Chap 1

Chap 1

INTRODUCTION Art. 53 al. 3 de la Constitution « le peuple polynésien peut demander l’indépendance » pour comprendre les relations internationales d’aujourd’hui, on est obligé de s’intéresser à l’histoire. Ex : pourquoi fait-on un cours en français alors que l’on est en Océanie alors que l’Océanie est anglaise ? CHAPITRE 1. L’ETAT C’est l’unité de base. L’élément constitutif. Il décide seul des rel Il faut attendre le XX or 5 Sni* to View st souverain sent les organisations internationales.

Les Etats sont souverains aucune force au dessus et en dessous de lui Il est à égal’té avec les autres Etats A l’intérieur, il est le seul à disposer du pouvoir d’obéissance, du monopole de coercition (force armée). Cette souveraineté est absolue : exclusion de toutes ingérences. Cette absolue sera réviser car il doit respecter les lois fondamentales et les droits de l’homme. Ex : En Syrie 200 000 morts, la Syrie est en passe d’être juger en CPI (Cour Pénale Internationale) pour crime contre l’humanité (mais c’est quelque chose de très récent) l.

Les éléments constitutifs de la souveraineté. a un lien juridique de nationalité entre tout un peuple souverain. Chaque Etat élabore ses propres règles pour obtenir la Nationalité. Tous les Etats

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
reconnaissent le droit de sang « us sangini » (les enfants ont la Nationalité des parents) Certains Etat reconnaissent le droit du sol « us sul » Il y a aussi la naturalisation et ces règles diffèrent d’un Etat à un autre. Cette Nationalité permet de voyager partout dans le monde, ce qui permet aux étrangers de bénéficier d’une protection diplomatique.

Sur le plan intérieur, la Nationalité conditionne le droit de vote, c’est ce qu’on appel la citoyenneté, les règles de citoyenneté changent également d’un Etat à un autre. Il existe cependant des exceptions, Ex : en Polynésie Française on a 2 citoyennetés : française et polynésienne. La démographie est également très importante pour les Etats. Ex : en France, la population est majoritairement âgée, comment faire pour les retraltes ? Pourquoi en Afrique on fait beaucoup d’enfant et pas en France ? b. Le territoire C’est à l’intérieur de ce territoire que s’exerce cette l’autorité, les compétences, les lois de l’État.

Un Etat prend des décisions et ses décisions se limitent au territoire. Ce qui veut dire qu’il y a une notion importante de frontière (c’est les Romains qui ont inventés cette notion) Ex : muraille de Chine. Ces frontières ont crées des erres depuis longtemps jusqu’? auiourd’hui encore. *AGF 9 rif s concept qui avait été appliqué en Afrique a aussi été utilisé en Europe. Les principes : 1)Principe d’intégrité territorial : interdit d’envahir un autre pays. Interdit l’acquisition par la farce d’un territoire.

Interdit les guerres de conquête Si un Etat envahit un autre, tous les autres Etas protègeront le dite Etat Ex : en 1991 Iraq envahit le Koweit. 2)La territorialisation : à l’intérieur de ses frontières l’Etat assure ses fonctions régaliennes L’Etat s’occupe des modalités d’accès sur son territoire. Ex : qui délivre les visas au Chinois pour venir à Tahiti ? La France Qui délivre les autorisations de travailler pour les Chinois à Tahiti ? Le Gouvernement Polynésiens. Les Etats peuvent mettre en commun leurs compétences Ex : avec l’Union Européenne En Europe les gens/biens circulent librement. . L’organisation de la souveraineté Deux principes principe de non ingérence Principe des droits des peuples à disposer d’eux-mêmes Les peuples peuvent décider librement de leur institution et de leur organisation ce qui veut dire le libre choix pour chaque euple de leur statut politique Un aspect particulier dans ce qu’on appel les colonisations Demande d’indépendance, mais our qu’il dispose de cela, il faut qu’il soit reconnu internati s autres Etats. PAGF3CFS la citoyenneté. Interdiction de violation des frontières. Interdiction de conflits entre Etats.

Acceptation des accords de désarmement. Principe de non ingérence : on ne peut pas s’immiscer dans les affaires internes des Etats sauf s’ils renoncent à ce principe et ne respectent pas les droits de l’homme. Est-ce que ce principe est total ? Ily a des exceptions uand on est un protectorat ou Etat satellite Cest-à-dire quand un Etat demande la protection d’un autre Etat • protectorat Etats qui sont sous à la domination d’un autre Etat : Etat satellite Lorsqu’on se trouve dans une situation économique de dépendance à un autre Etat Cela porte atteinte au principe de non ingérence.

Ily a des conséquences 1. Principe d’égalité : tous les Etats sont au même pied d’égalité parce que tous ces Etats sont souverain de la même façon, ce qui signifie clairement que même dans la charte de nations unis tous les Etats sont égal de façon souverains et qu’ils peuvent onclurent des accords : c’est ce qu’on appel les traités.

On a le droit d’entretenir des relations diplomatique Ex : ouvrir des ambassades uniquement dans les pays indépendant dans la capitale, des consulats dans les périphéries. Ce qui signifie aussi qu’on a des immunités On peut engager la responsabilité d’un autre Etat devant les instances internationales Cela donne le droit d’être membres des organisations internationales uniquement les Etats sauf exception L’organisation International du Travail Ex : ONU Tout Etat a droit au respec raineté au respect de son