2011 05 25 Communication De Groupe Et Communication De Masse

2011 05 25 Communication De Groupe Et Communication De Masse

Communication de groupe et communication de masse, quelles différences ? Il s’agit de distinguer la communication de masse de la communication de groupe car leurs cibles et leurs objectifs sont différents. La communication est le fait d’établir une relation avec une autre personne ou un autre groupe de personnes et de lui ou leur transmettre un message.

Un émetteur peut donc communiquer vers un seul récepteur, c’est de la communication interpersonnelle, ou vers plusieurs récepteurs, on parle alors de communication de groupe ou de communicatio récepteurs soient m ple de distinguer la com nicati communication de m evrait sauter à l’esp un groupe parait moins up il s’agit ence qui ble des récepteurs; étoffé qu’une masse. Mais retenons surtout que la communication de masse s’adresse ? tous les récepteurs disponibles alors que la communication de groupe s’adresse à des groupes de récepteurs ciblés, définis selon leurs expériences, leur culture, leurs attentes, leurs besoins…

En fait, la communication de groupe est un affinage de la communication de masse ! La Communicatlon de masse Pour schématiser, l’on dira que la communication de masse est l’ensemble des techniques qui permettent de transmettre ? essages tous azimuts vers tous les récepteurs disponibles, que ceux-ci le souhaitent ou

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pas. La communication de masse regroupe donc un ensemble de médias – parfois appelés mass-medias capable d’atteindre voire même d’influencer de larges audiences. La presse, la télévision, la radio sont des médias de communication de masse par excellence.

Le sociologue américain Marshall McLuhan, l’un des théoriciens les plus influents de la communication, définit la communication de masse comme répondant à deux critères fondamentaux : c’est la communication de un vers plusieurs et le écepteur ne réagit pas au message transmis (pas de rétrocation ou feedback). Cette vision date des années ’60 et n’est plus tout à fait vraie en ce sens qu’il est désormais possible de réagir à certains médias de masse (ex. télévision interactive, jeux radios… ).

Le concept de communication de masse est apparu à l’aube du 20è siècle avec la naissance de l’organisation des masses (Fordisme, Taylorisme, standardisation) qui consistait à fédérer des hommes autour d’une stratégie de production et à optimaliser leur rendement. Rapidement, les caractéristiques de la communication de masse nt été appréhendées par le pouvoir politique qui a bien compris qu’il pouvait s’agir là d’un outil de propagande efficace… avec les dérives totalitaires qui ont pu en découler.

Longtemps d’ailleurs, la communication de masse gardera cette connotation négative liée à la propagande mais elle est aussi liée à la mise en r le plus grand nombre nombre d’outils et de références culturels, la culture de masse. Avantages : – rapidlté : un message unique vers une quantité illimitée de récepteurs; – effets rapides (réaction à chaud d’une grande partie des récepteurs); communication totalement contrôlée par l’émetteur (idéal pou la valorisation de cet émetteur ou de son produit)…

Inconvénients : – déperdition du contenu du message car la communication n’est pas ciblée,’ – message souvent réducteur voire partisan; – rétroaction nulle, faible ou lente,’ – manipulation ou influence des récepteurs; – intrusion dans la sphère de récepteurs qui ne sont pas demandeurs… La communication de groupe Il s’agit d’une évolution de la communication de masse, un affinage qui permet de cibler les récepteurs auquel le (ou les) émetteur(s) s’adresse(nt).

Si elle s’adresse à plusieurs récepteurs, la communication de groupe intègre une notion fondamentale de ciblage de ces récepteurs en fonction de leur culture, de leur champ de compréhension ou de leurs intérêts. La communication de groupe est apparue et s’est réellement développée dans les années ’50 avec la société de consommation. La publicité est l’exemple type de ce genre de communication. Si à l’origine la réclame s’apparentait davantage à de la communication de masse – un message promotionnel ? destination du plus grand nombre – avec la croissance de la consommation et le besoi