Animal

Animal

Un animal est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. Wikipédia Un animal est, selon hétérotrophe, c’est-? organiques. Wikipédi PACE 1 Sni* to View , un être vivant ubstances FggghsjkzkzjjzjzjzjzUn animal est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques.

Wikipédia Un animal (du latin « animus » : principe vital) est, selon la lassification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’I qu’il se nourrit de substances organiques. On réserve aujourd’hui le terme « animal » à des êtres complexes et multicellulaires, bien qu’on ait longtemps considéré les protozoaires comme des anlmaux unicellulaires. Comme tous les êtres vivants, chaque animal a des semblables avec qui il forme un groupe homogène, appelé espèce.

Platon propose cette définition du mot dans l’Épinomis[2] : « ce qui résulte de l’assemblage et de l’union d’une ?me et d’un corps sous une même forme Dans les classifications scientifiques modernes, le taxon des animaux se nomme Animalia[1],[3] (création originale de Linné en 1758, eu égard au code de l’ICZN) ou encore Metazoa (synonyme junior créé par Haeckel en 1874). Quel que soit le terme employé ou quelle que soit la classification retenue (évolutionniste ou

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
cladiste), les animaux sont consensuellement décrits comme des organismes eucaryotes pluricellulaires généralement mobiles et hétérotrophes.

Dans le langage courant, le terme « animal » est souvent utilisé (dans le sens de « bête ») pour distinguer les humains du reste du monde animal, bien que l’Homo sapiens fasse partie du règne anmal. De même, toujours dans le langage courant, « animal » peut faire référence à des animaux supérieurs, par opposition à certaines formes animales perçues comme plus primitives comme les éponges (Porifères), les coraux et les anémones de mer, ou à l’animal domestiqué, de compagnie ou sauvage qui ont des statuts différents.