Cas Navmed Mana

Cas Navmed Mana

Navmed cas NAVMED Management des entreprises STS AGI. Entreprendre et diriger. Florian Rigaud l) Analyse du contexte. 1) Qualifiez le style d reponse. D’après Rensis Likert Autoritaire exploiteur Ire Sni* to View ini en justifiant votre s de management Autoritaire paternaliste Système consultatif Système participatif Absence de confiance mutuelle Confiance condescendante Confiance relative Confiance mutuelle Motivation par la crainte, les menaces et sanctions Motivation par la récompense Motivation de coopération et la décision Pas de coopération ni de responsabilités ersonnes et refuse toute discussion avec ses salariés.

Son caractère est dur, accompagné de violente colère, qui déplait a certain salarié, c’est pourquoi le turn-over est assez élevé. De plus, il reste difficile pour une personne extérieure à son cercle de famille de pouvoir s’intégrer dans l’entreprise. D’après Blake et Mouton il existe cinq styles de leadership : Leader autocrate Préférence à la production au détriment des personnes, planifie, décide, recherche refflcaclté par fobéissance aux règlements et procédures. Leader social Préférence aux besoins des personnes, aux relations, à l’ambiance e travail, désintérêt pour la production et le rendement.

Leader laisser-faire Pas de préférence, ni pour les personnes, ni pour la production, en retrait et profite du système. Leader de compromis Equilibre entre les personnes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et la production, cherche le rendement en motivant les personnes. Leader intégrateur Implication des personnes par un climat de confiance et de respect et rendement par la coopération. Donc il s’agit d’un leader autocrate. Le dirigeant décide tout seul les actions pour l’entreprise tout en cherchant sans cesse à développer son activité en prenant parfols des rlsques.

De plus, son style de direction correspond le mieux au style 9/1 car il recherche l’efficacité de la production sans tenir compte du facteur humain, style taylorien. Par exemple, il reste difficile pour une personne extérieure à son cercle de famille de pouvoir s’intégrer dans l’entreprise nce règne vis-à-vis des s’intégrer dans l’entreprise et une méfiance règne vis-à-vis des fournisseurs, des clients et des salariés… et sa société se positionne parmi les leaders de la construction navale de la région pACA. 2) Etudier la nature des relations entretenues par Navmed avec es principales parties prenantes avant la liquidation.

Une partie prenante est un individu ou un groupe qui peut affecter ou être affecté par la réalisation des objectifs organisationnels. On peut distinguer : Parties prenantes de premier rang Parties prenantes de second rang Les propriétaires Les salariés Les clients Les fournisseurs Les médias Les groupes de pressions Le eouvernement intérêts des groupes au sein de l’entreprise sont divergents. Pour Cyert et March, les firmes n’ont pas d’objectifs, seuls les indlvidus en ont et ils se coalisent eu sein du groupe pour les atteindre.

Ils rejettent l’idée donc laquelle une firme n’est pas représentée comme une unité de production dont le but est uniquement de la maximisation de profit. On distingue 3 groupes au sein de Navmed : Le dirigeant : Il veut avoir un contrôle total dans les décisions. Il cherche à développer sa société, il veut la transmettre à ses héritiers et sa réusslte sociale devient une revanche pour prouver aux autres sa réussit dans le milieu professionnel. La famille : Ils sont aussi des salariés dans la société, ils créaient un lien fort avec le dirigeant, même si celui-ci reste le patron dont out le monde craint.

Les ouvriers : Ils veulent garder les emplois et continué ? travailler même si le dirigeant a une forte personnalité. Ils veulent améliorer leurs relations avec le dirigeant. Les salariés ont voulu créer une section syndicale pour défendre leurs intérêts mais craignent de perdre leur emploi. Donc les intérêts au sein de l’entreprise sont divergeant car chaque groupe a des intérêts différents ce qui nuit a la bonne organisation de l’entreprise. 4) Analysez, en vous aidant du modèle IMC, la décision prise par Luigi Mancini de se lancer dans les meubles de jardin bois.

Qualifiez cette décision. D (Intelligence, modélisation et choix) : Intelligence : La phase d’analyse et de compréhension du problème à l’aide de l’information disponible. Le dirigeant se pose des questions dont il va falloir répondre. Modélisation : La phase de conception des solutions en tenant compte des risques et des opportunités. Luigi décide de lancer une nouvelle activité et est forcé d’abandonner l’activité de bateaux en bois. Propose une nouvelle gamme de salons de jardin. Choix : La phase de sélection de la solution qui semble la meilleur ompte tenu des diverse contraintes.

Il choisit de lancer une nouvelle activité. C’est la théorie du décideur à rationalité limitée d’après Herbert Simon : Le décideur a des limites physiques et intellectuelles. La décision a été prise seule par le dirigeant et de façon instinctive donc c’est une déclsion stratégique car cette décision concerne les relations de l’entreprise avec son environnement. C’est une décision à long terme. C’est une logique entrepreneuriale car le dirigeant vise la recherche et la création de ressources. III) Solutions argumentées. proposez, en vous aidant de l’analyse de Crozier, une solution que Luigi Mancini aurait pu adopter pour répondre aux attentes de son personnel. D’après Crozier : La société doit assée par un processus de chaneement qui implique ctions, négociations et aurait pu adopter au sein de la société une nouvelle règle pour la négociation et la coopération et adapter les nouvelles techniques de travail à l’ancien personnel dans le changement de stratégie. L’erreur du dirlgeant a été de négllger le facteur humain qui est un facteur indispensable pour le bon fonctionnement de la société. Après avoir qualifié le style de direction que veut mettre en place Patrice Nevel, montrez que ce style de direction peut-être une solution aux problèmes de solution. Patrice Nevel et les trois autres salariés ont montés un projet pour reprendre l’entreprise sous la forme de société coopérative ouvrière de production. (SCOP). D’après Rensis Likert : Système participatif. D’après Black et Mouton : Leader intégrateur Le nouveau style de direction peut apporter des solutions aux problèmes • Solutions aux problèmes Égalité dans la prise de décision Implication des salariés