Analyse comptable des op rations de l entreprise

Analyse comptable des op rations de l entreprise

ANALYSE COMPTABLE DES OPERATIONS DE L’ENTREPRISE 1. Notion de flux Définition Un flux économique est un mouvement de biens, de services ou de valeur monétaire entre deux acteurs économiques. Il existe deux catégories de flux : – des flux externes qui sont générés avec Pextérieur, – des flux internes qui sont générés à l’intérieur même de l’entrep rise. a) Flux externes OF L’entreprise est un c d p g dire de mouvements biens, de services ou monnaie qui peut êt comme suit : Achats de Clients de ange de flux c’est-à- Flux financiers.

Exemple : transfert de fonds de la caisse d’une su cursale à la caisse du Siège. page 2 sur 14— Flux de résultat qui constatent la formation d’un bénéfice (profit) ou d’un déficit (perte). Applications Exemple 1 : Ventes avec bénéfice M. BALSA revend 200 000 F CFA des marchandises achetées 140 0 OO F CFA. Schéma de l’opération : Stock de marchandises bénéfice Entreprise BALSA Nous constatons dans l’entre rise BALSA deux flux internes : un flux réel de 140 000 : es marchandises, 2 0 Emploi (obtenu) : Créance .

Ressource (utilisé e) : Stock de marchandises 140 000 Ressource (créé e) : Déficit (Perte) 40 000 Page

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
4 sur 14_ ……. 100 000 Ainsi l’entreprise, en utilisant comme « ressource » une valeur en marchandises de 140 000 n’obtient en « emploi » qu’une créance de 100 000 F CFA; et comme ressource créée supplémentaire et nouvelle : un déficit (Perte) de 40 000 F CFA.

NB : En termes : Analyse « Ressource » et « Emploi la Perte (déficit) est une resso urce interne créée au même titre que le Profit (bénéfice) ; Emplois « provisoires » et « définitifs la Perte est un emploi défi nitif puisqu’elle correspond à un « manquant » c’est-à- dire une sortie définitive de sommes d’argent lors que le profit est un emploi provisoire puisqu’au minimum il se traduirait en fonds disponibles en caisse (comme contrepartie à l’Actif du Bilan) Position au bilan, la perte trouvent toujours au passi 3 0 Total des emplois Exemple : Une entreprise achète à crédit du matériel à un fournis seur au prix de 50 000 F CFA. – La « ressource » qui permet à l’entreprise d’obtenir ce matériel e st la dette qu’elle contracte envers ce fournisseur : Page 5 sur 14_ Ressource : Dette envers le 50 – L’ « emploi » qui est fait de cette ressource est le matériel que l’e ntreprise possède à l’issue e cette opération : Emploi : Matériel . 0 000 Ainsi RESSOURCE -EMPLOI b) Analyse comptable des opérations Les mouvements de valeurs enregistrées en comptabilité corresp ondent le plus souvent ? des flux économiques qui peuvent, schématiquement, se définir c omme des mouvements de biens, de services et de monnaie – entre Pentreprise et d’autres agents économiques (flux externe), – à l’intérieur de l’entreprise (flux interne). Exemple 1 : Analyse comptable d’un flux externe une entreprise achète 100 000 F CFA de marchandises contre un paiement comptant en espèces. Le Schéma 4 0 Page 6 sur 14_ Le schéma Entreprise Compte « Banque » (emploi provisoire) Flux interne (200 000 FCFA) La traduction comptable ou L’analyse comptable Emploi : . . . …… 200 000 Ressource : Caisse. 00 000 c) Opérations et Résultat de l’entreprise opérations sans influence sur le résultat a) un exploitant apporte dans son entreprise pour constituer son capital 1 000 000, déposés en banque et un stock de marchandises de 5 000 000 C 0 ten compensation de la dette antérieure vis-à-vis du vendeur de la créance antérieure sur les chèques postaux (fonds déposés aux chèques postaux) Emploi : Extinction de la dette 3 000 000 Page 8 sur 14— Ressources : x chèques postaux Fonds déposés au Opérations avec influence sur le résultat a) Vente à crédit à TAG pour 1 000 F CFA d’une marchandise ayant coûté 800 FCFA. Schéma Client TAG 000 FCFA R : Bénéfice 200 CFA R : Marcha 6 0 speces sonnantes et trébuchantes Flux réels de biens ou de services : mouvements (entrées et sorti es) d’objets physiques (marchandises) ou apparents (prestations) Flux financiers de créances (engagements de paiement): Créances acquises sur les clients Créances recouvrées sur les clients Flux financiers de dettes (engagements de paiements) :

Dettes contractées envers les fournisseurs Dettes réglées aux fournisseurs Flux sortant : Origine du mouvement = Provenance Ressource Moyen d’obtention du flux entrant Flux entrant : Destination du mouvement = Arrivée Emploi Utilisation des ressources Compte de résultat provisoire Charges Comptes de la classe 6 Comptes de la classe 8 8 impairs= 81-83-85 Montant Produits Comptes de la classe 7 HAO 8 pairs = 82-84-86-88 NB : compte 87 : Participation des travailleurs par voie légale ou c ontractuelle. Le compte 603 « variation de stock de biens achetés » peut avoir un solde débiteur ou réditeur ; s’il est créditeur, il se présente avec un signe moins(-) Le compte 73 « variations des stocks de biens et de services prod uits » peut avoir un solde débiteur ou créditeur ; s’il est débiteur, il se présente avec le signe moins B0 1. Retrait de 6 000 de la banque pour alimenter la caisse ; 2. Achat de matériel pour 1 60 000, cet achat est réglé par chèque bancaire ; 3.

Achat à crédit d’un micro- ordinateur au prix de 15 000 au fournisseur BIR02000 TAF : Analyser chaque opération en identifiant les ressources et le s emplois. présenter le bilan de « MIKA PRESSING » au 05 octobre 2000 EXERCICE 2 (SUITE) Les opérations réalisées par M. MIKA pendant la première quinzai ne d’octobre sont les suivantes : 1. prestations de services de la quinzaine : 25 000 dont 4 500 en e spèces, 8 000 par chèque et 12 500 à crédit ; 2. Emprunt de 20 000 Fà la banque 3. Achat à crédit d’une camionnette de livraison 30 000 F 4. Réglé en espèces 100 F pour l’achat de timbres postaux 5. Paiement par chèque du salaire de l’employée 1500 TAF. ) Analyser chaque opération en identifiant les ressources et les e mp101s Page 12 sur 14— 2) Présenter le Bilan de MIKA PRESSING après ces opérations à la date du 15 octobre. EXERCICE 3 Mme LOBBO crée une entreprise de fabrication de cuisinières. Ell e investit dans son affaire 8 000 000 F qu’elle dépose en banque. Ce financement est complété par un emprunt à moyen terme d’un montant de IO 000 000 F accordé par la Banque. Elle acquiert auprès de M. BELKO un fonds de commerce composé des é IC Client…… 48 600 F Sécurité sociale. .. 13 600 F Caisse. . 12450F Banque…. …… 35 200 F Fournisseurs… .. 28 900 F Constructions…. .620 F Matériel et … 765 Résultat bénéficiaire……….. — …. 40 320 Capital…. Etat, impôts dus… 800 F Banque à découvert….. 59 Matériel… …. .22 600 F Autres emprunts…… .345 100 F Page 13 sur 14— Stocks de produits finis. …. 15 300 F Fournisseurs d’immobilisations….. — . …. 47 800 Stocks de matières premières…………. — …. 12 400 F EXERCICE 5 Monsieur ZOIJLEYNI constitue une Entreprise Unipersonnelle à Re sponsabilité Limitée (EURL). Le I er janvier 2003, il vous demande de lui présenter le Bilan ‘ouverture de son entreprise à partir des informations suivantes Il acquie rt un fonds de commerce qui se décompose comme suit •Elément incorporel : 600 000 FCFA • Matériel • Marchandises 50 000 FCFA 0 0