Analyse de pratique centre traumatisés cranien

Analyse de pratique centre traumatisés cranien

Typologie du stage Je me trouve actuellement en stage à la Maison d’Accueil Spécialisée ( MAS Cest une structure qui prend en charge 33 résidents traumatisés crâniens et des cérébraux lésés. Ce centre est composé d’une équipe pluridisciplinaire comprenant Agents Aide-soignant Infirmieres Médecin Ergothérapeute Kinésithérapeute Éducateur Psychomotricienne.. or 5 Sni* to View Présentation du contexte Dans cette situation, je me trouve dans la chambre de Mme LE D. n binôme avec l’infirmière du matin pour réaliser un soin que l’on appelle « Peristeen ». Mme LE D. est une de mes résidentes que je prend en charge et présente des troubles de transit intestinal du fait de son manque d’activité. De plus, la résidente a des antécédents de fécalome. Le peristeen consiste à faciliter le transit intestinal et donc de réduire le risque de constipation et ainsi d’occlusion. Il va également permettre d’améliorer la qualité de vie en evitant les selles la journée.

Introduction que c’est un soin a réaliser sur les toilettes. Cest à ce moment là que je me suis posé cette question : Comment je vais pouvoir éaliser ce soin en préservant la pudeur de Mme LE D. , respecter les règles d’hygiène et maintenir un confort pendant le

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
soin ? Analyse de la situation Tout d’abord, lorsque j’ai réalisé ce soin, je le réalisais pour la deuxième fois. À ce moment-là, j’avais déjà observer la technique et fais le soin une première fois.

Pour réaliser ce soin, je me suis d’abord référé au protocole « coloplast Celui-ci indique comment réaliser le soin mais pour une personne valide. Dès lors, il a fallu adapter le protocole par rapport à ma résidente car celle- i ayant des troubles moteurs ( hémiplégie et troubles majeurs des fonctions supérieurs), elle ne peut pas rester 30 minutes assises sur les toilettes. Dans mes premières observations, d’après le référentiel 210. SI infectiologie et hygiène du semestre , il était difficile de coordonner l’hygiène, le confort tout en étant concentre sur le soin.

Du point de vue hygiène, le protocole de coloplast indique que le plus souvent, au moment de retirer la sonde, il y a des pertes d’eau du fait de la pression au niveau du colon mais aussl de la quantité d’eau introduite ( entre 700 et 800 ml Ainsi, avant de eplacer ma résidente sur le bassin, il y a eu des pertes qui entre 700 et 800 ml Ainsi, avant de replacer ma résidente sur le bassin, il y a eu des pertes qui on souillé le lit et a nécessité un change complet du lit. Cependant elle n’a pas pu être changé tout de suite du fait de l’évacuation de l’eau.

Ici les règles d’hygiène n’ont pas été respecter malgré l’intention de faire le soin dans le respect des règles. De plus, il y avait plusieurs façon de le réaliser mais c’était à moi d’en juger qu’elle pouvait être la meilleur. J’ai donc choisi de lacer le bassin comme il faut pour qu’une fois l’eau instillé, je repose ma résidente sur le bassin. Une fois le soin terminer, je me suis rendu compte que mettre le bassin pendant ces quelques minutes s’était avéré très long pour Mme LE D. ui n’était pas installé confortablement sur le bassin. J’al ainsi voulu respecter les règles de soins de confort et de bien-être en lien avec l’unité d’enseignement 4. 01 SI du semestre 1. Enfin, durant ce soin, ma résidente n’a montré aucun signe d’inconfort ou de gène. Cest plus en second lieu, une fois sur le bassin. Mme LE D. st une résidente manifestant ses sentiments par les cris. Dans cette situation, les cris se sont fais entendre lorsqu’elle se trouvait sur le bassin et savait très bien me dire que sa lui faisait mal.

Je mettrais ce moment en lien avec la compétence 3, car pendant ce soin je suis rest faisait mal. Je mettrais ce moment en lien avec la compétence 3, car pendant ce soin je suis resté présent et j’ai essayé d’accompagné au mieux Mme LE D. Axes d’amélioration Pour ce soin, différents axes d’amélioration sont envisageable. Il serait possible de concevoir une mousse imperméable avec des rotections jetable afin de protéger le sacrum de Mme LE D. du fait des risques de dégradation cutané.

De plus, la dextérité du soin permettrai d’être plus à l’aise dans la réalisation du geste et ainsi être plus à l’écoute de la résidente et donc de soigner d’avantage l’hygiène et le confort sans être centré sur le soin dans sa technique. Il serait également possible de laisser la résidente plus longtemps sur le bassin. Cependant il faut aussi prendre en compte l’avis de la résidente. Lorsqu’elle crit, il faut savoir si elle est douloureuse ou bien si c’est une douleur neurologique. Le point fort est que j’ai tout d’abord réalisé le soin suivant les règles.

J’ai respecté le protocole par rapport à la technique. Seulement le point essentiel à améliorer est que je réalise le soin mais sans oublier le confort et l’hygiène du patient. Les selles n’étant pas stérile, elles peuvent causées des infections urinaires. Pour réaliser ce travail, je me suis donc basé sur les cours reçu au cours de ces 3 derniers semestre d PAGF travail, je me suis donc basé sur les cours reçu au cours de ces 3 derniers semestre donc principalement l’unité d’enseignement . 01 .

SI mais aussi de la compétence 3 qui est « d’accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens de la compétence 7 « analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle » dans le but de crée un confort permanent au résident lors de la réalisation de ce soin. Conclusion Ce soin m’a permis de connaitre tout d’abord un nouveau soin et qui est très peu pratiquer dans la structure. Cest une expérience en plus qui ne peut apporter que de nouvelles connaissances.

De plus, je me rend compte que dans la pratique nfirmier, il est essentiel de ne pas pratiquer un soin juste parce qu’il est nécessaire mais aussi d’avoir une vision globale sur ce que l’on fait. Ily a le soin mais aussi le confort, l’hygiène, le relationnel qui ne peut qu’aider à réaliser un soin dans les meilleurs conditions possibles Maintenant, je me sens prêt à réaliser ce soin seul car je sais où je dois accentuer mon regard en tant que soignant dans ce que je fais. La technique est un élément important dans notre pratique mais elle ne suffit pas pour que le soin se passe dans les meilleurs conditions.