Dissert francais

Dissert francais

Tagne Tanguy Dissertation L’essai est-il le genre littéraire le mieux à même de révéler les défauts d’une société ? C’est Michel de Montaigne qui a donné ce terme à la littérature française en publiant Les Essais en 1580. Un essai reste une œuvres de réflexion pouvant porter sur des sujets variés et très souvent exposés de façon a ce que cela reste personnelle et subjectif. Tout au long de cette dissertation, nous allons nous demander si l’essai est-il le genr défauts de la société Et nous allons y répo re qu’est ce qu’un essai, – Qu’est-ce qu’un essai et son but ? de révéler les premierement d’un essai? De manière historique c’est Montaigne qui a crée le genre de l’essai au 16eme siècle. Il a en effet écrit Les Essais, genre nouveau dans lequel il mène des réflexions sur divers sujets (éducation, amitié, la mort… ) Au 18eme siècle, l’essai devient un genre prisé par les philosophes des Lumières, par exemple Voltaire et son « Essais sur les mœurs et l’esprit des nations ou encore J.

Rousseau « Essai sur l’origine des langues » Au 20eme siècle, l’essai devient très populaire, Si bien, que jusque ans les 70 les essais étaient

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
surtout rœuvre de grands écrivains (Jean Paul Sartre, jean Giono… ), l’essai est aujourd’hui pratiqué par nombre d’auteurs sans prétentions littéraires. met en scène dans le texte et il s’adresse à un lecteur. Il ne s’agit cependant pas dune autobiographie (texte narratif). L’essai est un texte qui propose une réflexion, il expose, analyse de manière non-objectif.

II se distingue aussi du traité scientifique ou de vulgarisation : le savant y reste dans le cadre de ce qu’il a étudié. L’essayiste, lui, s’interroge même sur des sujets qui se situent hors de sa spécialité. Ensuite, l’essai vise à convaincre le lecture. En ce sens, il se place entre la philosophie et la littérature. puis, l’essai n’apporte pas une démonstration complète, il propose plutôt une intuition réfléchie, une discussion d’idée Il est ensuite émaillé de nombreuses citations, il ouvre un maximum d’angles d’attaque. C’est le domaine de la pensée libre et vagabonde. Alors que le journaliste propose une vue unique billet d’humeur, polémique, pamphlet, etc. , il aborde le sujet sous plusieurs points de vue. Et de plus, l’essai est une mise en forme des grandes questions de la vie: l’amour, la mort, la justification de l’existence, le pouvoir, l’autre, la vie en société : autant de thèmes qui apparaissent dans les innombrables essais qui sont édités et qui justifient le succès de ce type de texte. Comment expliquer autrement l’importance de titres et des tirages de ces ouvrages qui ne sont pas toujours d’accès facile ?

II y a sans doute le goût du public pour l’autobiographie, dont certains essais sont proches, mais aussi la olonté de trouver des réponses aux problèmes existentiels que se pose tout un chacun. Cela permettrait d’ailleurs d’explique 2 réponses aux problèmes existentiels que se pose tout un chacun. Cela permettrait d’ailleurs d’expliquer le succès actuel des essais, dans une période qualifiée de «post-moderne», où l’absence de repères sûrs et d’idéologies cohérentes justifie la quête de nouvelles réponses, voire de nouveaux maitres à penser.

Ce serait d’ailleurs le risque contemporain de l’essai: être perçu omme un lieu de réponse alors qu’il n’est qu’un moment de questionnement. L’essai se doit de s’interroger sur un problème existentiel Il-Quel est le but d’un essai ? Et enfin, l’essai a trois but principaux : Le premier, il a pour but d’argumenter sur un sujet, on trouve donc toujours dans un essai une stratégie argumentative (convaincre ou persuader) Ensuite, l’essai se distingue du traité (le traité est plus rigoureux, est censé épuiser un sujet donnée), car il reste moins exhaustif. Et enfin, l’essai n’est pas un genre narratif.

Il s’oppose à la fiction. Il convient donc de distinguer l’essai, de l’apologue qui a recours ? un récit fictif pour illustrer une morale. En conclusion, la littérature d’aujourd’hui peut jouer un tel rôle, mais pour parler de l’essai, il est beaucoup plus personnelle que dautres genres littéraire, de ce fait, certains peuvent adhérer aux convictions de l’auteur mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Nous pouvons donc nous demander si les nouveaux média ne sont pas plus à même de nous montrer les défauts de la société de manière plus objectif. Texte de Corpus 3