Brouillon Lecture Analytique « La jalousie » D’Alain Robbe-Grillet

Brouillon Lecture Analytique « La jalousie » D’Alain Robbe-Grillet

I – Un portrait fragmentaire – Initiales seulement. -Chmp. lex du corps Narrateur semble concentré sur les mouv. de -> Enigmatique – Peu d’adjectifs la caractérisant. – Progression couleur cheveux -> « Masse noire », puis « lustrée », et enfin « luit » de « reflets roux » et « trop mouvante » + « ondulations » > Portrait se précise mais peu d’élément pour réellement saisir ident. personnage. – Positions très détaillées. « assise, se penche en avant, redresse le buste, penchée de nouveau – Narrateur insiste su rejette en arrière », « l or2

S’oppose à l’immobili du ha de la tête et des épa je ne sais pas vraime s saccadées », « elle et se déplient ». ‘apparente mobilité x de le relever, mais – Parties du corps semblent autonome -> « Doigts semblent fct. de maniere mecanique page mécanique ». Comparaison ôte volonté du personnage -> Auteur ne nous laisse pas pénétrer sa conscience (Nouv. Rom. est contre l’étude du profil psychologique des personnages). – Verbes de mouvance. – « A » est souvent COD Personnage n’est pas e thème principal de lioeuvre.

Il – Les interprétations du narrateur Activité mystérieuse, vue de dos, seul haut du corps est perçu par narr. Différentes teintes chevelures prouvent que narr. attentif, scrute – pas omniscient comme le prouve suppositions. (1.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
3 à 6). Balayées par lien logique d’opposition « mais » (1,4) – Conditionels -> Incertitude du narr. -> « elle serait », « elle n’aurait pas » Narr. peut s’imaginer ce qu’A est en train de faire -> « table ? écrire », « travaille minutieux et long ». Sensible à chaque geste, y compris ses tremblements. – Il manifeste sa connaissance du pers Présent d’habitude. – Lien avec le titre « La Jalousie ‘