Chapitre 19 Du Candide

Chapitre 19 Du Candide

Chapitre lg du Candide Commentaire Composé Problématique : En quoi le texte est-il un véritable réquisitoire contre l’esclavage ? l. n conte efficace 1) Un récit fictif Titre : « Surinam » Cela représente un nom inconnu complètement fictif De plus « Le fameux inconnues et burlesq « Slnges et perroque « écus patagons » : s Ces éléments dits ex » Les sonorités sont to View rent ine distance entre les faits évoqués et le lecteur 2) La nariété des discours « vendu sur la côte de Guinée » : esclavage Ces fictions exotiques permettent à Voltaire de susciter l’intérêt u lecteur et de monter le lecteur contre l’esclavage. ) Une mise en scène La 1ère phrase du récit présente Le lieu Les circonstances Le personnage Après cette 1ère phrase, on entraîne directement sur un dialogue. « En approchant de la ville » : gérondif qui traduit le mouvement. L’homme se trouve près de la ville Surinam. géographique du commerce triangulaire origine de Fhomme : Guinée vendu en Amérique du sud à Surinam acheté par un Européen « M. Vanderdendur » « fétiche hollandais » Objet du commerce : l’homme

Traite des noirs : hommes vendus en Afrique puis en Amérique

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
2) La dénonciation du système esclavagiste « Dix écus patagon » : somme dérisoire, en plus vendu par sa famllle, sa mère. Souvent, les esclaves étaient embarqués de force. Exploitation des Hommes : main dœuvre destinée à l’explo•tation des champs de canne à sucre. « Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main : quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe » parallélisme de construction.

On : pronom personnel indéfini à valeur généralisante. On suppose que cela désigne les esclavagistes autant que les maîtres. « Vanderdendur » : allitération en r et en d ce qui signifie la dureté et la méchanceté. (Vendeur dents dures) phrase clée de ce passage : « c’est à ce prix là que mangez du sucre en europe » Ici, le vous a une place centrale, c’est comme si Voltaire accusait directement les Europpéens. Polysémie de « prix » « ce » a une valeur démon ccusation démonstration logique le système esclavagiste.

Il s’appuie sur le discours apparement neutre de l’esclave de Surinam pour »montrer avec force les contradictions de ce qui justifie l’escavagisme. Il. L’indignation et la critique de fesclavage 1) L’indignation vive de Candide Discours direct : modalité interrogative et exclamative + interjection « Mon Dieu ! « 1—4 De plus Candide s’adresse au nègre : « Mon ami » : il l’apostrophe Il le tutoie : « où je te vois » Récit son nègre » : le possessif ne signifie pas une relation d’appartenance.

Un épithète est différent d’un antéposée. « Ce pauvre homme » : opinion de Voltaire pauvre=adjectif : sens figuré L’effet que cela crée sur nous est très important. Cela donne envie de le protéger. « ‘état horrible » : sentiment sincère de Candide. La force de ce texte est de susciter une indignation chez le lecteur. « Et en pleurant il rentra dans surinam » « En pleurant » : gérondif. 2) La critique de la religion L’esclave sous-entend également que l’Eglise les yeux sur l’esclavage.

Discours très logique : « mais » « or » Dénonciation de l’exploitation de [‘Homme par [‘Homme Cette exploitation est encore plus horrible lorsqu’elle s’effectue au ein d’une même famille « nous sommes tous fils d’Adam, nous sommes tous cousins issus de ermain » Superlatif qui dénonce l’es plus horrible » PAGF3CFd les contradictions entre les fondements de la religion et le traitement des noirs. 3) La remise en cause de l’optimisme « O Pangloss ! » exclamation, pitié Il remet en cause l’optimisme car cette abomination est trop enorme. Cette philosophie n’est définitivement plus partagée par Candide.

La « rage » ici est Fabsotination de penser que l’optimisme continu d’être d’actualité alors qu’il n’en ait même pas question. C’est une véritable évolutlon psychologique. Le philososphe Martin va contribuer à modifier ‘état mental de Candide. Toute l’ironie Voltairienne est bien présente. Cela traite de la question de l’Homme. Conclusion : Cet extrait de Candide est basé sur le constat de l’infamie de la traite négrière. Il décrit de manière authentique la cruauté des négociants. Au premier abord, le fait que le point de vue soit externe tend à nous faire penser que le constat est neutre.

L’étude de ce texte nous montre que c’est Voltaire qui ‘exprime à travers le nègre. C’est pourquoi on peut dénoter de l’ironie, notamment quand Voltaire traite de la religion. Comme nous l’avons dit auparavant, le constat paraît neutre. Pourtant la description très crue de la mutilation des nègres et du négoce de ceux-ci suscite un sentiment de révolte et d’indignation chez le lecteur. Toutes les figures de style montrent une très bonne organisation du texte. C’est pourquoi nous pouvons déduire que ce texte participe fortement au combat de Voltaire contre l’intolérance et l’injustice.