Biographie de Molière

Biographie de Molière

Molière Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, est né en 1622 à Paris, où il fit ses études dans un collège de Jésuites. Il est Issu de la noblesse et de la riche bourgeoisie grâce à son père qui était tapissier du roi. Avant de devenir le prolifique écrivain que nous connaissons, Molière s’est brièvement destiné à une carrière d’avocat, voie ? laquelle il a rapidement renoncé, pour ensuite prendre le même chemin que son père en devenant tapissier du roi Louis XIII. Plus tard, en 1643, il abandonne sa profession de tapissier et fonde ? L’Illustre Théâtre » qui ne provoque pas un grand intérêt du public.

De ce fait, Jea dettes mais est libér Molière a vécu entre s’établissaient pour q des représentations ors mprisonne pour d. où sa troupe et lul ois afin de donner succès. A leur retour à Paris, la troupe a le privilege de jouer dans la salle du Petit- Bourbon, devant le roi, qui lui accorde cette salle pendant deux ans et, à la fin de cette période, lui met à disposition une salle de Swlpe to vlew next page la Comédie Française où Molière joua jusqu’à la fin de sa vie. On peut

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dire que la vie familiale de Jean-Baptiste Poquelin a été ponctuée par de nombreuses pertes.

En effet, en quelques années, il perd sa mère, deux de ses demi-sœurs et sa belle- mère, son frère et bien plus tard, son père. Du côté de sa vie privée, Molière a été marié à Armande Béjart, cette union a provoqué un scandale car de nombreuses personnes avouèrent au roi que l’écrivain avait eu la mère de son épouse pou maitresse, et qu’il en était peut-être même le père. Tout cela affecta beaucoup Molière qui souffrit encore plus quand il pprit qu’Armande lui avait été très souvent infidèle. Mais il lui pardonna, et la garda à ses côtés.

C’est en 1673, au cours d’une de ses représentations théâtrales qu’il est pris de sévères convulsions, à la suite desquelles il meurt, dans la soirée. En définitive, tout au long de sa vie, Molière a été confronté à des critiques de la part des gens de pouvoir tels que les curés, ou de la part des Comédiens du roi qui Finsultaient et se moquaient de lui mais il a toujours bénéficié d’un soutien de taille, celui de Louis XIV. En ce qui concerne ses œuvres, Molière a été un dramaturge rolifique car on co celui de Louis XIV. rolifique car on compte environ trente-trois pièces de théâtre écrites par ses sons dont les plus connues sont • « l’Etourdi » (1654), Le Dépit Amoureux (1656), « es Précieuses Ridicules » (1659), « Le Tartuffe » (1 664), « Dom Juan » (1 665), « Le Médecin malgré lui » (1 666), « CAvare » (1668), Le Bourgeois Gentilhomme » (1670), « Les Fourberies de Scapin » (1671) et « Le Malade Imaginaire » (1673). Ses pièces « Tartuffe » ou « Dom Juan » ont fait scandale chez les dévots et ont donc été annulées ais leur succès n’en était pas pour autant amoindri.

Le plus souvent, ses œuvres critiquent la sottise (Les Précieuses Ridicules), les marquis prétentieux que Molière se mit à dos (Fâcheux), et bien sûr les médecins (Le Médecin malgré lui). De nos jours, pour qualifier la langue française on peut entendre l’expression « langue de Molière » qui prend tout son sens étant donné l’impact qu’a eu le dramaturge sur la langue française. On utilise son pseudonyme pour montrer qu’il a été plus qu’important pour l’histoire littéraire.