Biographie P Rugin

Biographie P Rugin

Pietro Vannucci, dit Le Pérugin (Il Perugino en italien) est né vers 1448 dans la petite ville de Città della Pieve, à proximité de Pérouse, en Ombrie. Son surnom « Le Pérugin » lui vient de la ville de Pérouse (Perugia en italien) où il œuvra pendant de nombreuses années et fût nommé citoyen d’honneur de la ville. Issu d’une famille fortunée, son goût pour la peinture apparait très tôt, à neuf ans à peine son père ‘envoi en apprentissage auprès de Benedetto Bonfigli puis chez Niccolò da Foligno. Il ravailla ensuite à Pérouse, auprès de Piero della Francesca.

A une date indéterminée, il part pour Florence, l’épicentre de la Première Renaissance italienne pour travailler dans l’atelier d’Andrea del Verrochio où il est le condisciple de Léonard de Vinci entre autre. Dè son statut d’apprenti point que sous la de de contribuer aux fre grands maîtres de l’é Sni* to View Issant, il quitte commandes. Atel Il part à Rome afin line avec d’autres t trois scènes, dont deux en collaboration avec Pinturicchio (le Baptême du Christ et Moise voyageant en Égypte) puis une seule la fameuse « Remise des clefs à saint Pierre » dont nous reparlerons plus tard.

Fort de ce succès il retourne à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Florence où il participe à de nombreux projets, très demandé et au sommet de sa gloi Swipe to View next page gloire il voyage beaucoup entre la capitale Toscane, Rome et Pérouse. Malheureusement Pérugin est connu pour être avide d’argent et sa cupidité va le pousser à produire de plus en plus au point de détériorer son genie artistique. Avec l’aide de collaborateurs plus ou moins brillants il amasse de grande ortune grâce à ses commandes en quantité industrielle.

Il meurt finalement en février 1 523 de la peste, dans le bourg de Fontignano près de Pérouse où il séjournait pour décorer l’église paroissiale. Sil fut connu de son époque sa gloire posthume est passé quelque peu aux oubliettes. Il est surtout connu pour avoir été le grand maitre de Rafael plutôt que pour ses œuvres d’une grande qualité. Parmi les plus connus on peut citer Apollon et Marsyas ; la Déploratlon du Christ , le Triptyque de la chartreuse e Pavie ; Adoration des mages ; e Baptême et la résurrection du Christ et Mariage de la Vierge.

Il fut un artiste novateur de son époque. Son influence, qui fut considérable, se déploya rapidement dans l’ensemble de l’Europe. Il apporta un regard nouveau, une attention particulière accordée aux expressions des visages, aux postures des corps et aux mouvements. Travaillant les transparences et les effets d’ombres et de lumière, ses œuvres, remarquables, furent justement distinguées en leur temps pour leur raffinement et l’agréable harmonie de leurs couleurs.