1 Le bilan de la France en 1945

1 Le bilan de la France en 1945

1) Le bilan de la France en 1945 Libé printemps 44 en France D pb vide politique et vide institutionnel,pays ruiné, contexte difficile, certains pensent que situation révolutionnaire donc faudrait projet rev en France.

Projets en dehors sortie occupation donc difficultés mat, en dehors savoir quel type de pouv il va y avoir : quelles solutions vont être trouvées, quels aménagements, quels changements, comment va se recomposer la vie politique Normalisation Ref structures, nationalisations Tableau paysage pol p g l) La politique du GPR GPRF depuis 44 sous DG : veut restaurer l’autorité de PEtat ) La restauration de l’autorité de l’Etat – GPRF composé de ministres qui rpz les tendances de la résistance, derrière DG – gvt d’unanimité nationale, pour DG le pouv vient du haut, du gvt et du chef du gvt – automne 44 autorité GPRF encore fragile car ds certaines régions libé de façon locale (débrouillés seuls sans aide alliés ni FFL) ds Sud ouest et certains dpt Massif central, résistants de l’intérieur enclaves contrôlés par pouv locaux CDC (comités départementaux de libération) composés de résistants locaux.

Ces résistances installées localement : assurent administration, ont indep : nomment et révoquent fonctionnaires, arrêtent, sorte de préfets régionaux chargés d’administrer les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
régions libérés, recrutées parmi les proches de DG c Michel Debré – élites craignent pouv rev en France, sous impulsion des coco, de plus milices armées – plusieurs aspects contre 1) GPRF différentes tendances de la résistance URSS veut pas rompre avec les alliés ni USA dnc soutient pas rupture coco en France, et PCF pas pour rupture non plus résistants ont peur que alliés imposent un gvt militaire en France, or un gvt mil allié en France irait à l’encontre de souveraineté ationale, par csq gr maj résistants soutiennent le GPRF : va restaurer assez vite l’autorité de l’Etat, automne 44 DG série voyages en province ds les reglosn les plus indep et affirme son autorité, en oct 44 il désarme lesmilices patriotiques, quelques contestations coco – début 45 disparition prdressive des CDL LI en 45 restauration autorité Etat est assurée 2) Le contrôle de l’épuraion – épuraton spontanée (pas de l’Etat) : des collab, trafficants, collab horizontale e été 44 qui émane de la pop tribunaux populaires, FFI cour martial : jugement Cl justice improvisée, populaire Cl débordements :exécutions sommaires, vengeances, pendaison = 20 à 25 000 victimes.

Pour y mettre un terme rapidement GPRF met en place une épuration légale, sept 44 cours spéciales de justice est crée pour les responsables de vichy, une haute cour de justice, au total plus de 300 000 dossiers constitués plus de 120 000 indiv jugés, 38 000 peines de prison et moins de 800 condamnés ? mortprononcées = épuration assez large apr rapport aux autres pays europées mais pas très sanglante, peine la plus fréquznte : égradation nationale (perte des droits civiq 2 mais pas très sanglante, peine la plus fréquznte : dégradation nationale (perte des droits civique et Pol) épuration des députés vichy, Pétain 89 ans condamné a mort en 45, sa peine est commuée par DG en l’internement à vie :meurt en 51, Laval, Brasillach, Dornand exécutés mais épuration quia touché les différents facteurs de façon inégale, secteurs àpeine touchés : grands corps de l’Etat, la magistrature, la police, des sanctions mesurées ds domaine économique, Renault épargnée car on en avait besoin pour la reconstruction olémiques sur cette épuration : dirigeants coco estiment qu’elle n’a pas été menée à fond, le GPRF font savoir qu’il est nécessaire qu’il y ait une réconciliation nationale et dès 53 votée une loi d’amnistie (oubli) : question mémoire gvt vichy, mythe résistentialiste (Chirac 1er pdt a parler resp vichy c Robert Paxton hist anglosaxon) û début oubli vichy 3) La France et les Alliés GPRF montre qu’ilcontrole la situation : oct 44, alliés reconnaisne t GPRF (2mois après libé) fr a perdu ce statut de gr puissance pr raisons de collaboration : Fr pas présente à Yalta (partage u monde entre les 3 gr USA , URSS et GB mise en place ONU . ytheentretenu par dg « partage du monde par les gr ») , Potsdam juillet 45 réorga monde et paix future avec ONU fr siège permanent conseil sécu ONU (droit veto) et zonne d’occupation en All et Berlin qui est divisé, notamment sous influence Churchill (veut contreer URSS du coup ca fait 3 contre 1) Fr pas présente conseils de la paix Il) Les réformes de structure (fonction modification structures (en profondeur) orga eco et sociale qui vont modifier structure sociale fr a) la situation au sortir de 3 rofondeur) orga eco et sociale qui vont modifier structure a) la situation au sortir de la G – pertes hum — importantes que celles IGM 600 000 morts, civils tués lors bombardements – pertes mat énormes, richesses nat spoilées par all nazie et destructions d’usine, prts inutilisables, villes matériellement brest, caen – situation désastreuse : aspect conjoncturel (immédiat) réaction lancée par les ministres coco et par le syndicat CGT lance automne 44 « bataille de la production » estime que produire est un devoir patriotique « produire d’abord, revendiquer ensuite » : as grève b) La mise ne place des réformes de structure -monde nouveau pt de vue éco et social l’Etat doit jouer un rôle principal dans la reconstruction, idée de rôle de l’Etat – programme CNR (conseil national de la résistance), prévu nationalisations pour la France future, nouveaux rapports sociaux -rôle etet : nationalisation : nat sanctions (ex :Renault) nat pr changer éco , prog CNR fav à ces nationalisations et pour que l’Etat joue un rôle faut qu’il intervienne ds les secteurs déterminants de l’économie, secteurs devant être des eviers d’action en cas de crise : aviation air France, banques natinalisation Banque de France, 4 principales banques de dépôt (là ou épargants déposent) banque d’affaire, (société générale, crédit yonnais ex), nationalisations compagnies d’assurances et nat de tous les secteurs énergétiques EDF, GDF… secteur public prend ampleur nouvelle on a parlé d’éco mixte cad avec entreprises privées et entreprises importantes contrôlées par l’Etat, – idée de planification : création d’un commissariat aux plans 45, 1er commissaire au Plan J 4