Comptabilit Analytique Cours N 1

Comptabilit Analytique Cours N 1

15/09/2014 Première partie : l) L’intérêt de la comptabilité analytique Définition : Comptabilité analytique C’est un outil qui va permettre au manager et prendre des déclsions. Ele représente un système d’information qui va reposer sur les données de la comptabilité générale. Les grands objectifs de la comptabilité analytique : Trouver les différents coûts de l’entreprise, du coût d’achat au coût de revient Gérer les différents stocks de Pentreprise Permettre d’explique Trouver le seuil de re un outil d’aide à la d réorganiser un servic Sni* to View onner un prodult,

Les grands intérêts de la comptabilit analytique Comptabilité plus adaptive, plus souple Comptabilité beaucoup plus rapide Comptabilité générale – Résultat obtenu à la fin de l’exercice comptable – Résultat global, concerne toutes les activités et produits de l’entreprise Réponde à des règles comptables, juridiques et fiscales Enregistre toutes les données monétaires – Documents comptables souvent peu analysés Comptabilité analytique Calcule et analyse rapidement les données à tout moment et temps réel Affine les calculs par activité, service, produit l’extérieur Prix= coût + marge

Coût : accumulation des charges internes à l’entreprise produit : argent qui rentre dans l’entreprise ; biens/servlces produits par l’entreprise Charge : une prestation donnant lieu à un décaissement Coût

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
complet : ‘ensemble des charges Coût partiel : On prend en compte qu’une partie des charges l) Passage de la comptabilité générale à la comptabilité analytique On les rajoute Différence d’incorporation Différence d’inventaire Charges incorporables compta analytique On les retire Charges de la comptabilité générale Charges non incorporables : Charges qui existent en compta énérale mais retirées en compta analytique 4 grands types L’impôt sur les bénéfices Participation des salariés (bénéfices redistribués aux salariés) L’amortissement des frais d’établissement Charges exceptionnelles Charges supplétives : Charges qu’on va recréer pour essayer dêtre plus proche des autres situations classiques de la réalité des entreprises Exemple : Société entrepreneur individuel, ici an créera une charge de salaire qui n’existe pas e compta pén PAG » OF d de substitution – charges équivalentes de la comptabilité générale

Charges de substitution : une estimation qui va être différente de la comptabilité générale La différence d’inventaire = Valeur des stocks réels — Valeur des stocks théoriques Exercice 1 Charges non incorporables = 30 000 5000 4 4000 = 39 000 € Charges supplétives = 10 000 + 45 000 = 55 000€ (Charges de substitutions : 25 000 ET 2000) Différence de traitements comptables Différence d’incorporation : (25 000 – 20 000) + (2000 – 3000) 4000 € Différence d’inventalre : 5000 – 5500 = – 500€ Différence de traitement comptable : 4000-500= 3500€ Total des charges de la compta analytique 0 000 – 39 000 + 5500 + 3500 = 109 500 € 22/09/2014 Deuxième Partie : La méthode des coûts complets l) Différence charge directe/charge indirecte Il) La répartition des charges Indirectes avec la méthode des centres d’analyse A) p incipe de base de cette méthode Appelés « centres d’analyses » ou « centres de coûts » Centres principaux : centres opérationnels de l’entreprise. Ils regroupent le processus d’achat, de production et de distribution. Exemple : l’approvisionneent, la production, la finition Centres auxiliaires : Centres de prestation qui s’adaptent ? ‘autres centres d’analyses.

Exemples : administration, gestion du personnel, chauffage, entretien Unités d’œuvres : « LIO/UE » : unités de mesure du centre d’analyse Les clés de répartitions permettent de : mettre les centres auxiliaires dans les centres principaux transformer les charges in harpes directes PAGF3CFd dans les centres principaux transformer les charges Indirectes en charges directes La répartition est composée en deux : – Répartition primaire : Répartir les charges indirectes sur tous les centres d’analyses (avec les clés de répartition Répartition secondaire : Répartir les charges indirectes des centres auxiliaires sur les différents centres principaux Avoir O en totaux des centres auxiliaires en fin de répartition secondaires Les centres auxiliaires disparaissent en se vidant dans les centres principaux Unité d’œuvre = A) Schéma des charges dans la méthode des coûts complets Affectation directe Imputation Repartion primaire Répartition secondaire On dit « On impute les charges indirectes » B) Voir Polycopié Exercice 2 C) Cas particulier des prestations réciproques Exemple en p. 3 du polycopié TN- 10 000 + TE = 1500 + TN = 1734,69