APP 1 Hygie Ne Des Mains

APP 1 Hygie Ne Des Mains

Lieu : La situation que je vais vous présenter se déroule dans un service de pneumologie, accueillant des personnes de tout âge ayant des affections plus ou moins graves au niveau des poumons, des bronches ou de la plèvre. Situations ou activités vues ou réalisées : Dans cette structure, deux infirmières sont présentes pour gérer le service, divisé en deux secteurs. Chacune s’occupe d’un des deux.

Elles sont également accompagnées d’une équipe pluridisciplinaire composée d’aides-soignantes, d’agents de service hospitalier, de médecins, d’une infirmière cadre et de personnels soignants kinésithérapeute, un Dans ce service, les sur des patients en is mesures destinées ? or 4 esoln comme un chologue p ois réaliser des soins Sv. ivx to un ensemble des Ion des agents infectieux d’un malade infect ou colonis un autre malade ou au personnel soignant Ainsi, les mesures d’hygiènes en chambre d’isolement diffèrent des autres chambres.

En effet les protocoles sont plus pointilleux et plus conséquents : port d’un masque, d’une sur-blouse à manche longue et à usage unique et d’une paire de gants. Ce jour, une fois les soins réalisés à tous les autres patients, l’infirmière termine son tour de 8h par un patient en solement respiratoire et de contact (IRC). Effect

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Swipe to View next page Effectivement, ce patient possède une bactérie multi résistante (BMR), c’est-à-dire une bactérie résistant aux antibiotiques.

Une fois devant la chambre, elle n’entre pas directement mais reste dans une pièce appelée « sas » où se trouve tout le matériel nécessaire afin de se préparer correctement. Elle se désinfecte les mains avec une solution hydro-alcoolique en respectant les sept étapes, enfile une sur blouse à usage unique, mets son masque puis ses gants. une fois le soin terminé, l’infirmière etourne dans le sas et enlève toute sa tenue en la jetant dans une poubelle adéquate.

Mais juste avant de ressortir, elle prend la précaution de se désinfecter de nouveau les mains avec une solution hydro-alcoolique afin de ne pas transmettre les germes du patient à quelqu’un d’autre Observations, étonnements : J’ai pu observer, outre le protocole de la tenue respectée, que l’infirmière s’était bien désinfectée les mains avec la solution hydro-alcoolique avant d’entrer dans la chambre du patient mais également à la fin du soin, une fois que tout le matériel (sur blouse, masque et gants) avait été jetés.

Cette désinfection des mains est nécessaire pour éliminer la flore transitoire pathogène à l’origine des infections. une infection est une interaction entre un agent infectieux à pouvoir pathogène et un hôte. Ainsi, un lavage des mains simples ou comme dans cette situation une friction hydro-alcoolique suffit pour éliminer cette flore transitoire. Effe PAG » OF d situation une friction hydro-alcoolique suffit pour éliminer cette flore transitoire.

Effectivement, la solution hydro-alcoollque est un produit désinfectant répondant aux normes de bactéricide (qui tue les bactéries), de virucide (qui tue les virus) et de fongicide qui détruit les champignons), L’hygiène des mains est donc un moyen simple pour éviter la transmission manu portée de microorganismes potentiellement pathogènes, et notamment dans des cas comme celui-là, où l’infirmière intervient dans des isolements septiques comme dans des chambres non isolées. L’hygiène des mains est donc la base de Phygiène.

Lors d’un soin en IRC, je me suis demandée si le lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique suffisait ou si le lavage des mains au savon doux était également nécessalre. Après questionnement, il est possible de faire les deux mais la solution hydro-alcoolique eut être utilisée seule car elle est plus efficace que le savon doux à condition de respecter les sept étapes et la durée de la friction (30 secondes) J’ai également pu observer que l’infirmière avait pris l’initiative d’intervenir en dernier dans l’isolement, une fois que toutes les chambres avait été vues.

Cette action plus le respect de l’hygiène des mains évitent toutes transmissions possibles avec un autre patient ou soignant. Toutes ces actions peuvent être dues à de bonnes informations concernant l’hygiène des mains et leur utilité Difficultés et points à approfondir :