analyse texte kant insociable sociabilit

analyse texte kant insociable sociabilit

Dans ce texte, Kant développe l’idée du « plan de la nature l’idée téléologique qu’il existe une sorte de finalité dans la nature. Il veut montrer de quel moyen se sert la nature pour conduire l’homme à la vie sociale et morale. Cinsociable sociabilité est une thèse de Kant selon laquelle l’homme serait un être antagoniste dans son rapport aux autres. Il serait donc à la fois sociable et insociable. On va donc voir comment on peut expliquer que cet antagonisme conduise à la vie sociale et non au conflit.

Selon Kant, l’antagonisme serait le moyen employé par la nature pour perfectionner [homme et le conduire à sa destination morale. En effet l’homme à tendance à s’associer, parce que « dans un tel état, il se sent plus qu’homme Cela l’aide ? accroître sa puissanc à se détacher, de s’is obéir à personne da e qi_. _ ‘Vipe next page cela crée que la natu les capacités de l’ho aussi un penchant ce qu’il ne veut par la rivalité que ppement de toutes Afin de démontrer sa thèse, Kant se sert d’un raisonnement déductif.

Il part de l’idée que la nature se sert de l’antagonisme pour conduire l’homme à la vie sociale et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
morale pour arriver sur l’idée que toute culture et tout art est fruit de l’insociabilité. Selon Kant, l’homme est animé de deu Swige to next page deux tendances opposées. Une tendance sociable et une tendance insociable. La tendance sociable pousse l’homme à entrer en société avec d’autres individus. Mais Ihomme est sociable parce que, lorsqu’il s’associe avec les autres, il peut augmenter sa puissance et non parce qu’il aime bien les autres.

Cassociation avec les autres ermet d’avoir une force de groupe qui est supérieure à la force des individus. Cependant, l’homme qui entre en société ne vise pas à développer ses capacités naturelles. Ce qu’il Vise c’est d’abord accroître sa puissance. Comme let dit Kant dans le texte l’homme est naturellement paresseux. La tendance insociable est là avant tout parce que l’homme veut faire ce qu’il veut. Il ne veut obéir à personne d’autre que lui- même. Ce n’est donc pas perce qu’il n’aime pas les autres individus. Cependant, les autres hommes veulent faire ce qu’ils eulent aussi.

Ce qui rend la vie en collectivité difficile. Et vu que l’homme est naturellement égoïste, il veut toujours plus, cela crée une sorte de rivalité entre les hommes. Selon Kant, c’est cela qui montre que la nature est bien faite. On sait que l’homme est paresseux et n’est donc pas naturellement poussé à travailler et à développer ses facultés. Mais cette situation de concurrence dans laquelle il se trouve face aux autres individus le force à s’imposer. Et pour pouvoir s’imposer l’homme doit travailler et exploiter le fond de ses capa 2 OF s