Apologie au roi.

Apologie au roi.

l. Cette lettre de Théophile de Viaud comporte une fonction expressive. 1. Le temoignage de sa souffrance sur le plan physique, et moral lors de son emprisonnement. a. Une description concrete d’un lieu austère.  » Je ne saurais lui dépeindre les saletés et l’horreur ni du lieu, ni des personnes » ( côté insalubre de cet endroit)  » Le jour y éclaire si peu qu’on n’y saurait discerner la voûte d’avec le plancher, si la fenêtre d’avec la porte » ( suggère le noir total dont fait preuve cette pièce). b. La retranscription détaillé de ses conditions ‘enfermements. Je n’y avais la clarté  » Je n’y ai jamais eu I « humidité de l’assiett des vers et autres an ors Snipe to Ile à chaque repas » Ile disposition que aille y engendrait aser à toute heure »  » L’on me nourrisait de la pension qu’il a plus à votre Majesté de me continuer, mais mon manger et mon boire était tel qu’il semblait avoir reçu pour me faire mourir l’argent que vous leur donniez pour me faire vivre » ( pronom personnel, adjectif possesif = ensemble d’arguments contribuant à produire une image vraie de Ihomme victime de persécutions. c.

L’évocation de sa destruction intime  » Ils

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
s’ingenerent dans mes affaires  »  » trompant la facilité que j’ai toujours eue de donner ma confiance à ceux qui la demandent ‘ et  » par diverses russes, ils attrapérent tout mes Swipe to vlew next page mes secrets » ( les verbes montrent la volonté des gardiens de s’imisser dans la vie privée de TDV) Néanmoins,  » tout le temps d’une si dure captivité où toutes sortes de frayeurs et de peines me tenaient toujours en nécéssité de consolation ( montre sa force pour ne pas se laisser abbatre) .

Procédés qui permettent d’éveiller la compassion chez le lecteur a. Le présence du registre pathétique.  » Les saletés »  » l’humidité »  » la pourriture de la paille  » des animeux qu’il me fallait écraser à toute heure »  » les cruautés’ ‘ si dure captivité » ( sens de dégradation du lieu et de ses dures conditions d’emprissonement) b. Des hyperboles qui mettent en évidence se pleinte.  » « horreur ni du lieu ni des personnes »  » la fureur extraordinaire qui les animait contre moi » (permet d’aggraver ses conditions ‘enfermement et sa souffrance) c. ne référance à la mort  » la vapeur du moindre charbon n’ayant là-dedans pas où s’exhaler m’eût été du poison »  » s’ils sont sortis pour vivre » semblait avoir reçu pour me faire mourir » ‘ il semblait qu’on eût pris à tâche de me faire périr le corps et l’âme ( la volonté de dégradation du bien-être physique et moral de TDV pour l’amener à la mort) ( Transition en disant que c’est un libertin, son parcours) Il.

Ce texte développe une dimension stratégique. 1. La nécessité de l’aide du puissant (z le roi) a. Par l’éveille de sa compasion.  » Avec le respect que je dois à votre majesté lui dépeindre les saletés et l’horreur ni du lieu ni des personnes do je dois à votre majesté lui dépeindre les saletés et l’horreur ni du lieu ni des personnes dont j’étais gardé » ( Votre majesté = le roi et ca permet de soulever sa compassion) b. ar le déclenchement de sa colère « L’on me nourissait de la pension qu’il a plus à votre majesté de me continuer mais mon manger et mon boire étaient tels u’ils semblaient avoir reçu pour me faire mourrir l’argent que vous leur donniez pour me faire vivre » ( Votre majesté le roi, déclencher sa colère en montrant l’abus de son argent) 2. L’inspiration à la foi. . Par la déploration.  » tous mes secrets qui se sont par la grâce de Dieu trouvés à ma justification »  » Il semblait qu’on eût prlS à tâche de me faire pérlr le corps et ‘âme ( Dieu= référence à une généralité sur la religion, âme= concept religieux : le christianime). b. Par la révolte face à l’interdiction d’accés à la religion.

Il ne me fut jamais permis de communiquer avec un religieux, ni de me faie donner un chapelet » ( jamais permis = interdiction d’accés alors que TDV l’aurait souhaité, communiquer avec un religieux = envie de se confesser pour le pardon de ses pêchets, nottament son libertinage, pour se mettre en paix avec lui même et un chapelet= son besoin de prière pour appaiser sa souffrance morale et soutenir son combat pour survivre dans de telles conditions, il est tellement désespéré qui sé résigne à croire que seul dieu est son sauveur).