246746774 Corrige Svt 1er S Bordas

246746774 Corrige Svt 1er S Bordas

COLLECTION Claude Lizeaux • Denis Baude SCIENCES de la VIE et de la TERRE Programme 2011 Livre du professeur Sous la direction de Claude Lizeaux et de Denis Baude, Sni* to View ce livre a été écrit par Denis Baude Christophe Brunet Bruno Forestier Emmanuelle François Yves Jusserand 04732841 001-021. indd 1 Claude Lizeaux Paul Pillot Stéphane Rabouin André Vareille 20/07/11 09:13 Sommaire Les ressources du manuel numérique — l’environnement Pratiques alimentaires et perspectives globales . 1 124 133 144 Corps humain et santé Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Devenir homme ou femme Sexualité et procréation Variation génétique et santé La vision : de la lumière au message nerveux Cerveau et vision . 162 171 186 201 216 @ Bo das /SEJER. paris, 2011 ISBN 978-2-04-732841-5 « Toute représentation ou re roduction, intégrale ou partielle, faite sans le consenteme u de ses ayants-droit, ou Elles laissent une large place à la liberté pédagogique du professeur ou de l’équipe enseignante autant dans les choix de documents ou d’activités que dans les modalités de mise en œuvre.

L’une des lignes conductrices a été de permettre une mise en activité de l’élève développant interrogation, réflexion et recherche d’explication out en

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
privilégiant son autonomie. Ces ressources sont de divers ordres : • des vidéos pour observer et mieux comprendre ; • des modélisations dynamiques de molécules en trois dimensions , • des diaporamas pour facillter l’expérimentation, des outils pour les TP , • des animations en lien avec les activités du livre , • des schémas bilan animés ; • des fiches pour aller plus loin • des exercices interactifs pour s’entraîner et s’évaluer.

Des vidéos pour observer et mieux comprendre Les vidéos présentant des « manipulations de paillasse » ne se substituent pas à une activité pratique des élèves : Certaines apportent à l’élève les pré-requis nécessaires pour aborder un thème donné. Ainsi, Pétude du cristallin ou des photorécepteurs implique une connaissance de la place occupee par ces organes dans l’œil. La vidéo de la dissection de l’œil de bœuf (par ailleurs difficile à réaliser dans la classe) satisfait à cet objectif. D’autres peuvent se substituer à une manipulation, soit par manque de matériel, soit par un choix délibéré du professeur. Ainsi, on peut imaginer que pour des raisons pratiques ou péda a i ues, le professeur fasse un autre choix que mesures de alors utile. ? l’inverse, elle pourra servir de guide technique pour la manipulation elle-même. Les vidéos d’actualités issues des médias ou d’archives : ces courts « articles » sont précieux pour mettre en place un questionnement, lancer un débat ou apporter des éléments d’explication. ? titre d’exemple, la vidéo « Les nitrates dans l’eau » qui fait état de la pollution des eaux par les nitrates d’origine agricole, conséquence d’une agriculture intensive… ou « Agriculture, produire plus » sur les possibilités d’accroître la production tout en préservant l’environnement. Des vidéos scientifiques sorties du laboratoire ou u service spécialisé : le diagnostic de sexe par échographie chez le fœtus ou une vidéo du déroulement de la division cellulaire. Le site w. vw. ordas-svtlycee. fr propose des liens vers des ressources extérieures. Exemples de vidéos « La découverte du rift océanique (extrait de l’opération Famous) », « une campagne de forage du Glomar Challenger « rlCSl (Intra Cytoplasmc Sperm Injection) Des modélisations dynamiques de molécules en trois dimensions Le manuel est émaillé de photographies de molécules ou de complexes moléculaires en trois dimensions. La plupart sont également proposées sous orme de modélisations dynamiques (vidéos).

L’objectif n’est pas de se substituer à une activité de l’élève avec un logiciel de traitement de données moléculaires (MolUSc, Rastop ou autres) mais, l? encore, de créer une situation de choix pédagogique. Les vidéos ont été construites pour être des outils de recherche d’expli nt l’ARNpolymérase s’organise-t-elle en fibres dans les hématies falciformes ? , etc. ) L’utilisation peut être collective ou dans le cadre d’un atelier. L’index des fichiers de coordonnées moléculaires figure à la fin de chaque vidéo et sont téléchargeables sur le site www. ordas-svtlycee. fr.

Des diaporamas pour faciliter l’expérimentation, des outils pour les TP Un certain nombre d’activités expérimentales requièrent le suivi par l’élève d’un protocole rigoureux. C’est le cas de flrradiation dune culture de levures (partie 1 chapitre 2) ou la réalisation d’un antibiogramme (partie 2 chapitre 3). L’option a été prise de proposer un diaporama guidant l’élève pas à pas dans la conduite de son protocole. Ce choix s’applique notamment à la mise en œuvre d’une PCR (partie 1 chapitre 1). Dans ce diaporama a eté intégrée une part d’explication biologique du processus mis en eu.

Le diaporama en collectif ou en libre-service est alors un substitut de la manipulation (qui requiert 04732841 001-021 . indd 3 l’équipement nécessaire). L’aide à la « lecture » de lames minces de roches observées au microscope est un outil qui permettra à félève, en balayant des microphotographies de roches, de collecter les indications nécessaires à la détermination des minéraux. Il a sa place sur l’ordinateur à côté du microsco les activités du livre Elles ont été rédigées à la manière d’articles proches de l’actualité scientifique tout en restant à la portée des élèves.

L’intention est d’aller plus loin, s’interroger ou débattre sur des problèmes de société, de santé, d’environnement, en lien avec l’histoire des sciences ou l’histoire des arts. Exemples : « La maladie de Huntington : une enzyme de réparation de l’ADN en cause « Risques solaires : profiter du soleil en toute sécurité « Les terres agricoles mondiales, objet de convoitise, « John Dalton et le daltonisme » (article de J. Dalton dans le Journal of science of Edinburgh, 1794). Certaines d’entre elles renvoient vers des sites d’intérêt.

La compréhension d’un mécanisme, d’un phénomène ou d’une echnique peut être facilitée par un schéma. Elle sera plus facile si l’élève peut générer différentes situations et appréhender les conséquences à travers une anmation. Les animations sur la myopie, la presbytie et les corrections optiques possibles (partie 4 chapitre 4), celles sur la tomographie sismique (partie 2 chapitre 4), les failles transformantes (partie 2 chapitre 3) ou la formation des pétroles en lien avec l’ouverture de la Téthys (partie 3 chapitre 2) en sont des exemples.

Si l’utilisation en collectif est possible, celle en atelier ou libre-service reste plus adaptée. Des fiches pour aller plus loin Des schémas bilan animés Des exercices interactifs p sait pas où démarrer et comment en effectuer la lecture. Ceci est encore plus vrai s’il s’agit d’un schéma montrant un mécanisme de régulation par exemple (partie 4 chapitre 2), un enchainement de causes et de conséquences (partie 4 chapitre 1 un Ils reprennent les exercices du livre (QCM, vrai ou faux, utiliser ses compétences).

Ils ne sont pas seulement un outil d’évaluation mais se veulent être également un instrument d’apprentissage. Le choix a donc été fait de valider ou non la réponse de l’élève mais de ne pas proposer les bonnes réponses. L’élève est renvoyé vers un document ou une activité lui permettant de confirmer ou de préciser ses connaissances. L’aide est disponible à tout moment. 4 04732841 001-021. indd4 Programme de Sciences de la Vie et de la Terre en classe de Première scientifique (Bulletin officiel no 9 du 30 septembre 2010) Préambule l. LES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE AU LYCÉE l.

Les sciences de la vie et de la Terre dans le parcours de l’élève en lycée • Les objectifs de l’enseignement des sciences de la vie et de la Terre Au lycée, les sciences de la vie et de la Terre sont une voie de motivation et ur la poursuite ‘épreuve des faits (naturels ou expérimentaux) et des modes de raisonnement propres aux sciences ; – participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation citoyenne par la prise de conscience du rôle des sciences dans la compréhension du monde et le développement de qualités intellectuelles générales par la pratique de raisonnements scientifiques ; – préparer les futures études supérieures de ceux qui poursuivront sur le chemin des sciences et, au-delà, les métiers auxquels il conduit ; aider par les acquis méthodologiques et techniques ceux qui s’orienteront vers d’autres voies. pation citoyenne qui prépare chacun à l’exercice de ses responsabilités individuelles et collectives, la perspective utilisée ici conduit aux métiers de la gestion publique, aux professions en lien avec la dynamique de développement durable et aux métiers de l’environnement (agronomie, architecture, gestion des ressources naturelles). Corps humain et santé. Centrée sur l’organisme humain, cette thématique permet à chacun de comprendre le fonctionnement de son organisme, ses capacités et ses limites. Elle prépare à l’exercice des responsabilités individuelles, familiales et sociales et constitue un tremplin ers les métiers qui se rapportent à la santé (médecine, odontologie, diététique, épidémiologie).

Ces trois thématiques ne sont en rien des catégories rigides mais bien des directions de réflexion. Elles ne se substituent pas aux découpages traditionnels de la discipline (biologie et géologie par exemple) et conduisent ? la découverte progressive des grands domaines qu’elle recouvre. En particulier, les sciences de la Terre conservent une originalité qu’il convient de ne pas nier. Les thèmes généraux aident à montrer la cohérenc thèmes généraux aident à montrer la cohérence globale du hamp intellectuel concerné, centré sur un objet d’étude la nature — et des méthodes fondées sur la confrontation entre les idées scientifiques et les faits – naturels ou expérimentaux.

Elles aident aussi à situer l’enseignement dispensé dans la perspective de la construction d’un projet de vie propre à chaque élève. Dans chaque thématique, la construction des savoirs se réalise peu à peu tout au long de la scolarité. Cette continuité est conçue pour faciliter la progressivité des apprentissages, sans pour autant empêcher la souplesse nécessaire à Pélaboration d’un parcours de formation our chaque élève. • Trois thématiques structurantes • Les sciences de la vie et de la Terre dans le nouveau lycée Pour atteindre ces objectifs, les programmes s’articulent autour de trois grandes thématiques qui, dans une large mesure, ne sont pas indépendantes.

La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant. Il s’agit de montrer dans le cadre des domaines propres aux sciences de la vie et de la Terre – que la science construit, à partir de méthodes d’argumentation rigoureuses fondées sur l’observation du monde, une explication cohérente de son état, de son fonctionnement et de on histoire. Au-delà de la perspective culturelle, cette ligne de réflexion prépare aux métiers les plus proches des sciences fondamentales (recherche, enseignement). Enjeux planétaires contemporains. Il s’agit de montrer comment la discipline participe à l’appréhension rigoureuse de grands problèmes auxquels l’humanité d’aujourd’hui se trouve confrontée.

Au-delà de la préoc- Au-delà de la préoc- L’enseignement des sciences de la vie et de la Terre prend en compte les objectifs généraux de la réforme des lycées. pour participer à l’affirmation du caractère généraliste de la Première, le programme de sciences de la vie et de la Terre fait le choix d’aborder une palette de thèmes variés et, par conséquent, accepte de ne pas trop les approfondir. Il s’agit de montrer la diversité des sujets qu’abordent les sciences de la vie et de la Terre dans l’espoir que chaque élève y trouvera matière à répondre à ses attentes. Les bases ainsi établies, le plus souvent à partir d’étude d’exemples concrets et motivants, conduiront, dans les classes ultérieures, à des approfondissements, des généralisations, des approches complémentaires.

Ces bases larges permettront à l’élève de déterminer ses hoix pour le cycle terminal en connaissance de cause. Programme 04732841 001-021. indd5 Pour participer à une meilleure information des élèves sur les possibilités qui s’offrent à eux, au-del? même du lycée, le programme s’organise, comme cela a été souligné, autour de thématiques qui aident au repérage de grands secteurs d’activités professionnelles. En outre, chaque fois que cela sera possible, les professeurs saisiront les occasions offertes afin d’attirer l’attention sur des métiers plus précis, dont l’exercice professionnel présente un certain rapport avec les uestions abordées en classe. PAGF ID OF