Composition G Ographie

Composition G Ographie

Correction de l’interrogation : « aménagement des territoires en France métropolitaine (objectifs, acteurs, conséquences) » Quelques constats : Beaucoup de copies comportent un croquis avec une légende, ce qui est un point positif. Le croquis même s’il est simple doit malgré tout être soigné (titre et légende à rencre) et apporter un plus. Certains croquis n’ont rien à voir avec le sujet et parfois avec le contenu du texte écrit avant ou après eux ! Attention au niveau d’expression et à l’orthographe . otamment, développement, aménagement, voies de to View nextÇEge ommunication Dans la forme, m en place mais l’introd presque ne pense ? et territoires. Quel plan pour la composition ? sition est bien , car personne ou jet : aménagement Le plan de la composition dépend du sujet donné et ne peut pas être une récitation de leçons mises bout à bout. Certains parlent, par exemple, de l’implantation de sites industriels français à l’étranger, ce qui pour un sujet sur la France métropolitaine (excluant donc les territoires ultramarins), est assez surprenant !

Des parties entières sont consacrées à l’explication d’un réseau urbain… Les connaissances doivent s’adapter au sujet donné. Pour réaliser la composition, le sujet précisait entre parenthèses trois entrées

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
possibles : « objectifs » ce qui revenait à se poser la question suivante : « pourquoi aménage-t-on les territoires en France ? » ; « acteurs » : « qui am aménagent les territoires en France ? ; « conséquences « quels problèmes résultent de l’aménagement des territoires en France ? ? Répondre en trois parties à ces questions garantissaient de bien cerner le sujet. Il y avait d’autres démarches possibles, comme dresser une typologie des ifférents aménagements en fonction des principaux milieux du territoire français, ou encore réaliser une réflexion à plusieurs échelles (locale, régionale, nationale) pour voir comment fonctionnait l’aménagement des territoires. Mais les solutions les plus simples surtout dans un exercice en temps limité ne sont pas souvent les plus mauvaises !

Introduction : elle comporte toujours trois étapes. L’accroche ou l’entrée en matière doit conduire le correcteur au sujet. Exemple : ‘La France métropolitaine, n’incluant pas les départements et territoires d’outre mer, est un lieu de transit mportant entre l’Europe du Sud et l’Europe du Nord. De plus, notre pays se développe aussi donc il faut constamment aménager les territoires. L’aménagement s’effectue selon les besoins et en plusieurs étapes où interviennent différents acteurs ayant différents rôles à jouer, et étant souvent en désaccord. (William) ou encore ‘La France doit à son histoire son actuelle organisation du territoire et au fil des années, dans une logique de progrès, elle tend à améliorer l’aménagement des territoires. Cependant, elle doit respecter de nombreux critères ace à des contraintes de plus en plus importantes. ‘ (Chloé) La deuxième étape consiste à analyser le sujet pour arriver à une problématique. Peu d’élèves passent par cette étape consiste à analyser le sujet pour arriver à une problématique. Peu d’élèves passent par cette étape qui est essentielle.

Il faut définir les termes importants de manière simple mais claire. Aménagement renvoie à l’action de l’homme qui transforme ce que la nature lui a donné, pour l’améliorer. Le terme « territoires » est au pluriel alors que l’on a longtemps arlé en France d’aménagement du territoire. Le territoire est un marceau d’espace marqué par un passé et une histoire que l’homme transforme. Pourquoi parle-t-on aujourd’hui d’aménagement des territoires et non plus du territoire ? pouvait constituer le cœur de la réflexion.

D’autres problématiques ont été dégagées par les élèves comme ‘comment aménager les territoires en France, dans quelles loglques et qui est à forigine de ces aménagements (Chloé) ou ‘dans quelle mesure l’homme essaye-t-il de concilier milieu naturel et aménagement des territoires ? Marion) ou ‘A quel niveau se font les différents aménagements en France et quelles en sont les répercussions sur le territoire ? (Camille) Une fois la question posée et le plan annoncé (3ème étape), le but de la composition sera d’apporter progressivement, au fil des parties, des éléments de réponse !

PLAN DETAILLE POSSIBLE I Pourquoi aménager les territoires en France ? pour développer l’espace économique français (améliorer la performance des territoires) Créer des pôles d’activités, notamment à la périphérie des grandes agglomérations (implantation des pôles de compétitivité), écessité d’intensifier les relations avec les partenaires européens, exploite compétitivité), nécessité d’intensifier les relations avec les partenaires européens, exploiter les ressources : agriculture intensive utilisant le remembrement ou Pirrigation, exploitation de la forêt pour la construction. . pour faciliter la mobilité des hommes à différentes échelles Des aménagements locaux pour fluidifier le trafic pendulaire (exemple : créer un pont suspendu sur la Loire), créer de nouvelles relations entre les villes (lignes à grande vitesse, autoroutes en projet) . pour répondre aux besoins d’une société de loisirs Développement des zones touristiques dès les années 60 (région comme le Languedoc), des stations d’hiver, des parcs d’attraction ou de zones d’animatlon comme les complexes d’animation ? l’échelle locale. . pour corriger les erreurs du passé Mieux répartir la richesse plutôt que de la concentrer sur quelques pôles (lois de décentralisation) ; construire des équipements pour désenclaver des territoires (viaduc de Millau par exemple). Bilan : on peut bien parler d’aménagement des territoires car ujourd’hui les objectifs sont très nombreux et diffèrent aussi selon les échelles. Il Quels acteurs interviennent ? 1.

L’Etat : un rôle encore décisif Longtemps seul ou presque décideur (cf : ministère de l’équipement ou de l’aménagement du territoire qui est devenu le ministère de raménagement et du développement durables), il peut aussi financer des projets : reconversion des zones en déclin ou en déprise, pôles de compétitivité… 2. Les collectlvités territoriales de plus en plus en plus présentes Elles soutiennent ou s’opposent à des projets d PAGF