Crise De 73

Crise De 73

Table des matières l) LE CONTEXTE 1 A) Le contexte économique 1 Trente glorieuses 1 Les signes économiques B) Le contexte Géopolitique 4 Le pétrole une ressource de premier ordre 4 Les évènements marquants 6 or 5 Sni* to View l) LE CONTEXTE Pour expliquer la crise de 1970-1990 il est important de revenir sur le contexte économique et géopolitique à l’échelle international. A) Le contexte économique Les Trente Glorieuses Le Monde sort d’une période de forte croissance économique, nommé par l’expression « les trente glorieuses » par Féconomiste français Jean Fourastié.

Durant Cette trentaine d’années 1946-1975) la majorité des pays développés connaissent une croissance exceptionnelle et régulière qui conduira à l’entrée de pays tel que la France dans une société de consommation. Cette croissance est due en partie à une période d’après-guerre (industrie) puis tertiaire (service). Les évolutions les plus importantes se font sur les secteurs primaire et tertiaire comme le montre l’histogramme suivant. (Histogramme construit à partir des données du site EncyclopédieLarousse. r) On regarde l’évolution entre 49 et 73 Le Chômage devient presque inexistant est le plein emploi st de rigueur, en effet le taux de chômage est inférieur à 3% dans la plus part des pays occidentaux. Les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
salaires sont en augmentation, entre 1950 et 1 974 le salaire annuel brut moyen était en hausse de 4. 3% A noter également des évolutions démographiques puisque qu’on observe une forte hausse de la population européenne due au taux de naissance en augmentation (baby-boom), a une espérance de vie en hausse lié à l’amélioration du niveau de vie, et un taux de mortalité infantile en net baisse.

Signes économiques Tout ensemble économique rencontrent ses limites, En effet a croissance ne peut pas être éternel puisque l’économie est cyclique est c’est aussi le moteur de l’évolution économique. Les slgnes annonciateurs d’une crise apparaissent dès 1969. choc pétrolier. Cette inflation s’accompagne d’une baisse de rentabilité des entreprises. Cest un cercle vicieux puisque les la rentabilité étant plus faible les entreprise augmente les prix et donc les consommateurs achète moins.

Une révolution technologique, dans l’électronique et l’énergie notamment apparaissent à cette période. On observe que les entreprises doivent de plus gros investissement pour développer es nouvelles technologies, il y a donc une concentration des investissements. De plus des mutations de certain type d’industries sont visibles, La métallurgie et la sidérurgie sont en grande baisse alors que comme dit précédemment les nouvelles technologies (industrie spatial notamment) sont en progression. ne vague de chômage fait son apparition vers 1970. Une hausse relativement faible entre 1971 et 1973 (+2%) mais cette augmentation se fait remarquer après une longue période de plein emploi. (Ce graphique montre l’état de l’inflation et du chômage aux Etat nis entre 1960 et 1970, l’intérêt de ce graphique est qu’il montre la tendance mondial) stratégique du conflit. Ensuite c’est une période où Le Charbon est délaissé au profit d’une forte utilisation du fioul issu du pétrole pour la production d’électricité.

C’est l’expansion de l’automobile avec le taylorisme puis le fordisme qul est le premier facteur provoquant cette augmentation d’utilisation du pétrole. Le second est sa facilité à produire transporter et à stocker par rapport à des sources d’énergies tel que le charbon et le gaz. Le fait qu’il soit bon marché et abondant le pétrole devient apidement la source d’énergie la plus utilisé dans le monde jusque dans les années 1990. On observe notamment une forte augmentation entre 1945 et 1973 ou la consommation de pétrole est multiplié par 8 puisqu’elle passe de 7. Mb/j à 60 Mb/j. Ce graphique montre l’utilisation en millions de tonnes équivalent pétrole des différentes sources d’énergie primaire. (Source Observatoire de l’Energie, 2006 & Sen,’ice de l’observation et des Statistiques, 2010) Pour finir Le pétrole est la cause d’importantes relations internationales, puisque le pétrole n’est pas produit dans toutes es zones du globe. En effet il y a des pays qui sont fortement dépendant de leurs importations pétrolières.

Les principaux acteurs-producteur de ce choc pétrolier et de cette crise sont les pays membre de l’OPEP (organisation des pays exportateur de pétrole). En 1970 L’OPEP compte six membres fondateurs, l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Irak, le Ko ezuela et sept autre PAGF autre membre qui rejoignent l’organisation. Les Emirats arabe unis, Le Qatar, L’Algérie et le Nigéria en font notamment partie. La carte ci-dessous montre Les flux Pétroliers (importation exportatlon) dans le monde entiers.

Répartitions des productions en millions de Tonnes et % : – Moyen onent : 989 Afrique de l’Ouest : 106 (6,78%) – Afrique du Nord : 163 – Amérique Latine : 187,5 (12%) Indonésie : 69 (4,41 gt) – URSS : 49 Les évènements marquant Comme il a été dit précédemment le Pétrole est devenu la principale source d’énergie partout dans le monde. De plus la demande est en hausse à cause de la nouvelle société de consommation qui pousse les entreprises à produire d’avantage. Le nombre de véhicule augmente considérablement et donc la demande en carburant augmente.

Or en 1973 Les pays producteurs de pétrole prennent la décision de fortement augmenter le prix du pétrole et déclarent un embargo contre les Etats qui soutiennent Israél ( es Etats Unis, l’Afrique du Sud, Le Japon et les Pays Bas). Il faut comprendre le contexte géopolitique est tendu puisque un conflit éclate (La guerre du kippour) opposant Israël à une coalition mené Par deux membre de L’OPEP l’Egypte et la Syrie. Il Faut rajouter à cet embargo une baisse de production qui s’élève à 25 Cette baisse de production affecte tous les pays importateur de pétrole.