dissert francais seconde

dissert francais seconde

DISSERTATION FRANCAS : Pensez-vous que le héros d’une œuvre littéraire doit être nécessairement capable d’accomplir des exploits extraordinaires. Introduction « Sans personnage, pas de roman » a dit Anthony Burgess . En effet , tout roman est composé de plusieurs personnages mais l’histoire tourne souvent autour d’un personnage nommé le héros. Ainsi on peut se demander si ce personnage en particulier doit nécessairement des exploits extraordinaires. En e es autres g ors personnages, les act être extraordinaires.

On p qu’au contraire , pour se distinguer ce un anti-héros, e sachant quasiment rien accomplir , le rendant attachant. Cependant , on peut admettre que cette distinction entre les personnages et le héros n’est pas indispensable et que ce dernier soit un personnage commun et habituel. Nous verrons dans un premier temps, pourquoi un héros doit accomplir des exploits extraordinaires, puis dans un second temps , nous analyserons le héros moderne ainsi que l’anti-héros qui ne réalise pas des prouesses hors-normes.

Première partie : Pour commencer, il est concevable qu’une œuvre littéraire dans laquelle le héros réalise de nombreux exploits entraîne une istoire animée ravec de nombreuses actions et donc un récit intéressant et agréable pour le lecteur qui suivra avec attention fantastique, celles du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sorcier Harry Potter , issues des romans de J. K Rowling. On retrouve même dans l’étymologie du mot «héros» la Slgniflcation d’un personnage hors du commun , puisqu’en latin «héros» désigne un demi-dieu ou un homme de grande valeur.

Depuis l’antiquité les héros se distinguent par leurs actes courageux avec lesquels ils mettent en valeur de nombreuses œuvres littéraires en suscitant une réelle fascination chez le ecteur, prenons l’exemple d’Ulysse ou d’Achille dans l’Odyssée d’Homère . Ainsi la nation de héros reflète couramment l’attitude d’un personnage qui s’accomplit par des actes empreints de bon sens et qui est animé par un sentiment de justice, le lecteur peut donc prendre le héros pour un exemple à suivre Enfin le héros peut être aussi un idéal, il peut nous faire rêver , nous faire voyager.

Ces héros peuvent nous extraire du commun, de la banalité en vivant des aventures et en réalisant des explo•ts. On peut prendre exemple de Dartagnan dans les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas . Voir même un héros vivant dans un mande imaginaire comme Aragon dans le Seigneur des Anneaux de Tolkien. Ce sens premier permet aux lecteurs d’acquérir un idéal qu’on recherche, l’identification Mais ces romans ne sont pas réalistes et les lecteurs ne sont pas dupes.

Seconde partie’ Le héros n’est pas nécessairement capable d’accomplir des exploits extraordinaires. Puisque les romans réaliste et naturaliste mettent en scènes des «personnages principaux » banals , en prise avec le quotidien ( difficultés sociales familiales, professionnelles.. ). Ces héros ont la particularité d’avoir le caractère diu