Corpus

Guillaume Apollinaire est un poète et écrivain français, né sujet polonais de l’Empire russe. D’après sa fiche militaire, il est né le 25 août 1880 à Rome et mort pour la France le 9 novembre 1918 à Paris. Il est considéré comme l’un des poètes frança s les plus importants du début du XXe siècle, auteur de poèmes tels que Zone, La Chanson du mal-aimé. Honoré de Balzac, né à Tours le 20 mai 17994 et mort à Paris le 18 août 1850, est un écrivain français.

Il fut romancier, dramaturge, critique littéraire, critique d’art, journaliste, imprimeur, et a laissé ‘une des plus imposantes œuvres romanesques de la littérature française, avec 91 romans et nouvelles parus de 1829 à 1852, auxquels il faut ajouter une cinquantaine d’œuvres non achevées. Swp to page Travailleur forcené, fr précaire, endetté par créanciers sous de fa a vécu de nombreus Pierre-Augustin Caro Sv. ge to View nextggge a santé déj? sardeux, fuyant ses s demeures, Balzac 24 janvier 1732 à Paris où il est mort le 18 mai 1799, est un crivain, musicien, homme d’affaires et poète français, considéré comme l’une des figures emblématiques du siècle des Lumières. Colette, de son vrai nom Sidonie-Gabrielle Colette, est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
une romancière française, née à Saint-Sauveur-en- Puisaye (Yonne) le 28 janvier 1873 et morte à Paris le 3 août 1954. Elle est élue membre de PAcadémie Goncourt en 1945.

Benjamin Constant de Rebecque, né à Lausanne le 25 octobre 1767, mort à Paris le 8 décembre 1830, inhumé au cimetière du Père-l_achaisel, est un romancier, homme politique, et intellectuel français d’origine suisse. Républicain et engagé en politique depuis 1795. Il devient sous le Consulat le chef de l’opposition libérale dès 1800. Après avoir quitté la France pour la Suisse puis l’Allemagne, il se rallie à Napoléon pendant les Cent jours, et revient en politique sous la Restauration. Élu député en 1818, il le sera encore à sa mort en 1830.

Chef de file de l’opposition libérale, connue sous le nom des « Indépendants il est l’un des orateurs les plus en vue de la Chambre des députés et défend le régime parlementaire. Lors de la Révolution de juillet, il soutient l’installation de Louis-philippe sur le trône. Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard, est un poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le- Pont le 18 novembre 1952. En 1916, il choisit le nom de Paul Éluardl, hérité de sa grand-mère, Félicie.

Il adhère au dadaïsme et devient l’un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engag dadaiSme et devient l’un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Il est connu également sous les noms de plume de Didier Desroches et de Brun. Jean de La Fontaine (né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et mort le 13 avril 1695 à Paris) est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre esure ses contes licencieux.

On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste. II est reçu à l’Académie française en 1684. Mêlé aux débats de l’époque, il se range dans le parti des Anciens dans la fameuse Querelle des Anciens et des Modernes. Cest en effet en s’inspirant des fabulistes de l’Antiquité gréco- latine et en particulier d’Ésope, qu’il écrit les Fables qui font sa renommée. Le premier recueil qui correspond aux livres à VI des éditions actuelles est publié en 1668, le deuxième (livres VII à XI) n 1678, et le dernier (livre XII actuel) est daté de 1694.

Le brillant maniement des vers et la visée morale des textes ont déterminé le succès de cette œuvre à part et les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né à Paris, baptisé le 15 janvier 1622 en l’église Saint janvier 1622 en l’église Saint-Eustache, et mort le 17 février 1673 à Paris, est un dramaturge auteur de comédies, mais aussi un comédien et chef de troupe de théâtre français qui s’est illustré au début du règne de Louis XIV.

Issu d’une famille de la riche bourgeoisie marchande parisienne, Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine et Joseph Béjart avec qui il fonde « l’Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de Molière. Après la faillite de la troupe, il quitte Paris avec eux et parcourt les provinces de l’ouest puis du sud de la France de 1646 à 1658 en écrivant ses premières petites comédies (Le Docteur amoureux, Le Médecin volant) puis ses premières comédies en cinq actes et en vers (L ‘Étourdi, créée ? Lyon en 1655, et Le Dépit amoureux à Béziers à la fin de 1656).

Alfred de Musset est un poète et un dramaturge français de la période romantique, né le 11 décembre 1810 à Paris, ville où il est décédé le 2 mai 1857. Lycéen brillant, Alfred de Musset abandonne vite ses études supérieures pour se consacrer à la littérature à partir de 1828-1829. En décembre 1830, sa première comédie « La Nuit Vénitienne » est un échec accablant qui le fait renoncer à la scène pour longtemps. Il publie ainsi « À quoi rêvent PAGF échec accablant qui le fait renoncer à la scène pour longtemps. Il publie ainsi « À quoi rêvent les jeunes filles ? » en 1832, puis « Les

Caprices de Marianne » en 1833. Il écrit ensuite en 1833 son chef- d’œuvre, le drame romantique, « Lorenzaccio publié en 1834 (la pièce ne sera représentée qu’en 1896) après sa liaison houleuse avec George Sand. Gérard de Nerval, pseudonyme de Gérard Labrunie, est un écrivain et un poète français, né le 22 mai 1808 à Paris, ville où il est mort le 26 janvier 1855. Il est essentiellement connu pour ses poèmes et ses nouvelles, notamment son ouvrage « Les Filles du feu recueil de nouvelles (la plus célèbre étant Sylvie) et de sonnets (Les Chimères) publié en 1854. Marcel Proust (prénoms complets : Valentin Louis Georges

Eugène Marcel), né à Paris XVIème (quartier d’Auteuil) le 10 juillet 1871 et mort à paris le 18 novembre 1922, est un écrivain français, dont l’œuvre principale est une suite romanesque intitulée « À la recherche du temps perdu publiée de 1913 à 1927. Issu d’une famille aisée et cultivée, Marcel Proust est un enfant de santé fragile et toute sa vie il aura des difficultés respiratoires graves causées par l’asthme. Très jeune, il fréquente des salons aristocratiques ou il rencontre artistes et écrivains. profitant de sa fortune, il n’a pas d’emplol et il entreprend en rencontre artistes et écrivains.

Profitant de sa fortune, il n’a pas d’emploi et il entreprend en 1895 un roman qui restera à l’état de fragments (publiés en 1 952, bien après sa mort, sous le titre Jean Santeuil). En 1900, il abandonne son projet et voyage à Venise et ? Padoue pour découvrir les œuvres d’art en suivant les pas de John Ruskin sur qui il publie des articles et dont il traduit sans succès certains ouvrages. Louis Henri Jean Farigoule, dit Jules Romains, né à Saint-Julien- Chapteuil (Haute-Loire) le 26 août 1885 et mort à Paris le 14 août 1972, est un poète et écrivain français, membre de l’Académie française.

Oscar Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin en Irlande le 16 octobre, et mort à paris le 30 novembre 1900 à l’âge de 46 ans. Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père oculiste renommé et d’une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant. Nourri de culture classique, couronné de prix au sein du Trinity College de Dublin, il intègre le Magdalene College de l’université doxford. À l’issue de ses études, Wilde s’installe à Londres, où il parvient à pénétrer la bonne société et les cercles cultivés, s’illustrant dans plusieurs genres littéraires.