01 LangageC 4PagesParPage

01 LangageC 4PagesParPage

Un langage. El’ ents… Particularit e. La biblioth’ eque standard Makefile un langage… El • ents… Particularit’ e. La biblioth• Plan Un langage compil e ements de base du La base Les pointeurs m ngz • or29 Entr ee / Sortie standard Les types composites Les fichiers 3 Particularit es du langage Le programme prlncpal Les macros param etr’ es (macro-fonction) Pointeurs de fonction Les biblioth eques Mots cl’ es Arithm etique sur les pointeurs Par exemple si le code C contient l’instruction #define Pl 3. 41 59, le Pr’ eprocesseur remplacera dans le code source la cha- Ine de aract eres « Pl » par la cha- Ine de caract eres « 3. 141 59 » a partir de la position du #define 2 int printf(« Hello world
« ); Le compilateur transforme ce deuxi eme code source C en programme machine (nomm e code objet) Sous Linux (et g’ en ‘ eralement sous unix), on utilise le compilateur gcc (GNU C Compiler) avec l’option -c pour compiler Le langage C – v2. 4. 1 3/82 4/82 e.

La biblioth Les modules, les biblioth eques OF fichier ex ‘ ecutable d’ esir’e (ici -o helloworld) pour le rendre ex • ecutable il faut le lier aux modules/

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
biblioth eques ad equates : c’est ce que ron nomme edition des liens (ou inkage) Cette edition des liens s’effectue toujours avec gcc suivi des codes objets du programme et des modules utilis’ es. Les biblioth eques sont incluses avec l’option -IXX (XX = nom de la biblioth eque, sous UNIX pr ‘ esence de libXX. ou libXX. so) 5/82 Un langage… El’ Particularit ‘ La biblioth’ 6/82 Quelques remarques Les types simples 3 OF v2. 4. 1 7/82 c int, long, short float, double char int (l =VRAI, O-FAUX) Voir les tableaux et pointeurs 8/ 82 La biblioth• un langage. . La biblioth ents. D’ efinir un nouveau type Les ‘enum’ er’ es typedef enum Permet de d’ efinir un ensemble de valeurs constantes associ ees a un type exemple : 2. , . 3, ze4, 2. e4 Le notation hexad ecimale, en base seize, qui dot commencer par un z • ero suivi d’un x (ou X), par exemple OXI 7E (ou 0x178, OXI 7b, Constantes chanine de caract• eres Les constantes cha- Ine de caract eres doivent de guillemets, par exemple « une chaine » Constantes caract • eres etre entour ees Les constantes caract eres sont entour ‘ ees de quote, par exemple ‘a’ Certains caract eres (les caract eres non imprimables, avec un code ASCII inf• erieur ‘a 32, le X, le ne sont utilisables qu’en pr efixant ar un : Par d’ efaut le compi ateur ajoute • a la fin de la cha Ine de caract’ eres ‘V, qui est le marqueur de fin de cha Alne le code ASCII du caract’ ere (exprim’ e en octal), par exemple ‘1001’ un caract ere tel que ‘Vn’, ‘ ‘, 11/82 Il ny a pas v’ eritablement PAGF s OF nomm’ee en C, on utilise En dehors de toute affectation, elle incr emente l’op ‘ erande associ ‘ ee, par exemple i++ et ++i sont ‘equivalents Lorsqu’ils sont utilis • es dans une affectation, tout d’ epend de la position de l’op erateur par rapport • a l’op’ erande, par exemple : j=i++ est equivalent j=++’ est equivalent i=i+l; Attention En C l’affectation est une op • eration (op • erateur e) 13/82 14/ 82 standard Makeflle Les conditionnelles 1 / 4 Les conditionnelles 2/ 4 L’instruction si… alors… inon est traduite par l’instruction if, qui a la syntaxe suivante : Lorsqu’il y ambiguit’e sur la port ‘ ee du else d’une instruction f, le e Ise d’ epend toujours du if le plus proche Exemple if ( condition ) // instruction (s) du if [ else // instruction (s) du else if (a>b) if (c