à tout va

à tout va

‘étude de l’histoire nous conduit-elle à désespérer de l’homme ? Dissertations Commentaires Citations Fiches de lecture AccueilForumContactLive Chat (2)AlloPhilo COURSJEUX & QCMMÉTHODOLOGIELEXIQUEÉCHANGE DE CORRIGE RECRUTEMENT COURS PARTICULIERS CGV Créer un compte Devoir-de-philo Email : Mot de passe : 125895 inscrits L’étude de l’histoire Philosophie Aperçu du corrigé : C Swip next page pérer de l’homme ? conduit-elle ? désespérer de Ihomme ? publié le : 4/3/2004 -Format: L’étude de l’histoire nous conduit-elle à désespérer de l’homme ?

Zoom L’histoire est une sorte d’éternel Retour du pire, sous des aspects différents, se sont toujours les mêmes violence, les mêmes injustices. Toutes les sages résolutions prises par les hommes après un terrible conflit sont aussitôt oubliées. MAIS, conventions internationales, déclarations des droits de l’homme, Traités en tout genre manifestent une volonté affirmée de ne pas répéter a inspiré la création de la SDN et de l’oNu, avec des résultats mitigés on le sait. Kant ne fait pas oeuvre d’historien.

Réfléchissant sur l’histoire des hommes, il affirme qu’on ne peut pas, en s’appuyant sur l’expérience, prouver que l’histoire a un sens : celui du progrès moral de l’espèce humaine. Mais on peut le penser et, même, c’est un devoir de se placer sous cette Idée. La

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
raison pratique (la morale) commande absolument aux hommes de mettre fin aux guerres. Peu importe que cette idée puisse paraitre chimérique. Le devoir nous impose d’agir et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que le monde soit en accord avec ce que notre raison exige.

Cest pourquoi Kant considère comme l’une des fins essentielles de l’humanité l’établissement de relations internationales régulières et la constitution d’une confédération des États qui protégerait, par la force commune de tous, les droits de chacun d’eux, même et surtout des plus faibles. On est encore loin, aujourd’hui, d’une communauté civile universelle. On peut cependant constater des débuts de réalisation avec la S. Signaler un abus administration Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit Consulter ce corrigé

Corrigé de 7598 mots (soit 1 1 pages) directement accessible Le corrigé 2 Le corrigé du sujet « L’étude de Ihistoire nous conduit-elle ? désespérer de l’homme a obtenu la note de : aucune note Sujets connexes : Aucun sujet trouvé Sujets les plus consultés : Obéir est-ce renoncer à sa liberté ? SUIS. JE CE QUE J’AI CONSCIENCE D’ÊTRE ? Corrigé non disponible – Ne pas se connecter. Le bonheur est-il inaccessible à l’homme ? Désirer, est-ce nécessairement souffrir ? Les derniers sujets consultés Le développement technique peut-il être un facteur d’esclavage ?

Pourquoi les lois de l’hospitalité sont-elles parfois oubliées ? Pourquoi les sociétés ont-elles besoin des lois ? Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ? La conscience de soi implique-t-elle la connaissance de soi ? Corrigé consulté par : loucruard-227790 (Hors-ligne), le à 15H13. kikouillette-227190 (Hors-ligne), le 10/01/2014 à 9. valere-21 5711 (Hors-ligne), le 03/01/2014 à 03H11. joulesl-214091 (Hors-ligne), le 07/11/2013 à 07H14. marion35-210420 (Hors-ligne), le 29/05/2013 à 29H07. désespérer nous l’homme l’histoire l’étude est-ce 3