biographie d’Erich Maria Remarque

biographie d’Erich Maria Remarque

Erich Maria Remarque (22 juin 1898- 25 septembre 1 970) Sa vie Blographie Erich Maria Remarque est né le 22 juin 1898 à Osnabrück au nord de l’Allemagne. Remarque vivait dans une famille modeste, et pensait devenir instituteur mais il est appelé à faire la guerre en 1916. En 1917 il se retrouve sur le front de l’ouest. Il est dans une unité de pionniers comme simple soldat. Il est blessé au combat et est envoyé dans un hôpi front par la suite.

A l’âge adulte il part è to vieu quelques livres: Aprè En 1929, il écrit : À lio ne retournera pas au rnalisme. Il écrit i remporte un rand succès tel, que Remarque devient l’un des auteurs les plus célèbres d’Allemagne. Son livre est traduit dans toutes les langues. Ce qui fait qu’il devient mondialement connu. En 1930, il est soupçonné d’être juif. De là, il part pour les Etats-Unis où son livre est adapté au cinéma par Lewis Milestone. Il devient ensuite très riche.

Cependant, en Allemagne, son livre est interdit en 1930 à cause de la propagande nazie et est brûlé dans un autodafé ? Berlin. En 1931 il choisit l’exil en Suisse et en France. Sa propriété

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de Suisse est utilisée comme centre d’accueil pour les exilés u’il aide matériellement à quitter l’Europe pour l’Amérique. En 1938 il est déchu de sa nationalité (1947 il obtient sa nationalité Américaine) En 1930 Swlpe to vlew next page la déclaration de guerre l’oblige à quitter la France pour les Etats- Unis.

Après la guerre Remarque retourne en Allemagne (1952) . ll est resté traumatisé toute sa vie par la guerre. Il meurt à Locarno en Suisse le 25 septembre 1970 . En résumé, E. R. Remarque est né à Osnabrück , a vécu à : Osnabrück – dans un hôpital militaire de Duisbourg (après la guerre où il a été blessé a courte carrière d’instituteur le mène Lohne , Klein Berssen puis à Nahne En 1933 après quelques démêlés judiciaires orchestrés par les nazis en 1932, Remarque qultte l’Allemagne.

Il offre l’asile dans sa maison de Porto Ronco, en Suisse, à ceux qui fuient l’Allemagne nazle Avant de partir à la guerre , il comptait faire des études pour devenir instituteur , il malheureusement contraint de partir à la guerre en 1916 , il est envoyé sur le front de l’ouest en juin 1917 où il est blessé dès la fin juillet par des éclats de grenade, au cou et aux membres. ien que dans son célèbre roman, À l’Ouest, rien de nouveau, le héros Paul Baumer soit un engagé volontaire, Remarque est mobilisé et non pas volontaire Remarque passe finalement son habilitation à l’enseignement et le 1er août 1919, commence une carrière d’instituteur qui se révèle ra très courte , en effet cette carrière s’achève le 20 novembre 1920 soit un peu plus d’un an après son début . Il s’essaie ensuite ? l’écriture malheureusement son premier roman de jeunesse, La Baraque de rêve est un échec. II s’essaie alors à divers emplois ? Osnabrück, comm PAG » OF d e jeunesse, La Baraque de rêve est un échec.

Il s’essaie alors à divers emplois à Osnabrück. comme comptable, vendeur de pierres tombales, professeur de piano, organiste, libraire. Il devient journaliste à la Osnabrucker Tages-Zeitung, l’Echo- Continental (Journal de l’entreprise du même nom), Hanovre (1922) et Sport im Bild, Berlin (1924). Ses principaux évènements personnels sont : la guerre de 1914-1918 (même s’il ny est envoyé qu’en 1916 et ne va sur le front qu’en 1917)puisqu’il s’y blesse , (son expérience sur le front lui servira pour écrire « À l’ouest rien de nouveau ») son exil en Suisse, en France puis en Amérique .

Erich Maria Remarque a été marqué toute sa vie par la guerre , il aurait aussi été marqué par la réaction des nazis face à son livre Son œuvre Les genres littéraires : Le roman : À l’Ouest, rien de nouveau Les sujets des œuvres : La guerre de 1914-1918 et son horreur : «Nous sommes devenus des animaux dangereux, nous ne combattons pas, nous nous défendons contre la destruction. Ce n’est pas contre des humains que nous lançons nos grenades, car à ce moment-là nous ne sentons qu’une chose : c’est que la mort st là qui nous traque, sous ces mains et ces casques.

Cest la première fois depuis trois jours que nous pouvons la voir en face ; c’est la premiere fois depuis trais jours que nous pouvons nous défendre contre elle. La fureur qui nous anime est insensée ; nous ne sommes plus couchés, impuissants sur l’échafaud, mais nous pouvons détruire et tuer, pour nou ne sommes plus couchés, impuissants sur l’échafaud, mais nous pouvons détruire et tuer, pour nous sauver… pour nous sauver et nous venger. source : wikipedia , evene. fr . Le style : Son style d’écriture est à la fois , descriptif et réflexif ; l décrit des paysages des situations , les autres personnages etc… ais n’a pas un point de vue omniscient ; il s’agit juste d’une focalisation interne nous révélant ce qu’il vit pense et ressent au fur et à mesure que l’action se déroule , par exemple dans « À louest rien de nouveau » , Erich Maria Remarque fait parler un jeune soldat et lui donne tout naturellement un style bref, concis, où l’on peut noter une abondance de phrases normnales, un style familier, quelques fois trivial. Son nom Erich Maria Remarque est en réalité né sous le nom d’Erich Paul Remarque, il se fait appeler Erich Maria Remarque dès 1924, le changement de prénom, Maria, datant de novembre 1922.

Ce changement de prénom est un hommage à sa mère bien que sa belle-mère prenne cet hommage pour elle. Il aurait cependant avoué à d’anciens amis de collège que c’était un hommage à Rainer Maria Rilke qui est un écrivain de langue allemande, né le 4 décembre 1875 à Prague, mort le 30 décembre 1926 ? Montreux, en Suisse . II est surtout connu comme poète, bien qu’il ait également écrit un roman, Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, ainsi que des nouvelles et des pièces de théâtre.