Bretagne Poéme

Bretagne Poéme

Ce poème d’Eugène Guillevic « Bretagne », extrait du recueil Exécutoire (1947) nous fait part d’un remarquable témoignage de l’atrocité de la guerre 39-45, ce qui justifie qu’il appartienne aux poèmes engagés. Cependant, ici, le poète a choisi de représenter sa région natale comme lieu de l’action. Ce poème est composé de trois distiqueset de trois tercets. II évoque un massacre, la destruction dune maison. On remarque également que cet écrit est vu du point de vue d’une femme : « mon mari aussi a fini »(v. 6).

Un sentiment d’injustice est mis en valeur dans le dernier vers du poème : « Qui ont quitté les innocents’ L’auteur met en avant plusieurs mots et vers dans son poème afin qu’ils rentrent da On remarque que le permet d’illustrer les ce soit lesz soldats v lui, est répété quatre wipe next page es martellements. été cinq fois ; il tte guerre que e mot « blanc » résente l’espoir, la paix (colombe), la pureté dans cet atmosphère de terreur brille une lueur d’espoir. Le vers « Et quelques dents de mon enfant » (v. 4 et 11) ainsi que l’expression « a fini » (v. et 8) ignifient respectivement la douleur exprimée par les familles , l’atrocité des allemands même envers les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
enfants, alors que l’expression « a fini » elle, signifie la mort : nous avons ici à faire ? un euphémisme. De plus, certains te Sv. ‘ipe to termes comme celui-ci sont sous-entendus : « Vers la prairie, les bras levés » (v. 7). Les bras sont levés sous la menace d’une arme. Le champ lexical de la vaisselle est employé :bol, assiette. Le fait que ce champ lexical ait été choisit résulte de la fragilité dont font preuve les victimes de la guerre (comme la porcelaine par xemple).

Ce poème évoque pour moi, un sentiment d’impuissance des personnes civiles notamment embarquées dans cette guerre. Eugène Guillevic, dans ce texte, joue parfaitement avec les objets et les métaphores pour mettre en scène l’atrocité du conflit de 39-45. Le poème « Bretagne » a été écrit par le poète breton Guillevic pendant la2de guerre mondiale et a été édité dans le recueil Exécutoire, en 1947. Il décrit une scène dans la maison d’une famille de civils, juste après l’arrestation du père par les Allemands.

La mère est Ianarratrice, et le poème est raconté de son point de vue. La structure de ce poème est composé de 15 vers disposé en 6 strophes. Il commence par 1 distique puis 3 tercets, et pour finir 2 distiques. ll n’y a pas d’unité de mètre : 1 vers à 10 mètres, 2 vers à 9 mètres, 11 vers à 8 mètres, 1 vers à 7 mètres. Les distiques et le 1 er tercet sont en rimes planes. Les deux derniers tercets sont enrimes embrassées. On remarque que la rime pauvre « an » revient 8 fois, particulièrement sur la fin du poème : vers 4, 5, 9, 11, 12, 13, 14 et 15. 2