Archimède Page d’aide sur l’homonymie

Archimède Page d’aide sur l’homonymie

Archimède Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Archimède (homonymie). Archimède de Syracuse alt=Description de cette image, également commentée ci-après Archimède Domenico Fetti, 1 620, Musée Alte Meister, Dresde (Allemagne) Données cles Naissance 287 av. J. -C. Syracuse (Grande Grèce) Décès 212 av. J. -C. (? Syracuse (Grande Gr’ Nationalité Grec Profession Physicien, mathémati Sni* to View modifierConsultez la documentation du modèle Archimède de Syracuse (en grec ancien : Apx1pf16nt; / Arkhimadês), né à Syracuse vers 287 av.

J. -C. et mort à Syracuse en 212 av. J. -C. , est un grand scientifique grec de Sicile (Grande- Grèce) de l’Antiquité, physicien, mathématicien et ingénieur. Bien que peu de détails de sa vie soient connus, il est considéré comme l’un des principaux scientifiques de l’Antiquité classique. Parmi ses domaines d’étude en physique, on peut citer « hydrostatique, la mécanique statique et l’explication du principe du levier. Il est crédité de la conception de plusieurs outils innovants, comme la vis d’Archimède.

Archimède est généralement considéré comme le plus grand athématicien de l’Antiquité et l’un des plus grands de tous les calculer l’aire sous un arc de parabole avec la somme d’une série infinie et a donné un encadrement de Pi d’une remarquable précision3.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Il a également introduit la spirale qui porte son nom, des formules pour les volumes des surfaces de révolution et un système ingénieux pour l’expression de très grands nombres. Archimède est mort pendant le siège de Syracuse où il a été tué par un soldat romain qui a agi malgré les ordres demandant de ne pas lui nuire.

Contrairement à ses inventions, les écrits mathématiques ‘Archimède sont peu connus dans l’Antiquité. Les mathématiciens d’Alexandrie l’ont lu et cité, mais la première compilation n’a été faite qu’en 530 après Jésus-Christ par Isidore de Milet, tandis que les commentaires de l’œuvre d’Archimède écrits par Eutocios d’Ascalon durant le vie siècle ont ouvert l’œuvre d’Archimède à un plus large public, et ce pour la première fois.

Le nombre relativement restreint de copies du travail écrit d’Archimède qui ont survécu à travers le Moyen Âge a été une puissante source d’inspiration pour les scientifiques au cours e la Renaissance4, alors que la découverte en 1906 de travaux d’Archimède jusque-là inconnus dans le palimpseste d’Archimède a fourni de nouvelles idées à propos de la façon dont il a obtenu des résultats mathématiques5. Sommaire [masquer] 1 Éléments biographiques 2 Apports en géométrie 3 Apports en mécaniq PAG » OF d [masquer] 3 Apports en mécanique 4 égende 4. 1 Eurêka 4. 2 Le siège de Syracuse et les miroirs d’Archimède 4. La mort d’Archimède 5 Traités 6 Notes 7 Voir aussi 7. 1 Articles connexes 7. 2 Liens externes 7. 3 Bibliographie 7. 3. 1 Bibliographie ancienne . 3. 2 Bibliographie récente 7. 4 Œuvres complètes traduites 7. 4. 1 Éditions historiques 7. 4. 2 Éditions bilingue moderne grec-français Éléments biographiques[modifier I modifier le code] Buste d’Archimède (Parc Pincio). La vie d’Archimède est peu connue, on ne sait pas par exemple s’il a été marié ou a eu des enfants. Les informations le concernant proviennent principalement de Polybe (202 av. J. -C. – 126 av. J. – Plutarque (46 – 125), Tite-Live (59 av.

J. -C. – 17 ap. J. -C. ) ou bien encore pour le cas de l’anecdote de la baignoire, du célèbre rchitecte romain, Vitruve. Ces sources sont donc, sauf pour Polybe, très postérieures à la vie d’Archimède. Concernant les mathématiques, on a trace d’un certain nombre de publications, travaux et correspondances. Il a en revanche jugé inutile de consigner par écrit ses travaux d’ingénieur qui ne nous sont connus que par des tiers. Archimède serait né à Syra PAGF3œFd av. J. -C. Son père serait6 d’Acupater, qui aurait commencé son instruction. Il fut le contemporain d’Ératosthène.

On suppose qu’il parachève ses études à la très célèbre école d’Alexandrie. Du moins, on est sûr qu’il en connaissait des professeurs puisqu’on a retrouvé des lettres qu’il aurait échangées avec eux7. Proche de la cour de Hiéron Il, roi de Syracuse, il entre à son service en qualité d’ingénieur et participe à la défense de la ville lors de la deuxième Guerre punique. Il meurt en 212 av. J. -C. lors de la prise de la ville par le Romain Marcellus. Apports en géométrie[modifier I modifier le code] Archimède est un mathématicien, prlncpalement géomètre, de grande envergure.

Il s’est intéressé à la numération et ? ‘infini, affirmant ainsi par exemple que contrairement à l’opinion courante, les grains de sable n’étaient pas en nombre infini, mais qu’il était possible de les dénombrer (c’est l’objet du traité intitulé traditionnellement « L’Arénaire Wduu1tnç)8. Un système de numération parent de celui d’Archimède faisait l’objet du livre (mutilé) de la Collection Mathématique de Pappus d’Alexandrie. La majeure partie de ses travaux concernent la géométrie avec : l’étude du cercle où il détermine une méthode d’approximation de pi à raide de polygones réguliers et montre l’encadrement 223m