Boris Vian

Boris Vian

Chloé FISH 38 BIOGRAPHIE DE BORIS VIAN Boris Vian Né à Villed’Avray le IO mars 1920 ; Mort à paris le 23 jun 1959 Ses origines Issue d’une famille française, Boris Vian grandit dans l’insouciance, entouré de ses trois frères, de sa er ayant un héritage important, il Il grandit dans Sni* to View son père. Tous deux soin de travailler. un hôtel particulier de Villed’Avray avec un chauffeur, professeur à domicile, coiffeur à domicile, jardinier… A douze ans il souffre de rhumatismes artlculaires aigus, il est don c élevé tellement surprotégé qu’il se retrouvera coupé du monde.

En 1929 sa famille se retrouve ruinée, elle habite dans une plus p etite partie de sa propriété pour pouvoir louer leur ancienne maison. Ils déménageront à Capbreton dans I es Landes en 1940 qui sera emblématique de l’histoire de SaintGermaindesPrés . En 1939 il réussit le concours d’entrée à l’Ecole centrale des arts et manufactures et évite pour c ause de maladie la mobilisation. Le 3 juillet 1941 il se marie avec Michelle Leglise. Ils ont un fils, Pat rick, l’année suivante ainsi qu’une fille, Carole. Son père est assassiné en novembre dans la maison de Ville d’Avr ay. Le crime ne sera

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
jamais ?lucidé.

Il est engagé à l’Association française de normalisation (Afnor) en qualité d’ingénieur affecté à la normalisation de la verrerie. Entre temps, Il écrit des poèmes et d e la musique de jazz. En 1944 il publie ses premiers textes dans la revue Jazz Hot qui deviendront de plus en plus réguliers. Il fréquente JeanPaul Sartre et Simone de Beauvoir par Pintermédiaire de Raymond Que neau. II se consacre quelques temps à la peinture dont il expose ses toiles. Il écrit J’irai cracher sur vos tombes sous le pseudonyme de Vernon Sullivan qui fait scandal et qui sera poursuivi en justice.

En 1947 il publie son premier roman chez Gallimard: Vercoquin et le Plancton . Ayant été licencié de l’Office du papier, il commence à faire des traductions de l’anglais au fran çais et il fonde avec Michel Arnaud et Raymond Queneau, la s ociété de production de films Arquevit. En 1948 Jacques Loustalot, dit le Major, décède accidentellement. Ce très jeune homme de 15 ans a frappé Vian par son comportement délirant et excentrique. Les deux ho mmes étaitent devenus très proches. Il écrit sa première chanson en 49 C’est le bebop chanté par Henri PAG » OF d