anatomie générale

anatomie générale

ANATOMIE 1 : Le tronc : Les parois sont variables en fonction de Pendroit ou on se trouve, il y a le thorax ayant des parois osseuses, sous le thorax mais séparer par le diaphragme on a l’abdomen qui aura des limites musculaires, et enfin le pelvis ou petit bassin qui lui est proteger par un cadre osseux donc par des structures osseuses.

Vue de face On a le drille costal, on voit l’ombre de la clavicule, il y a un surpassement de la première cote par rapport a la clavicule, on a le départ de la région du coup. En bas on a la prolongation par l’abdomen qui va se poursuivre ar les racines de cui pubis, de chaque cot dessus on peut voir xiphoïde qui est la pa blanche qui est la pr et infra ombilicale. Partie dorsale : org to View on la région du éro supérieur.

Au- apport au processus n trouve la ligne igne blanche supra On a des courbures rachidiennes : Courbure thoracique Lordose lombaire Région concave en avant : le sternum Vue ventrale : on a le sternum avec ses trois parties principales : Le manubrium sternal qui est oblique en bas et ventralement Le corps

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du sternum La pointe de l’épée Au niveau de la partie supérieure du manubrium sternal on etrouve une vertèbre thoracique th2.

La première cote correspondra a c7 thl La partie supérieure du manubrium sternal correspond à la poignée et le corps du sternum correspond a la projection en arrière de la 4eme vertèbre thoracique En bas on a le processus xiphoide qui se projette au niveau de thlO Le diaphragme, quant à lui s’insère ventralement et dorsalement par des éléments musculaires qui vont être centre sur une formation fibro tendineuse.

La limite virtuelle : elle va permettre de passer sans aucune frontière entra partie haute de la partie thoracique et basse du coup du cou. Cavité abdominale : il y a le rachis en arrière, en haut la limite diaphragmatique, en avant une parol musculaire représentée par la partie intermédiaire entre la partie musculaire droite et gauche. En bas de la lignée blanche on a la partie la plus osseuse qui représente le pubis. Fermant cette région d’avant en arrière on va avoir l’ensemble des parties molles qui vont constituer le périnée.

On a également une limite virtuelle qui va passer entre le bord supérieur du sacrum que l’on appelle le promontoire qui est le bord antérieur saillant du disque s5 Il et le bord antérieur du pubis. Chacune de ces trois parties du tronc présentent une partie qui est réelle et une autre virtuelle. Le thorax a une limite réelle en bas une membrane diaphragmatique, en haut une limite virtuelle qui est celle qui permet de passer de chaque cote a la base du coup latérale.

L’abdomen a une limite réelles diaphragmatique, et en bas une limite virtuelle du plan du détroit supérieure. Le pelvis aura une limite réelle en bas, qui est la imite du plancher pelvien et une virtuelle en haut du détroit supérieur qui sépare bas, qui est la imite du plancher pelvien et une virtuelle en haut u détroit supérieur qui sépare l’abdomen du petit bassin. Limite vlrtuel : il y a simplement des repère osseux. les structures peuvent circuler librement de cranial a caudale Limites réelles : faites pour être franchises, franchies par des orifices.

Le thorax : Partie cranial La partie supérieure du cadre thoracique a une concavité oblique en haut qui est l’incisure jugulaire du sternum c’est a dire la fourchette sternale, cette incisure est limitée de chaque cotée par l’incision qui marque la zone articulaire avec la clavicule, en dessous de cette zone on trouve la partie articulaire avec la remière cote, et la deuxième cote ou on marque la limite du manubrium sternale. Le rachis va immerger. Au-dessus de th2 on aura thl avec un disque intervertébral, au- dessus de ce dernier on trouve c7 avec son apophyse transverse.

De chaque côté il y a la section en coupe de l’articulation sterno claviculaire, la zone articulaire avec la première et deuxième cote • Au niveau de la première côte on trouve l’ouverture supérieure du thorax avec d’avant en arrière la zone articulaire qui s’articule avec le manubrium sternal, un arc de cote très centré oblique. C’est dans cet orifice arrondi qu’on aura la saillie du poumon, c’est l’espace sus ou supra claviculaire, au dessus de la clavicule mais aussi au-dessus de la première cote.

Cette structure est recouverte par l’ensemble des éléments qui vont coiffer le poumon et qui vont former le dogme pleural qui va venir re l’ensemble des éléments qui vont coiffer le poumon et qui vont former le dogme pleural qui va venir recouvrir cet apexe du poumon. On a le muscle scalène avec a partie musculaire qui fait suite a une partie tendineuse, et qui s’insère sur la face postérieure de la première cote. On a trois scalène : le supérieur en avant sur la première cote le moyen en arrière sur la première cote l’antérieur sur la seconde cote.

Ce scalène marque un élément important de passage d’éléments. La veine sub Clavière va monter de bas en haut et s’appuie sur le dôme pleurale sur la première cote en passant derrière la clavicule alors plus latéral et en arrière de cette insertion musculaire va descendre l’artère axillaire. Partie caudale du thorax . Vue sagittale : il y a le rachis en arrière, en avant on a le sternum, la première cote qui va monter obliquement en haut et en arrière ais également la partie musculaire du diaphragme en avant et en arrière et la partie tendineuse.

Ily a 3 éléments fondamentaux qui vont passer par le diaphragme qui représente des orifices importants : Le plus antérieur : la veine cave inférieure qui se projette en arrière au niveau de thg, elle monte dans le centre phrénique, tendineux du diaphragme = orifice préservé En arrière : va descendre dans une atmosphère musculaire l’œsophage qui de thoracique va devenir abdominale, il va traverser les piliers du diaphragme au niveau de thlO Le troisième orifice fondamentale est un élément vasculaire : il ermet le passage de l’aorte abdominale, l’aorte va descendre en vasculaire : il permet le passage de l’aorte abdominale, l’aorte va descendre en arrière et se projeter au niveau de th12 elle est dans une atmosphère musculaire, elle est protéger par le rachis, un Ilgament protège l’aorte de contraction des piliers du diaphragme pour éviter que son calibre soit perturber. Vue de face : On représente le relief des cotes avec la clavicule, on met en place le diaphragme qui est représenter par la coupole diaphragmatique droite et aussi gauche. La coupole diaphragmatique structure musculaire qui se mobilise lors des ouvements d’expiration et inspiration, la droite est supérieure a la gauche, entre les deux on a le centre phrénique qul est stable. Il ya une barrière réelle en bas, et la barrière virtuelle en haut. Cavité abdominale : Région classique Vue de face .

On représente la partie basse du thorax, en dessous on a la région du flan et de l’abdomen avec les racines de cuisse sectionnées de part et d’autre, on retrouve la pointe du sternum, la Ilgne gauche, les éléments osseux, l’épine illaque, la région pubienne. Entre ces structures osseuses il y a une structure, ne ligne cutanée : la ligne cutanée de malienne qui correspond a un élément tendineux important : le ligament inguinal. Cette ligne est importante car sous ce ligament inguinal on a des axes vasculaires majeurs : L’axe de Partère qui devient fémoral En dedans la veine fémorale qui remonte pour devenir la veine illaque externe La configuration de l’abdomen est essentiellement musculaire. Les éléments musculaires importants dans ce de l’abdomen est essentiellement musculaire.

Les éléments musculaires importants dans cette partie abdominale : Il y a des muscles de la partie antérieure, il yen a deux qui sont ifférents : d’une part le rectus qui est fondamental et a l’inverse le muscle pyramidal qui est tellement petit et inconséquent qui est inconstant Le muscle droit a des fibres a directions verticales, il descend de la cavité thoracique vers le pubis et la partie adjacente ou est interrompue par des structure tendineuses. Ce muscle droit est fondamental pour le maintien de la pression des viscères abdominaux mais il a aussi un rôle moteur et de contention c’est a dire du maintien de la pousser des vicaires abdominaux vers l’avant.

Le muscle pyramldal est trlangulaire a base pubienne, il s’adosse sur la ligne blanche. Ily a des muscles de la paroi antéro latérale qui sont situées de chaque coter du muscle droit c’est ce qu’on appelle les trois muscles larges qui sont complètement différents d’un point de vue structure : l’oblique externe, l’oblique interne, le muscle transverse de l’abdomen. Ces trois muscles a l’inverse du muscle droit de l’abdomen, sont . des fines lamelles qul vont glisser les unes par rapport aux autres, elles auront des orientations différentes, de telles sortes qu’elles tirent leur force pour résister leur pression par leur orientation différentes des fibres de l’aponévrose.

Elles vont avoir au moins une partie musculaire + une partie aponévrotique car muscle traverse 2 parties aponévrotiques et 1 musculaire. Le dernier élément de ces musc car muscle traverse 2 parties aponévrotiques et 1 musculaire. Le dernier élément de ces muscles larges latéraux c’est que c’est une zone de faiblesse qui correspond a la région inguinale qui est une zone frontière entre la partie basse de l’abdomen, ce canal est une zone de faiblesse extrêmement importante, ce canal aura des limites marquées par les muscles larges : les muscles larges participent aux parois du canal inguinal. Ily a les muscles de la paroi postérieure de la cavité abdominale . le muscle psoas et le carré des lombes La région inguinale .

Vue de face superficielle Vue un peu plus superficielle mais latérale ; on voit l’épine iliaque, la crête pectinéale et le pubis antéro supérieure. Le pubis est contre latéral donc la symphyse pubienne, le foramen obturé qui est obturée par une membrane obturatrice, entre Lépine iliaque antéro supérieure et le pubis il y a le ligament inguinal, on a la ligne blanche qui monte vers l’ombilic. On trouve un muscle droit avec une obliquité de ses fibres resque rectiligne avec un tendon intermédiaire dont l’orientation globale de ses fibres est rectiligne de cranial a caudal. On trouve l’aponévrose de l’oblique externe le plus superficiel qui est sectionné.

L’obliquité de ses fibres est globalement en bas et en dedans, cette dernière fait en sorte qua la partie distale ces structures ce condensent en trois piliers : interne ou médial, externe ou latérale, postérieure qui croise de l’autre cote donc permet de glisser L’oblique externe a globalement des fibres obliques en bas et en dedan cote donc permet de glisser L’oblique externe a globalement des fibres obliques en bas et en dedans et dont les trois plliers médial latéral et postérieur forment un orifice qui a une forme triangulaire a base inférieure et a sommet supérieur : c’est l’anneau inguinal superficiel. On retrouve également l’artère fémorale et en dedans la veine iliaque externe. Vue de face, plus profond : On retrouve les mêmes structures osseuses, mais on retrouvera les parties musculaires : l’oblique interne dans sa partie plus profonde va avoir une partie musculaire et une partie tendineuse et dont les fibres orientées en haut et en dedans.

Il a également une partie tendineuse, sous cet oblique interne on a le muscle transverse dont l’obliquité est transversale. Cette oblique interne et ce muscle transverse vont avoir des fibres communes qui vont délimitées une arche musculaire concave vers le bas que l’on appelle la fau inguinale qui est musculaire représentée par l’union commune de ses fibres les plus distale de l’interne et du transverse qui forment une arche et qui forme la partie supérieure de l’orifice musculo pectlnéale : point fable de la région basse de l’abdomen. D’autres structures vont combler cette région, un planché que l’on ppelle le fascia transverlis qui ferme la région du canal inguinal.

Paroi postérieure : On met en place le sacrum avec ses différentes pièces sacrées, ses différents foramen, l’aile iliaque avec le disque intervertébral entre le sacrum et la dernière pièce lombaire 1 5, au-dessus de 15 14 puis 13 12 Il intervertébral entre le sacrum et la dernière pièce lombaire 1 5, au-dessus de 15 14 puis 13 12 Il et th12 avec à chaque fois des disques intervertébraux et les processus transverses qui vont aller de la partie droite gauche vers latéralement de Il 12 13 14 15 vec latéralement la douzième cote et la crête iliaque. Il ya un certains nombres de structures ligamentaires avec le ligament arqué médian qui est la structure de protection au niveau de th12 zone ou va sortir l’aorte. Entre Il et 12 on trouve le ligament arqué médial. Entre le processus transverse de Il et la douzieme cote le ligament arqué latéral. Cest sous ses deux ligaments que naissent le psoas et le quadratus lombralis.

Le psoas émerge sous le ligament arqué médial et rejoint le muscle iliaque c’est l’ensemble de ces deux structures qui forcement le psoas iliaque. Le muscle carré des lombes a une irection verticale depuis l’insertion sous le ligament arqué latéral pour se finir sous la crête iliaque. Le pelvis Vue sagittale Partie ventrale et partie cranial : on retrouve le sacrum avec ses 5 pièces osseuses, le coccyx, entre le sacrum et vertèbre 5, le disque intervertébral avec le promontoire, en avant la région de la symphyse pubienne, les foramen sacraux, l’échancrure postérieure de l’os coxal, l’ischion, le pubis, descendant depuis le promontoire jusque bord supérieur du pubis la ligne du détroit supérieur qui marque l’endroit du lieu de passages des éléments abdominales.