitulation definitive (Photo 4 p. 21) MAIS : – SALAZAR au Portugal n’abandonne le pouvoir qu’en 1968 et son regime s’effondre en 1974 avec la « Revolution des Oeillets » – FRANCO en Espagne meurt en 1975 en meme temps que son regime – STALINE meurt en 1953 mais l’URSS et les dictatures du meme type survivent jusqu’en 1990 Michel. [email protected] fr – Mis a jour le 24/05/2009