CARLITA

CARLITA

cas CALIRETA 1/ Les éléments qui incite l’entreprise Calireta à réorganisé sa structure et son organisation son multiples. En effet, c’est une entreprise de vêtements qui mène son activité en vente par correspondance en France et à l’internationale. Après de nombreuses années ou les forces concurrentielles du marché lui étaient favorable, le secteur de la VPC s’est vu être en perte de vitesse, en termes de chiffre d’affaires mais aussi sur le plan social. ly a notamment la présence de concurrents directs de la VPC comme « La redoute Quelle » auquel s’ajo Carrefour » et les ens ? Zara » « Gap » – da S. p next page isses » ou bien es distributions « le vêtement comme Les sites marchands deviennent un nouveau mode de consommation pour les ménages, et la concurrence se fait rude. L’internaute est toujours à l’affût d’offres Suipe to View next page promotionnelles alliant prix et qualité En somme, internet est donc propice à l’arrivée de nouveaux concurrents. 2/ Hammer et Champy sont les fondateurs du « Reengineering » qui est une entreprise qui procéde à une nouvelle forme d’organisation ainsi que de nouveaux processus performants et rentables.

La majorité des changements effectués chez Calireta

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
correspondent aux principes défendus par Hammer et Champy. Parmis ceux-ci il ya • Le passage d’une structure fonctionelle à une structure divisionelle. Structure qui place en son centre le client, et est axée sur le dévelopement des relations entre les différentes unités. – Une diminution des niveaux hierarchiques – Un accroissement du pouvoir de décision pour les salariés – Une réduction de 15% des coûts de revient 182 emplois supprimés comprenant 87 départs en retraite non- compensés, et 65 licenciement dont 30 sont des démissions. 2