C’est vrai

C’est vrai

L’EXCLUSION DES MALADES, DES HANDICAPES 1 . Définitions : Exclusion : se définit comme un rejet, une mise à l’écart d’un certain nombre de personnes par la collectivité. Le terme d’exclusion a deux sens principaux : l’acte de chasser quelqu’un d’un endroit où il avait précédemment sa place ou de le priver de certains droits d’une part (ex : le priver de travail, d’école, de certains loisirs… ), et celui de le tenir à l’écart en interdisant un accès d’autre part (ex : lieux publics ou privés inaccessibles).

Handicap : manque ou anomalie durable ou transitoire, d’origine rganique ou psychique provoquant une diminution essentielle. Cette diminution ent ne or 5 le « handicapé » a en Snipe to View perçu comme une pe de quelque chose d’e xclusion. En effet, age négative utres, dépourvue raisons, les valides ont encore parfois des comportements de uite ou d’évitement, par peur de celui qui est différent ou de ce qui pourrait arriver ou crainte de mal faire. 2. Histoire de France : Des origines datant de l’Antiquité A cette époque, les personnes handicapées, et particulièrement les enfants, étaient totalement exclus de la société.

Considérés comme impurs ou victimes d’une malédiction divine, certains étaient tués dès la

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
naissance, ou utilisés par des mendiants qui accentu Swlpe to vlew next page accentuaient le handicap pour mieux attirer la compassion. Une catégorie de personne le plus souvent ignorées, ou suscitant la fascination d’autrui de part sa relation soi-disant privilégiée avec le divin. Le handicap au Moyen-Age Cest au début du Moyen-âge que les « Hôtels-dieu » et autres hospices sont mis en place pour accueillir les infirmes, les pauvres et les miséreux de la société.

Le handicap et la situation de cette catégorie de la population suscite la peur, c’est pourquoi la société répond au besoin de s’occuper de la différence par l’enfermement. En parallèle, la Cour des Miracles était le lieu de rassemblement parisien des mendiants, infirmes et voleurs de multiples origines. Un lieu insalubre mais qui, à la nuit tombée, faisait disparaître par miracle les soucis de chacun. Louis XIV est un des premiers de cette démarche en ordonnant la création de l’Hôpital de la Salpêtrière pour le renfermement es mendiants, et de l’Institution des Invalides pour l’accueil des soldats invalides ou âgés.

A la mort de Louis XIV, ce système d’enfermement et d’exclusion des infirmes s’affaiblit au profit de la médecine et de nouveaux courants de pensées. 3. Lépreux . A l’époque, les lépreux étaient très mal vus par les populations en France et dans bien d’autre pays. Ils devaient être séparés de leurs proches : famille,amis… Ils étaient ensuite enfermés entre eux pour ne pas contaminer les autres dans un institut spécial . Ils étaie