COMMENTAIRE CYRANO

COMMENTAIRE CYRANO

BOSQUET Avril 1 ES2 Commentaire Sni* to View Cyrano de Bergerac est l’une des pi ces des plus populaires du théâtre français et la plus célèbre d’Edmond de Rostand son auteur, écrivain, dramaturge, poète et essayiste français du 19ième siècle période définie par deux dates repères : 1799, date du coup d’État de Bonaparte, et 1899, moment de résolution des tensions de l’affaire Dreyfus et et où s’imposent finalement les valeurs de la Ille Républlque.

La modernité littéraire s’affirme dans ce siècle à l’Histoire mouvementée avec des courants arquants qui touchent tous les arts, comme le romantisme, le réalisme, le naturalisme ou le symbolisme. Chistoire débute en 1640 Cyrano de Bergerac, un petit noble désargenté, est amoureux de Magdeleine Robin au bout de plusieurs semaine elle tombe amoureuse de Christian pour sa beauté mais au fond elle aime aussi Cyrano pour les mots doux qu’il souffle à Christian. Dans cette scène celle ci apprend que Christian était enfaite « Le une sensation de tragédie et jouer sur les émotions.

Nous remarquons aussi la présence de nombreux points de uspension « dont c’était… » « je voudrais crier… » afin de créer une atmosphère de suspense lorsque la pièce est jouée. Aussl le lecteur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
découvre les personnages et leur l’émotion de la scène sous toutes leurs facettes. par la suite nous constatons la présence importante de didascalies par lesquelles l’auteur caractérise et met en vie encore plus ses personnages, et également afin de guider au mieux les acteurs.

Effectivement la didascalie « lui posant la main sur son épaule » guide chaque mouvement et parole de l’acteur et les rend émouvantes. Elle permet à nous lecteur de mieux pouvoir nous imaginer la scène, de même pour « d’une voix qui faiblit Aussi cela nous permet de nous imaginer encore mieux la façon de bouger des personnages afin de visualiser la scène rien qu’en la lisant. Dautre part Edmond de Rostand met en place une stichomythie ou dialogue dynamique : « Comme vous la lisez, sa lettre » « dont c’était les frémissantes… ».

L’échange de répliques courtes influe donc sur le rythme et le rend plus intense, plus vivace, et joue encore plus sur le suspense etant donné que la lecture de la ettre de Cyrano est constamment coupée par les répliques de Roxanne. ( Concluslon de sous partie) Dans un deuxième temps fauteur met en lumière les intrigues qui se nouent entre les personnages et décrit les caractères des héros pour cette scène d’aveu détourné. Nous voyons dans la mise en abime, « et je meurs ! Jamais plus, jamais mes yeux grisés Néanmoins PAG » OF d Nous voyons dans la mise en abime, « et je meurs !

Jamais plus, jamais mes yeux grisés Néanmoins cet aveu n’est possible que parce que Cyrano lit une lettre, moyen détourné de déclaré son amour. Il faut savoir que Roxane croit Christian auteur de la lettre. Le champ lexical de la lecture, présent dans le texte, montre bien l’importance de cet outil théâtral dans la révélation le mot « lettre », par ailleurs répété plusieurs fois est associé aux différentes formes du verbe « lire « lisant, lisez L’usage des guillemets met en place un double niveau d’interprétation, faisant ainsi que le texte de Cyrano est emprunté à Christian, selon ce que pense Roxane. mes regards dont c’était.. ‘ nous voyons le théâtre dans le théâtre et la dramatisation de la scène avec la ournure de la phrase nous pouvons voir la préciosité de Roxane « ah Que de choses qui sont mortes… qui sont nées ! -pourquoi vous être tu pendant quatorze année ou encore la rigidité de Cyrano « je ne vous aimais pas. » Par la suite Edmond de Rostand maintient le suspens de la pièce.

Il y arrive par le jeu de parole qui s’inverse, la parole étant signe du pouvoir tout d’abord Cyrano lit la lettre constamment entrecoupée par Roxane « Cyrano : ma chère, ma chérie, mon trésor… Roxane d’ une voix… Cette est vu essentiel par le lecteur: il fallait que le subterfuge soit révélé et ue raveu d’amour de Cyrano à Roxane ait lieu. Cet aveu créé un suspens et un effet d’attente important, qui le dramatisent et qui rendent la scène tragique.

Dans un dernier temps nous voyons une scène amour trag dramatisent et qui rendent la scène tragique. Dans un dernier temps nous voyons une scène amour tragique qui se met en place. Cette scène (est la résolution de la pièce, puisque l’élément perturbateur consistait en l’impossibilité pour Cyrano de se faire aimer par Roxane et donc de ne pas pouvoir lui avouer son amour. Ici, l’importance du thème de l’amour est arquée par le nombre de termes s’y référant : l’expression qu’emploie Cyrano « amour inexprimée »est très claire sur ce point.

S’ajoutent à cela les mots « cœur les différentes formes du verbe aimer « aima « aimiez « aimais » avec une alternance des pronoms pour souligner que l’amour est au centre du dlalogue. par la sulte nous y remarquons aussi une omniprésence de la mort, c’est en quelque sorte un testament. En effet, Cyrano en lisant cette lettre va aussi mourir, nous le voyons dans la didascalie « d’une voix qui faiblit » pourtant nous y etrouvons une touche d’ironie car il ne veux pas l’admettre « ce sang était le sien », il continue à affirmer que Christian .

Caveu est donc arraché de Cyrano, et l’amour entre les deux personnages reste impossible et surtout tragique. En conclusion, la lecture de cette scène nous permet de découvrir le subterfuge utiliser par Christian et Cyrano pendant toute ces années grâce à la perspicacité féminine. par la même occasion nous y voyons le coté dramatique car le protagoniste, lecteur de la lettre déclare son amour mais va mourir c’est donc une pièce tragique.