Candide La Guerre Commentaire

Candide La Guerre Commentaire

Dans l’extrait du chapitre 3 de Candide, conte philosophique écrit en 1759, Voltaire critique de manière virulente la guerre qui est un thème récurrent au XVIIIème Au début de l’extrait, Voltaire souligne le côté esthétique des armées avec l’énumération d’adjectifs mélioratifs accentués par le « SI » : « si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné Mais cette succession de « si » laisse bien entendre que tout cela est irréel. Voltaire joint au spectacle de la vue le spectacle de rouie avec l’énumération des instruments de musiques.

L’association de ‘harmonie avec l’enfer constitue le paroxysme de l’ironie. Après les instruments de musique viennent les instruments de Swp to page mort ( les canons Derrière la brillante f trembler Candide. L’attaque est totalem t remplace les homme mousqueterie, la bai or2 tovew neKtÇEge orreur qui font ue Voltalre ans, la t pas de réalité individuelle : emploi de chiffres peu precis : « quelques milliers Très peu de prix est attaché à la vie humaine, d’autant que si « tout va bien dans le meilleur des mondes » ( critique de Leibnitz )les morts ne peuvent être q