bonjour

bonjour

Chapitre 2 : Nourrir les hommes Caricature de Kal et Plantu PBL= De quelle manière la mise en place d’une agriculture durable permet-elle de nourrir l’humanité ?

Etude de cas : « Les paradoxes de l’agriculture brésilienne » ll- Croquis de synthèse : Les enjeux de l’agriculture brésilienne Ill- Contextualisation : A la recherche d’ « agricultures durables » qui assurent la sécurité alimentaire mondiale l- Etude de cas : « Les paradoxes de l’agriculture brésilien p g Présentation du Brés – Un des pays les plu lés du monde (5ème place pour les 2), mais aussi l’un des plus inégalitaires Pays émergent qui fait face à de forts contrastes de développement Pbl : Comment l’agriculture brésilienne tente de résoudre les problèmes du mal-développement et de la malnutrition, tout en adoptant des modes agricoles plus durables ? A) La réussite de la « ferme du monde » ?

DOC 3 P67 : Le Brésil un géant vert (2009) Doc 5 p67 : Recul de la malnutrition au Brésil Doc 6 p67 : Production agricole et alimentation au Brésil l’ rrigation 2- Nourrir le monde sans nourrir les Brésiliens : la persistance de la malnutrition 1- Quelle évolution observe t-on en ce qui

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
concerne la population et le secteur agricole brésilien ? doc 6 p67) Augmentation de la pop (23%) entre 1 990 et 2006 Baisse de la population active dans le secteur agricole et de sa part dans le PIB Valeur ajoutée doublée (bénéfice que réalise en moyenne chaque travailleur à la revente du produit) 2- A quel défi le Brésil doit-il faire face ? Parvient-il à le relever ? Expliquer (doc 5 et 6 P67) Défi alimentaire= réduire le nombre de personnes victimes de sous-nutrition alors que la pop augmente *sous nutrition= Personnes disposant de moins de 2500 Kcal par jour par personne Progrès grâce à des programmes sociaux (Bolsa Familia) Mais toujours en situation de sous-nutrition

Pourtant assez de ressources pour nourrir tout le monde (3090 Kcal/jour/personne en moy) Aussi malnutrition= déséquilibre alimentaire (manque ou surconsommation) Donc inégalités dans l’accès à la nourriture Amélioration quantitative mais dégradation qualitative B- Des problèmes pour assurer la sécurité alimentaire de toute la population LII s’explique par une agricult esse S 2 hectares (Latifundia/s ou fazenda/s) 1. Une agriculture vivrière mise à l’écart 1- Quel est la situation de l’agriculture familiale au Brésil 9 et 10 P68) Majorité des exploitations (88%) et personnes employées Mais 1/3 des surfaces occupées et de la production nationale – Agriculture familiale en phase de marginalisation 2- Quelle région regroupe le plus d’exploitations familiales ? Quel lien peut-on faire entre la superficie des exploitations et la richesse produite par celles-ci ? Quelles sont les régions qui produisent le plus de richesse agricole ? doc P68) Nord-Est= 95% des exploitations font moins de 100 Plus la taille est importante, plus on produit de richesse= tournée vers les produits d’exportations Centre-ouest, Sud et Sud-Est= Produisent 5 fois plus de richesse que la région Nord-est (agri vivrière moins équipée) Contraste entre agri vivrière/familiale peu développée (Nord Est) VS grandes exploitations insérés dans le commerce mondial (Centre-Ouest, Sud, Sud-Est) 3- Pourtant, quel paradoxe met-en avant le document 10 ? Part de l’agri familiale baisse dans la roduction mais de l’alimentation brésilien ion de base 3 exproprié par l’Etat 3- Comment la caricature du doc 11 met-elle le dilemme face auquel les agriculteurs brésiliens doivent faire face ?

Dépendance des petits agriculteurs aux grandes firmes internationales pour assurer la sécurité alimentaire= cadeau empolsonné Organisme génétiquement modifiée modification énétique dune plante pour qu’elle soit plus résistante aux maladies et plus productive Mise en place d’une agriculture productiviste ou intensive= système agri dont l’objectif est l’augmentation des quantités produites par hectare cultivé. Obtenu grâce à la mise en œuvre de moyens techniques plus importants= mécanisation, recherche, intrants, rendement de la main d’œuvre plus important *intrant- produits apportés à la terre et aux cultures (engrais, semence, pesticides… quantité produite par hectare cultivé Conclusion= Importante croissance basée sur une industrie agro-alimentaire performante qui marginalise la lace de l’agri vivrière Bilan social contrasté mais aussi conséquences sur l’environnement c- Un chemin difficile vers l’agriculture durable 4 plus durable – En vous appuyant sur les deux documents, dites quelles actions sont menées pour développer l’agriculture durablement ? Sur quels piliers du développement durable s’appuient ces politiques ? (doc 1 7 p70 + doc:le bio pour rester propre) . Plan d’action en 2004 pour freiner la déforestation de l’Amazonie : le Programme Arco Verde-Terra Legal (Pilier Don de terres aux agriculteurs (pilier social) Agriculture biologique* (pilier environnemental) commerce équitable* pilier économique et social) * Agriculture biologique : agriculture soucieuse de la préservation de l’environnement car elle n’utilise pas d’intrants industriels (produits chimiques,… Commerce équitable : système commercial visant à assurer de meilleurs revenus aux producteurs souvent organisés en coopérative. En général cela concerne des productions des pays du sud qui sont vendues aux pays du nord. Mais seulement 1 % des terres cultivées au Brésil Conclusion Agriculture brésilienne= Défi du développement d’une agriculture durable – Enjeux éco (croissance) – Enjeux sociaux ( pauvreté et malnutrition) Enjeux environnementaux (déforestation, pollution de l’air et des sol S parties problématisées. 3. pour chaque information retenue, trouvez le figuré le plus approprié. 4. Donnez un titre problématisé au croquis (le titre s’écrit audessus de celui-ci). 5. Complétez la nomenclature.

III- Contextualisation : Assurer la sécurité alimentaire mondiale par la mise en place d’agricultures durables A) Le défi alimentaire 1. Quelle est l’évolution de la population mondiale, de la production agricole et de la production agricole par habitant ? Qu’en déduisez-vous ? (doc 1 et 2 fiche Ill) 1960/2010= pop x2 ; production agricole x3 Possibilité de nourrir toute l’humanité même avec 9 milliards d’hommes en 2050 Cependant, toujours 850 M de sous-alimentés et 2 milliards de mal-nourris en 2013 2 . Qu’observe-t-on en comparant la carte concernant la croissance de la population mondiale et celle des inégalités alimentaires dans le monde ?

Expliquez (doc 2 fiche et carte p72-73) Croissance démographique et part de la population en situation de sous-alimentation importante dans les pays du sud des personnes en situation de sous-alimentation), surtout en Afrique subsaharienne = Situation alimentaire qui irer si pas de progrès S les agriculteurs pour augmenter a production ? (doc 2 p82) – Irrigation massive – VHWOGM – Extension des surfaces par défrichements – Amélioration des moyens techniques (machines, intrants) 2. En quoi ces moyens sont-ils différents selon les niveaux de développement ? Elevage intensif : parc d’engraissement dans le Colorado, Etats-Unis Dans les pays du Nord, une agriculture productiviste Des cultures irriguées dans le Colorado Céréaliculture des grandes plaines du Montana aux Etats- unis La culture sur brûlis Opposition : pays du Nord en majorité tournés vers l’agriculture productiviste= haut rendement râce aux moyens techniques (machines) et i de main