Comment l’écriture de ces trois textes de théâtre rend-elle compte du processus de transformation des personnages ?

Comment l’écriture de ces trois textes de théâtre rend-elle compte du processus de transformation des personnages ?

Comment l’écriture d compte du processu e tr Sni* to Introduction . Présen ion d set Texte A : Processus d à travers le dialogue Comment l’écriture de ces trois textes de théâtre rend-elle compte du processus de transformation des personnages ? Premium gy melissacarlier 1 0KTR6pq 11. 2014 4 pages l.

Sujet corrigé de la question Le travail ici proposé met en évidence les principaux éléments à faire apparaître dans les textes, cependant la question de corpus doit être rédigée dans un développement qui comporte ne introduction de présentation, un paragraphe qui répond à la question de manière synthétique en confrontant les textes et une conclusion qui répond à la question posée. I – Vous répondrez d’abord à la uestion suivante (4 points) : Se/ p to page âtre rend-elle la problématique lement construit stions-réponses entre Jupiter et Mercure.

Plusieurs étapes sont à souligner : 1) Mercure souligne les « défauts » d’une constitution physique trop parfaite pour être humaine. 2) Mercure s’assure que Jupiter devient profondément humain en intégrant ce qu’est la condition umaine. 3) Mercure vérifie qu’il pense en homme. Texte g : La transformation de Jean est donnée à voir à travers les didascalies, les propos du personnage montrent

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
juste qu’il ne pense plus e en humain (à l’exception du « Pardon » dernier reste de civilité humaine).

Cette transformation est également soulignée et ponctuée par les questions et exclamations de Bérenger qui manifeste par là son étonnement et son effroi. Texte C : Ici, c’est le personnage qui relate sa transformation, il en fait un récit détaillé devant un autre personnage qui n’a pas ‘autre fonction que celle de justifier ce récit et d’exprimer son émotion à la toute fin de l’extrait. Sa remarque contraste avec la description du Dr Jekyll qui révèle l’impression de puissance et le plaisir qu’il a pris lors de sa transformation, elle doit rappeler au spectateur la dimension monstrueuse de celle-ci.

Conclusion : Par des procédés différents, ces trois textes mettent en scène une transformation qui a (ou semble avoir (texte C)) lieu sous les yeux du spectateur. Chaque extrait met l’accent sur une dimension particulière de la transformation : dans le texte A, Giraudoux insiste sur l’appartenance à la condition humaine et ses implications, Ionesco souligne l’aveuglement qui accompagne la métamorphose en animal et Christine Montalbetti fait exprimer à son personnage ses émotions et ses sensations. Il.

Sujet corrigé de la dissertation Vous traiterez ensuite, au choix, l’un des sujets suivants (16 points) : 2. PAG » OF d la dissertation 2. Dissertation : Au théâtre le rôle du metteur en scène peut- il être plus important que celui de l’auteur ? Vous développerez votre argumentation en vous appuyant sur les textes du corpus, ur ceux que vous avez étudiés en classe, sur vos lectures personnelles et sur votre expérience de spectateur. l. Une œuvre littéraire avant tout a) Une pièce de théâtre peut ne pas être jouée Ex : Musset, Un spectacle dans un fauteuil, pièce pensée pour être lue.

Difficulté de faire jouer les drames romantiques, ex Lorenzaccio de Musset. b) Des indications scéniques succinctes Ex : Jusqu’au 18ème siècle les didascalies sont uniquement externes et quasiment absentes des pièces. Importance du texte et choix des vers dans les tragédies classiques comme celles de Racine. c) La nécessité de susciter des émotions par la parole EX : les récits d’actions dans le théâtre classique (mort d’Hippolyte dans Phèdre). Il.

La représentation comme création a) Le sens des scènes donné par leur représentation Ex : Texte B, la transformation de Jean ne prend sens que si elle est jouée, les répliques ne se suffisent pas à elles-mêmes. b) Quand le jeu l’emporte sur le texte Ex : Théâtre de l’absurde. Dérèglement de I à elles-mêmes. Ex : Théâtre de l’absurde. Dérèglement de la parole. Dans La Cantatrice Chauve, le sens contenu dans les répliques des personnages disparaît progressivement sans que la pièce perde son sens.

Théâtre d’Antonin Artaud où le texte est moins important que la mise en scène. c) La possibilité d’un théâtre sans texte Ex : Jean-Louis Barrault fait apparaitre l’importance du langage du corps au théâtre. Romeo Castellucci propose des spectacles sans texte. Ill. Un jeu subtil entre texte et représentation a) La représentation pour mettre en valeur le texte Ex : Texte A le jeu des acteurs dans Amphitryon 38 doit souligner a profondeur de la transformation.

Jacques Copeau choisit de mettre le texte à l’honneur par une scène avec très peu de décors et un jeu sans affectation. b) L’impossible séparation Ex : Texte B : Jeu et texte sont inséparables. Dans les comédies classiques, le comique repose sur le comique de mots autant que de gestes. c) La représentation est une lecture EX : Les metteurs en scène par leur travail permettent aux spectateurs de redécouvrir des pièces qu’ils connaissent déjà • Dom Juan mis en scène par Louis Jouvet.