BTS MUC Circulaire Nationale Avec Annexes Session 2015 Validee 375403

BTS MUC Circulaire Nationale Avec Annexes Session 2015 Validee 375403

Aix-en-Provence, le 1er octobre 2014 Le Recteur de l’académie d’Aix-Marseille Chancelier des Universités Mesdames et Messieurs les Recteurs d’Académie Division des Examens et Concours Monsieur le Directeur du SIEC d’IIe de France Monsieur le Directeur du CNED Rectorat or29 Division Sni* to View des examens Et concours 3. 03 Objet • BTS Management des Unités Commerciales – Session 201 S Circulaire nationale d’organisation Référence . Vu le décret na 2013-756 du 19 août 2013 relatif aux dispositions réglementaires des livres VI et VII du code de l’éducation portant règlement général du BTS.

Dossier suivi par Manuella Lecomte précisés en Annexe 2. Conformément aux instructions ministérielles, les académies pilotes assureront la gestion des candidats quelle que soit leur origine géographique. Les académies d’origine resteront chargées de l’inscription des candidats et de la délivrance du diplôme. Conformément à la circulaire ministérielle no 89-093 du 13 avril 1989, le règlement des frais sera assuré par l’académie pilote qui adresse les convocations, selon le principe  » qui convoque, pale  » (sauf pour les académies de Guadeloupe, Guyane, Martinique ainsi que Mayotte, Polynésie française t Nouvelle Calédonie 3.

Livret scolaire Le modèle de livret scolaire et les consignes relatives à sa présentation sont fournis en Annexe 3. Il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
appartient à chaque académie de le faire reproduire recto-verso pour diffusion auprès des établissements et, éventuellement, des académies rattachées. 4. Épreuves écrites Le modèle de copie EN en vigueur sera impérativement utilisé par tous les candidats et pour toutes les épreuves. En cas de regroupement inter académique, les académies pilotes se mettront en rapport avec les académies qui leur sont rattachées pour fixer les modalités ‘anonymat et d’acheminement des copies. 5.

Organisation des travaux des commissions des épreuves ES et Les présidents de commission, désignés après consultation des IA-IPR concernés, peuvent être déchargés totalement ou partiellement des interrogations afin de privilégier coordination et harmonisation. un temps de lecture des dossiers doit être prévu chaque jour en amont des interrogations. PAGF OF dossiers sont conservés au centre d’examen, jusqu’à la session suivante, afin de répondre aux éventuelles contestations. 6. Conditions de présentation aux épreuves E5 et E6 La recevabilité des candidatures est réalisée par le service des examens.

Une commission académique de contrôle est chargée de vérifier les éléments suivants pour les candidats passant l’épreuve en forme ponctuelle (Annexe 4) : – Les attestations de stage (Annexe 5) ou attestation de réalisation de contrat (Annexe 6) ; – Le dépôt du dossier pour Pépreuve d’ACRC ; – Les visas de l’entreprise d’accueil et de l’organisme de formation pour le dossier d’ACRC ; – Le dépôt du dossier pour l’épreuve de PDIJC ; es visas de l’entreprise d’accueil et de l’organisme de formation our le dossier de PDUC ; BTS MUC Circulaire nationale -2015 Page 2 sur 9 Conformément à l’arrêté ministériel du 22 juillet 2008, la non- conformité du dossier peut être prononcée dès lors qu’une des situations suivantes est constatée : – Absence de dépôt de dossier ; Dépôt du dossier au-delà de la date fixée par l’autorité organisatrice ; – Durée de stage inférieure à celle requise par la réglementation de l’examen – Documents constituant le dossier non visés ou non signés par les personnes habilitées à cet effet. 7. Suivi de la qualité des travaux des commissions d’évaluation Pour chacune des épreuves ou sous-é reuves ponctuelles, une réunion d’entente est org PAGF académique d’harmonisation se réunit sous l’autorité du président de jury.

Tout en respectant la liberté pédagogique des équipes, son objectif est de vérifier la conformité des processus d’évaluation au règlement d’examen. La commission s’assure également de l’équité de traitement des candidats. 8. Jury de délibération : Le jury de délibération, désigné par le recteur, sera composé conformément aux dispositions de l’article 0643-31 du décret no 2013-756 du 19 août 2013. Il – Déroulement des épreuves . Épreuve 1 : Culture Générale et Expression – Écrit : 4 h – Coefficient : 3 Les objectifs et modalités d’évaluation sont communs ? l’ensemble des BTS ayant cet intitulé d’épreuve. Les corrections peuvent ainsi être organisées en regroupant les BTS ayant le même sujet. 2. Épreuve 2 : Langue vivante 1 .

Coefficient : 3 La liste des langues autorisées est la sulvante : anglais, allemand, arabe, arménien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc et vietnamien. 2. Épreuve écrite : 2h – Coefficient : 1,5 Dictionnaire bilingue autorisé. 2. 2 Épreuve orale : 20 minutes – Coefficient : 1,5 Cette épreuve est précédée d’un temps de préparation de 20 minutes. L’épreuve consiste en un entretien prenant appui sur des documents appropriés. Il n’est pas exclu que l’un des documents soit un enregistrement proposé à l’écoute collective. 3. Épreuve 3: Economie – eement des entreprises – PAGF OF pg BTS ayant le même suet. age 3 sur 9 3. 2 Management des entreprises – Épreuve écrite : 3 h Coefficient Les objectifs et modalités d’évaluation sont communs à un nsemble de BTS tertiaires. 4. Épreuve 4 : Management et gestion de Punité commerciale – Écrit : 5 h- Coefficient : 4 Une commission nationale de barème pour l’épreuve de Management et gestion des unités commerciales est organisée par l’académie d’Aix -Marseille. Elle travaillera à distance (web réunion), le 18 mai 2015 à 14h00.. L’adresse du site web de la réunion ainsi que les modalités de son déroulement seront communiquées ultérieurement par l’intermédiaire des IA-IPR en charge du BTS MUC.

Chaque académie (pilote ou autonome) désigne un professeur pour cette commission, après onsultation des IA-IPR concernés. Le professeur désigné est chargé de répercuter les instructions nationales de correction dans son académie. Après consultation des IA-IPR concernés, il est fait appel pour la correctlon de l’épreuve de Management et gestion des unités commerciales, aux enseignants assurant l’enseignement de cette matière dans les sections publiques et les établissements privés sous contrat. 5. Épreuve 5 : Analyse et c relation commerciale service C6 Rechercher et exploiter l’information nécessaire à l’activité commerciale L’épreuve E5 mobillse les savoirs associés suivants :

S41 les bases de la mercatique S42 la relation commerciale S71 introduction à la communication S72 la communication dans la relation interpersonnelle S74 la communication dans la relation commerciale S8 informatique commerciale L’épreuve E5 s’appuie sur les activités commerciales courantes du (de la) candidat(e), menées en unité commerciale, ou, à titre de complément, lors d’activités proposées par l’équipe pédagogique et relevant des domaines : de la maîtrise de la relation commerciale avec la clientèle, du contact efficace avec les autres intep. ‘enants dans la chaîne de la valeur de l’unité ommerciale, – de ranimation de l’offre, – de l’utilisation courante et efficace de l’informatique commerciale dédiée aux activités courantes. 5. 1 – Contrôle en Cours de Formation (CCF) Le dossier dACRC est constitué de fiches d’activités professionnelles réalisées progressivement tout au long de la formation. Chaque activité est accompagnée d’une évaluation, realisée par le ou les professeurs.

En fin de parcours de formation, une commission d’évaluation prend en compte la totalité des compétences acquises au cours de la formation au travers des critères précisés par le règlement ‘examen et repris dans la grille d’évaluation finale (Annexe 8). d’un professionnel ou, en l’absence de ce dernier, d’un professeur ayant en charge des enseignements professionnels en STS Management des Unités Commerciales. 5. 2 – Forme ponctuelle d’évaluation. L’épreuve prend appui sur un dossier produit par le (la) candidat(e) et déposé auprès du centre d’examen à une période fixée par le Recteur. Ce dossier, au contenu visé par l’entreprise d’accueil et l’organisme de formation du (de la) candidat(e), ou par le (la) candidat(e) lorsqu’il ne dépend pas d’un organisme de formation, est onstitué de 6 fiches d’activités professionnelles (Annexe 7).

Le dossier d’activités professionnelles comporte • une fiche d’activités professionnelles mettant en œuvre la compétence « Vendre – une fiche d’activités professionnelles mettant en œuvre la compétence « Assurer la qualité de service à la clientèle compétence « Mettre en place un espace attractif et fonctionnel », compétence « Dynamiser l’offre de produits et de services n, – deux fiches d’activités professionnelles mettant en œuvre la compétence « Rechercher et exploiter l’information nécessaire à l’activité commerciale ». Ces six fiches, dont la rédaction et le contenu sont personnels, sont réalisées à partir d’une sélection des activités menées par le durant ses stages ou dans le cadre de son activité professionnelle. Chaque fiche présente . la date et la durée de l’activité le contexte professionne PAGF 7 OF obtenus. Les critères d’évaluation suivants sont utilisés : – la qualité de ranalyse des spécificités de [unité commerciale ; – la qualité de l’analyse des situations professionnelles ; – l’utilisation pertinente des outils et méthodes ; – le degré d’autonomie dans les missions menées ; l’efficacité du recours aux technologies de l’information et de la communication ; – l’efficacité de l’interrogation du système d’information ; – la qualité de l’exploitation du système d’information commercial – le degré de couverture des activités constituant le cahier des charges de l’épreuve ; – la qualité de la communication.

L’épreuve E5 se déroule en deux temps pendant IO minutes maximum, le (la) candidat(e) présente son contexte et ses activités professionnels, sans être interrompu(e), – ensuite, pendant le temps restant, la commission dévaluation interroge le (la) candidat(e) sur hacune des compétences du domaine commercial ayant fait l’objet d’une fiche d’activités professionnelles. Page 5 sur g Au cours de l’épreuve, le (la) candidat(e) doit manipuler l’outil informatique afin de démontrer ses compétences liées au domaine « Rechercher et exploiter l’information nécessaire à l’activité commerciale » Les centres d’examen ne fournissent aucun matériel. L’accès au réseau de télécommunications ne peut être garanti. Le (la) candidat(e) doit do n matériel autonome et PAGF BOF possibilité de les consulter et de les modifier au regard des attendus de l’épreuve. Le (la) candidat(e) peut disposer d’un ou plusieurs de ces appareils.

Il doit être en mesure d’assurer la continuité de fonctionnement durant le temps de l’épreuve et ne peut pas compter sur une source d’énergie dans la salle d’interrogation. Si le (la) candidat(e) souhaite avoir un accès au réseau internet, il doit assurer lui-même la connexion. La commission d’évaluation est composée : – d’un professeur en charge d’enseignement professionnel en STS Management des unités commerciales, – d’un professionnel ou en l’absence de ce dernier, d’un second professeur en charge d’enseignement professionnel en STS Management des unités ommerciales. L’évaluation est réalisée en utilisant les critères précisés par le règlement d’examen et repris dans la grille d’évaluation (Annexe 9). Elle donne lieu à une note sur 20. 6. ?preuve 6 : projet de développement d’une unité commerciale Oral : 40 minutes. Coefficient : 4. L’épreuve E6 évalue les compétences suivantes • C3 Piloter des projets d’action commerciale ou de management C43 Développer et maintenir la clientèle de l’unité commerciale C51 Elaborer une offre commerciale adaptée à la clientèle Cette unité mobilise les savoirs associés suivants : S43 la mercatique des réseaux d’unités commerciales S55 le management de projet S732 la communication et le management de projet L’épreuve E6 s’appuie sur un projet de développement d’une unité commerciale en cohérence avec la politique globale du réseau dont elle fait le plus souvent partie.

Ceci implique non seulement une bonne compréhension du nt local de l’unité PAGF g OF mais surtout d’estimer sa marge de manœuvre, d’apprécier son projet dans la globalité de la politique du réseau et de savoir communiquer sur son projet. Ce projet mené dans le cadre d’une unité commerciale se limite à sa onception et aux premières réflexions de mise en œuvre. L’approche doit être professionnelle. Elle implique l’utilisation de méthodes d’analyse rigoureuses, d’outils et techniques adaptés et en particulier du potentiel offert par l’informatique. Les projets de développement d’une unité commerciale relèvent essentiellement : – du développement de la clientèle : accès à une nouvelle clientèle ou augmentation des achats des clients actuels, du développement de l’offre de produits et/ou de services. Page 6 sur 9 6. – Contrôle en cours de formation Le contrôle en cours de formation prend appui sur un dossier rofessionnel élaboré par le (la) candidat(e) au fur et à mesure de sa formation. Ce dossier récapitule chacune des étapes du projet de développement de l’unité commerciale : diagnostic partiel de l’unité commerciale, – préconisation comportant une analyse de ses répercussions humaines, financières et organisationnelles, – premières réflexions pour la mise en œuvre de la préconisation. pour chacune de ces étapes est jointe l’évaluation qui en a été faite par le ou les professeurs. une commission est chargée d’évaluer le degré de maîtrise des compétences associées a