CG Gestion Previ Ch1

CG Gestion Previ Ch1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Marie Gies – Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle – Chapitre 1 Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd’hui bien institutionnalisée dans les entreprises or 12 Objectif : permett e et une capacité de réaction plus rapide « une entreprise ne nt sans un ensemble cohérent hé t d’objectifs d’ bj tif ett de d prévisions, de d chiffres hiff permettant tt t d’identifier d’id tifi les résultats et les causes d’écarts pour pouvoir agir à bon escient.

Jean-Loup Ardoin (1986) Le métier de contrôleur de gestion 4 l. Définitions A) Les sens du terme « contrôle » • Contrôle souvent associé à « vérification » sanction si règles non respectées Préférable de le prendre dans le sens « maitrise et influence sur l’action » Aq quel niveau s’établit le contrôle ? Doit s’appliquer pp q aux actions contrôle : ensemble des dispositifs qui vont essayer d’orienter I action l’action Dispositifs visibles du contrôle : hiérarchie, planification Dispositifs invisibles du contrôle : culture d’entreprise 1.

Définitions 6 12 8 Contrôle stratégique (ou planification stratégique) Dét Détermine i les I buts b t de l’organisation i ti ett formule I stratégie t té i

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
permettant datteindre ces buts (en fonction des forces et faiblesses, de l’environnement) Contrôle opérationnel (ou contrôle d’exécution) Focalisé sur les tâches répétitives, permet aux responsables de garantir que les règles d’exécution de ces tâches sont observées.

Contrôle de gestion Assure la cohérence du co PAGF 3 9 ationnel : 10 Remarque : contrôle de gestion et audit Confusion parfois possible entre audit et contrôle de gestion Différents types d’audit d audit : audit financier, audit fiscal, audit informatique…

Audit financier : a pour objectif de certifier l’image fidèle des comptes – Audit opérationnel : doit contribuer à améliorer les performances de l’entreprise dans différents domaines de gestion Principale différence entre le contrôle de gestion et l’audit opérationnel : – Caractère ponctuel de la mission de faudit – Contribution permanente du contrôle de gestion à l’amélioration des performances de rentreprise. 1 Défi Définitions ((contrôle, t ôl contrôle 2 Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle – Chapitre 1 2.

Les finalités du contrôle de gestion 13 Inconvénients de la décentralisation : eut conduire à des prises de décision locales non optimales au niveau général peutt augmenter t la I consommation ti de d ressources à cause d de Ila redondance de certaines activités mais surtout augmente le besoin de coordination contrôle de gestion : mode de coordination dune organisation décentralisée D’où une délégation de fautorlté qu’il faut organiser : Problème : quel niveau de délégation ? ncourager les responsables opérationnels à prendre les décisions qui servent le mieux les intérêts de l’entreprise. q p 14 D’où la mission essentielle PAGF surveillance Doit permettre d’analyser les causes des écarts entre les objectifs et les résultats – Doit permettre d’identifier la responsabilité réelle d’un centre lorsque celui-ci pas atteint tt i t ses objectifs. bj tif 16 Au final, le contrôle de gestion doit fournir des informations Nécessité que l’information circule dans le sens vertical et horizontal.

Exemples : – La DG doit diffuser des informations sur l’environnement économique et les options stratégiques retenues (information descendante) – Les responsables opérationnels doivent organiser la remontée d’informations indispensables à la réflexion stratégique information ascendante) – Les unltés décentralisées doivent échanger leurs informations pour se coordonner (information transversale) Fonction du contrôle de gestion : concevoir, formaliser et traiter les flux d’informations qui ci de l’organisation.

PAGF 19 Avant Paction„ finaliser – Pendant l’action, piloter – Après l’action, post-évaluer A) Finaliser Définir les buts, les chiffrer et prévoir les moyens nécessaires atteindre les objectifs fixés par la stratégie. Clarifier les responsabilités et définir les critères de performance performance. Cf notions d’efficacité et efficience. 3.

Le processus du contrôle de gestion 19 B)) Piloter Observer le déroulement en cours, faire le point sur la situation présente, anticiper l’avenir pour évaluer ce qu’il reste à parcourir objectif : prendre les décisions correctives qui peuvent être nécessaires si dérive : – soit ajustement des moyens aux situations nouvelles – soit remise en cause des objectifs initialement définis.

C) Post-évaluer Mesurer Iles performances atteintes tt i t ett faire f i progresser l’ensemble bl du 7 2 l’entreprise en produitsmarchés (ex : GM dans les années 20) Divisions autonomes et responsables de ses ventes et marges entres de responsabilité ayant pour objectif la maximisation du profit Structure fonctionnelle à l’inverse extrêmement centralisée et peu favorable à une délégation d’autorité. 4.

La structure en centres de responsabilité 22 A) Caractéristiques des centres de responsabilité – Chaque centre de responsabilité est investi d’une mission et d’objectifs à atteindre (obligation de résu tat pour le responsable centre) t) la DG doit donc allouer des moyens suffisants au centre afin de lu I permettre d’atteindre les objectifs fixés mais aussi déléguer une partie de l’autorité afin que le centre uisse disposer d’une autonomie en matière de décision. Le L centre t doit dit êt être d doté té d’ 9 prévisionnelle – Chapitre 23 24 1) Les centres de chiffre d’affaires Objectif : maximiser leurs ventes. Possibilité pour les responsables de ces centres d’agir sur l’ensemble bl des d éléments t de d négociation i ti commerciale il : prix id de vente, remises, délais de paiement (relations avec le marché aval). Indicateur de mesure de la performance : niveau de CA ( par produit, par client, ou par région). 2) Les centres de coûts – Objectif : fournir des prestations aux autres centres à moindre oût (organisation de la production, sélection des fournisseurs… Délégation d’autorité porte sur les relations avec le marché amont. – Indicateur de mesure de e : respect de coûts gestion iti tôld de gestion) 2 Finalités du contrôle de gestion 3. e processus du contrôle de gestion 5. Les outils du contrôle de gestion 6. Le métier de contrôleur de gestion 26 27 A)) La comptabilité gestion ((ou comptabilité analytique) – Réalise le calcul et l’analyse des coûts qui sont nécessaires à la prévision à la mesure et au contrôle des résultats prévision,