Citations de Grey’s Anatomy

Citations de Grey’s Anatomy

Pour qu’un baiser soit bon, il faut qu’il signifie quelque chose. Il faut qu’il vienne de quelqu’un qu’on ne peut pas se sortir de la tête, et de cette façon, au moment où les lèvres se touchent, on le ressent partout… Un baiser si torride et si fort qu’on ne voudrait jamais reprendre notre respiration… Si seulement la vie n’était qu’une répétition générale et qu’on avait le temps de recommencer. On pourrait s’entrainer encore et encore jusqu’à ce que tout soit parfait. Malheureusement, chaque jour de notre vie est une représentation unique.

Il semble ue même quand on a la chance de répéter, de se préparer et de s’entraîner, on n’est jamais complètement prêt pour les grands moments de la VIe. or 5 Je ne sais même pas rn21 • Snipe to View manque. t tant elle me On ne se rend jamais compte de son bonheur avant qu’il ne se soit evanoui. Mon monde est plus beau si tu en fais partie. I want you to promess me something. If you love someone, tell him. Even if you scared that It’s not a rlght thing. Even if you scared that it Will cause problems.

Even if you scared that it Will bring

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
your life to the ground, say it, say it loud. And then you go from there. Si seulement les gens q Swlpe to vlew next page qu’on aime pouvaient se voir de la façon dont on les voit. Tout au long de son internat ma mère répétait souvent il faut un an pour apprendre à tenir un bistouri et toute une vie pour apprendre à le lâcher, et elle avait raison. Prends moi, choisis moi, aime moi ! Si vous saviez que c’était le dernier jour de votre vie, comment voudriez-vous le passer ? It’s a beautiful day to save ‘ives. Let’s have some fun.

Quand vous croyez que vous aimez une personne plus qu’elle ne ous aime, ça peut vous rendre dingue On fait tous au moins un vœu par an, en soufflant les bougies de notre gâteau d’anniversaire. Certains d’entre nous en font plus : pour un cil sur une joue, devant une fontaine, en voyant une étoile filante… et de temps en temps, un de ces VŒUX se réalise. Et après ? Est ce que c’est aussi bien qu’on l’espérait ? Est ce qu’on se laisse aller dans le rayonnement de notre bonheur ? Est-ce qu’on se rend compte qu’on a une longue liste de VŒUX qui attendent d’être exaucés ?

Si je disparaissais subitement, est ce que quelqu’un s’en rendrait ompte ? Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. C’est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répits. Pick me, choose me, love me. On a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu On a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien. Tu ne sais jamais que le dernier baiser sera le dernier, tu penses qu’il y en aura plein d’autres, tu crois que tu as la vie, mais c’est faux.

Les seules personnes qui ne savent pas que Derek aime Meredith, sont Derek et Meredith. Je t’aime. Oh mon dieu, c’est juste sorti hors de ma tête, comme euh, c’était un genre de… je, je, je t’aime. J’ai juste… Seigneur je l’ai refait. Je t’aime. Oui, juste, je raime et j’ai essayé de ne pas te le dire, j’ai essayé si dur de juste l’écraser, de l’ignorer et de ne rien dire. Et Jackson est un gentil garçon, oui il l’est, et il est mignon et il est plus jeune que toi, il n’a aucun petit fils ou de bébés avec ses meilleures amies lesbiennes et c’est un Avery !

Et il m’aimait bien, tu sais, il m’aimait vraiment. Mais ça n’aurait jamais pu marcher, arce que je t’aime, je suis tellement amoureuse de toi, et tu est en mol, c’est comme si tu étals une maladie, c’est comme si j’étais infectée par Mark Sloan. Et je ne peux juste pas, je ne peux penser à rien d’autre, ni personne et je ne peux pas dormir, je ne peux pas respirer, je ne peux pas manger. Et je t’aime, je raime depuis tout ce temps, c’est chaque minute de c respirer, je ne peux pas manger. Et je t’aime, je t’aime depuis tout ce temps, c’est chaque minute de chaque jour.

Je t’aime. Mon dieu ça fait du bien de juste l’avoir dit, je me sens tellement ieux. Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément. [La porte de l’ascenseur s’ouvre] Hey, entre ! C’est le scanner de Katie Bryce, jeune femme de 16 ans, anévrisme subarachnoïde… – [Elle le coupe] Du à une chute pendant la gymnastique rythmique je m’en souviens. – C’était notre première intervention ensemble. Notre première vie sauvée ! Ici, c’est un kyste cérébral. C’était dur mais on a réussi. Je t’ai embrassé dans les escaliers après l’opération.

Et ça [en lui montrant un scanner] c’est quand le Dr Bailey t’a viré de ‘intervention parce qu’elle nous avait surpris dans ton allée dans ma voiture. Et ici c’est la craniotomie de sept heures. Tu as tenu le clamp pendant toute la durée de l’inten,’ention, sans bouger. C’est là que j’ai su que tu deviendrais un chirurgien incroyable. Et Beth Monroe, qui a fait de notre essai clinique une réussite en survivant. Tu m’as convaincu de l’accepter. C’est là que j’ai su que j’avais besoin de toi. Et c’est aujourd’hui. Scanner crânien post-op d’Izzie Stevens. Tu vois ça ? Tu vois ? Plus de tumeurs…

Grâce a toi PAGF crânien post-op d’Izzie Stevens. Tu vois ça ? Tu vois ? Plus de tumeurs… Grâce a toi ! Tu m’as conduit au bloc. Sil y a une crise tu ne te figes pas. Tu vas de l’avant. Tu nous obliges à aller de l’avant. parce que tu as vu pire. Tu as survécu à pire. Et tu sais qu’on survivra aussi. Tu dis que tu es sombre et tordue… Ce n’est pas un défaut. C’est une force. Ça fait de toi ce que tu es. Je ne vais pas poser un genou parterre. Je ne vais pas poser une question. Je t’aime Meredith Grey. Et je veux passer le reste de ma vie avec toi. Et je veux passer le reste de ma vie avec toi. Ils s’embrassent] Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre. C’est une bonne chose d’avoir peur, ça prouve au moins qu’on a encore quelque chose à perdre. On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir… Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile… l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.