Dissert Fra Intro Conclusion

Dissert Fra Intro Conclusion

« Après tout, pourquoi n’y atil pas autant d’art possible dans la laideur que dans la beauté ? C’est un genre à cultiver voilà tout. » disait LouisFerdinand Céline, à juste titre d’ailleurs. Il est vrai que peu d’auteurs se sont astreints à la discipline difficile de créer une oeuvre d’art en utillsant la laideur, notamment en poésie. Lorsque l’on parle de poésie, on imagine une déclaration d’amour, un superbe paysage, parfois on perçoit un brin de mélancolie. Il est donc bien plus difficile de faire le lien entre poésie et laideu .

On peut e constater, il est plus facile de trouver un poème sur la beauté pouvons nous inter la laideur peut être une source titre que la beauté. ors Sni* to View st pourquoi nous te, au même estion, nous verrons dans un premier temps que la laideur peut être une source d’inspiration. Toutefois, cette affirmation sera nuancée dans un second temps par une beauté qui reste malgré tout présente. La laideur peut en effet être une source d’inspiration, présentant mille visages dont un auteur peut tirer sa poésie. Un poème peut également être inspiré de ifférents contextes dont la laideur fera ressortir le caractère négatif.

Tout d’abord, la laideur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
peut se révéler être une grande source d’inspiration car, comme l’a dit LouisFerdinand Destouches, connu sous le nom nom de Céline : « Après tout, pourquoi n’y auraitil pas autant d’art possible dans la laideur que dans la beauté ? C’est un genre à cultiver voilà tout. » En effet, en premier lieu elle peut révéler un grand nombre de choses. Il est vrai que certains poètes comme Lautréamont font remarquer la laideur morale de quelque chose comme il le fait ? travers son poème « Le Pou » où il décrit un animal cruel et sans scrupules.

Cette inspiration est également représentée en dévalorisant physiquement quelqu’un ou quelque chose, on peut particulièrement citer le poème de Théophile Gaultier, « Carmen » où il décrit avec précision la laideur physique de la femme choisie. Cependant on retrouve un autre type de laideur à travers des poèmes comme « Le Pélican » ou encore « Le crapaud » où les poètes s’identifient clairement à l’objet du dégoût explicitement décrit, re présentant ainsi leur condition. Mais le poète s’inspire également de la laideur en tirant sa poésie de différents contextes.

Victor Hugo l’exprimait clairement en déclarant un poète est un monde enfermé dans un homme un poète, par son don de ressentir les choses, peut faire ressortir toute la laideur de ce qu’il voit ou entend. Il se sert du contexte pour créer sa poésie tout comme il se sert de sa poésie pour s’engager contre le contexte. De ce fait, de nombreux auteurs ont repris le thème de la guerre, souvent par volonté de s’opposer à cette dernière. Ainsi dans le poème « Oradour », Jean Tardieu dénonce le