2 AUTEURS

2 AUTEURS

Herbert Alexander Simon 1 . Selon Herbert Simon, une décision est « objectivement » rationnelle si elle représente le comportement correct dans une situation donnée. 2. Selon Herbert Simon, une décision ne peut jamais être optimale car le nombre d’alternatives qu’il doit étudier est si grand, l’information qui serait nécessaire pour les apprécier est si étendue qu’il est même difficile de concevoir qu’on puisse se rapprocher de la rationalité objective. . La théorie néoclassique repose sur le postulat de la nationalité ?conomique, que les laquelle elles sont, q ara toutes les conséquen s Sni* to d’Herbert Simon dit q que Pinformation qui la situation dans s les alternatives, rs que la théorie ives est trop grand, s apprécier est si entendue qu’il est même difficile de concevoir qu’on puisse se rapprocher de la rationalité objective.

Cette position éloigne la théorie d’Herbert Simon de la théorie néoclassique. Michel Crozier 1 . Selon Michel Crozier, les contraintes du pouvoir ne sont jamais absolues car chaque acteurs dispose ainsi de pouvoir sur les utres acteurs, pouvoir qui sera d’autant plus grand que la source dincertitude qu’il contrôle, les affectera de façon plus essentielle dans leurs Swipe to vlew next page leurs capacités propres de jouer

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et de poursuivre leurs stratégie. 2.

Pour échapper aux contraintes du pouvoir, les acteurs peuvent mettre en œuvre différentes stratégies : Mettre à profit sa marge de liberté pour négocier sa « participation » « manipuler » ses partenaires et l’organisation dans son ensemble e telle sorte que cette « participation » soit « payante » pour lui. Contraindre les autres membres de l’organisation pour satisfaire ses propres exigences Protection systématique de sa propre marge de liberté et de manœuvre 3.

Différentes critiques ont été formulées à l’encontre de l’analyse stratégique de Michel Crozier : La remise en cause du concept de marge de manœuvre des acteurs La liberté dont les acteurs disposent véritablement dans les grandes organisations es acteurs développent des formes d’identification à leur groupe, ce qui influe sur le comportement l’autonomie des acteurs serait limitée l’analyse stratégique centre son analyse sur un acteur stratégique uniquement centré sur la défense de ses intérêts set réalisant en permanence des calculs pour les assouvir l’analyse stratégique ne s’intéresse pas aux origines de rinégalité dans les relations de pouvoir, elle fait abstraction des inégalités sociales et économiques. les rapports sociaux ne sont pas suffisamment pris en compte