cff Haiti face aux seismes

cff Haiti face aux seismes

Nom Contrôle en cours de formation- session juin 2015 DOSSIER de CAP Géographie THEME Les sociétés face aux Titre du dossier Haiti face au séisme. Problématique or 5 Sni* to View En quoi file d’Haiti est vulnérable au séisme ? Documents (avec références) l’institue américain géophysique, ce tremblement de terre majeur a été localisé a seulement 25km à l’ouest de la capitale Port-au-Prince dont l’aire urbaine compte près de 4 millions d’habitants. Halti n’avait pas connu pareil séisme depuis le milieu du XVIII siècle.

Document na2 Article et photo extrait du journal le Monde du 14 janvier 2010. Suite au séisme du 12 janvier, l’article issu du journal « Le monde nous fait un 1er bilan de la catastrophe. Il y aurait plus de 200000 morts sur une po ulation de 10 millions d’habitants et les déeâts matériels seraie 10 milliards de dollars. De risques. Les conséquences de ce séisme dans une zone très peuplée en témoignent. Le bilan de mort est dramatique, on compte 316. 000 morts. Très peu de bâtiments ont peu être réparés. « Un millier seulement sur 390. 00 recensé comme détruit ou endommagé. » Selon RFI et « il reste plus de 800. 000 personnes qui n’ont

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pas de toit La reconstruction est dure, couteuse et nécessite du temps. L’effort de reconstruction est jalonné de défis avec des institutions politiques déficientes, une épidémie de choléra (en octobre 2010) et l’exposition du pays à de nouvelles catastrophes naturelles (tempête thomas en novembre 2010). De plus, les engagements de fonds promis lors de la conférence internationale des donateurs du 31 mars 2010, n’ont pas été totalement versés.

Malheureusement Haiti reste très vulnérable face à de nouvelles catastrophes naturelles et dépend des aides internationales pour survivre. Synthèse Le risque à Halti. Le 12 janvier 2010 àl 6h53, Haiti subit un terrible séisme. Quel sera le bilan humain et matériel ? En quoi l’ile d’Haiti est vulnérable au seisme ? Haiti se situe dans les caraibes à proximité de l’Amérique centrale, côte Atlantique. Elle se trouve dans une zone à risque sismique, entre deux plaques terrestres qui coulissent l’une contre l’autre, comme nous l’explique le scientifique dans l’article de l’express.

Le 12 janvier 2010, il y a un glissement entre ces deux plaques provoquant un séisme de magnitude 7,3 dans la capitale Port-au-Prince. Les conséquences sont catastrophiques dans cette région ? forte densité humaine. La première estimation est « de plus de 200. 000 mort sur une population de 10 mlllions d’habitants » précise le monde dans son article. Les dégâts matériels sont estimé à10 milliards de dollars. De plus, les bâtiments administratifs et les hôpitaux PAGF matériels sont estimé àl O milliards de dollars.

De plus, les bâtiments administratifs et les hôpitaux sont touchés. Ces dégâts risquent de ralentir la prise en charge des victimes et l’aide à la population. Très vite Haïti est déclaré en état d’urgence et appel ? l’aide la communauté internationale. En effet, Haïti est run des pays au monde les plus pauvre et e ce fait, il est difficile pour lui de s’adapter aux risques. Selon une étude de la Banque mondiale publié en 2006, Haiti est un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. ? Son extrême vulnérabilité face à ces évènements résulte du niveau de pauvreté élevés, d’une infrastructure inadaptée, d’un environnement dégradée d’une série de gouvernement inefficace confronté à de grave problème fiscaux » peut-on lire sur le site de l’organisation. Un an après, le nombre de victime est de 316. 000 morts, Halti ? du mal à reconstruire sa capitale malgré l’aide des ONG et des organisations internationales. La reconstruction est dur, couteuse et prend du temps.

De plus, le pays doit faire face à des problèmes politiques ,sanitaires et climatiques . La RFI nous informe que très peu de bâtiments ont pu être réparés et « 800. 000 personnes vivent toujours sous des tentes Ainsi Haïti reste vulnérable face aux aléas climatiques et aux séismes. La situation économique de pays, permettra-t-elle de reconstruire la capitale en intégrant le risque sismique ou même cyclonique ? L aide internationale sera-t-elle suffisante ? C’est ? souhaiter pour epargner la population haitienne d’une nouvelle catastrophe.