Discours sur le colonialisme

Discours sur le colonialisme

Discours sur le colonialisme XXème siècle Introduction Si l’humanisme débute au XVIème siècle, il traverse les époques et les natlons. Il souhaite un monde de justice et d’égalité. Au XXème siècle, est entre autre, le siècle de la lutte des minorités pour l’obtention de leur droit. En 1950, Aimé Césaire fait paraitre un essai qui s’intitule Discours sur le colonialisme. C’est un pamphlet dans lequel l’auteur dénonce le colonialis classe bourgeoise ainsi que Sni* to View nt la position de la .

De plus, il défend roits des colonisés mais son message reste tout de même universel et touche toutes les cultures. Nous allons donc voir, dans un premier temps, la création d’un réquisitoire contre le colonialisme. Puis nous étudierons une prophétie doublée d’un discours universel. Plan : Un réquisitoire contre le colonialisme A. L’affirmation des défauts de la civilisation européenne. Cl Anaphore « Une civilisation qui » D Utilisation du présent de vérité général. D Champs lexicaux de la dépréciation « incapable , « indéfendable » (l. , 17, 21) ainsi que celui du crime « tuer « torturer « esclavage « emprisonner » (1. 31, 33, 34). L’énonciation des deux problèmes majeurs qui sont le prolétariat et le colonialisme. B.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Un acte d’accusation. La métaphore filée du tribunal (1. 9-20). L’allégorie de l’Europe 0 le juges (1. 9-20). Cl Champ lexical du judiciaire « à la barre », « justifier « indéfendable « incriminent « acte d’accusation » et « juges »(1. 15, 16, 17, 26, 28, 29, 32). Cl Hyperbole (1,30, 31) Une prophétie doublée d’un discours universel.

A. Annonce de la fin d’une civilisation. Champ lexical de la maladie « décadente », « atteinte » et « moribonde » (1. 3, 6, 8). D « Une civilisation » article indéfini 0 règle générale. C] Annonce de changements « aujourd’hui « désormais » (1. 27, 35). Syllogisme final avec l’utilisation de « donc s. B. un discours universel. Absence du « je ». Cl Utilisation de la vérité universelle Utilisation de groupes d’ensemble « les colonisés « maîtres » (1. 35, 37) qui dénoncent un problème général.